Rétrogradation de Vénus en gémeaux : une opportunité de s’ouvrir à un amour plus vaste et d’incarner les inspirations de notre beau ciel étoilé…

La rétrogradation de Vénus depuis la terre nous donne l’impression que la planète s’arrête pour reculer et changer de direction et pourtant elle ne recule pas par rapport au soleil.


C’est un peu comme un train qui nous double, les deux trains continuant quand-même à avancer.


Toujours est-il qu’une période de rétrogradation nous fait nous tourner vers l’intérieur pour avancer dans le chemin de libération et d’authenticité proposé par cette planète.


Vénus rétrograde tous les un « an et sept mois » et elle met 8 ans pour refaire une rétrogradation sur le même lieu du thème natal.


Il sera donc intéressant de vous poser la question à la fin de la lecture de ce bulletin sur ce qui s’est passé il y a 8 ans entre le 26 avril et le 26 Juillet 2004 dans votre vie. Il s’agira alors de venir compléter, approfondir le processus !


Mais de quel processus s’agit-il donc ?


Vénus est certes en lien avec la beauté mais il s’agit ici d’une beauté issue d’un corps qui laisse l’âme transpirer à travers lui. Vénus (Aphrodite) est fille d’Ouranos (le ciel étoilé, Uranus dans le thème) et elle tient de son père sa puissance de création comme l’indique si bien Luc Bigé dans son livre sur les rétrogradations (*).

 

Maître du taureau elle symbolise par là les valeurs que l’on porte mais aussi l’amour et l’incarnation physique des élans spirituels à travers nos dons, nos créations. Planète en lien avec l’énergie de l’argent elle nous permet d’entrevoir le droit que nous nous accordons ou non de vivre dans l’abondance…nous laissons-nous le droit d’être heureux et de vibrer une abondance créatrice, d’amour et matérielle ?

 

A ce sujet je joints à ce bulletin une vidéo qui m’a beaucoup fait rire et qui nous interroge aussi sur « acceptons nous de reconnaître et de recevoir les cadeaux que la vie nous envoie ? » : http://www.youtube.com/watch?v=ZsN8FUV9nS4&feature=youtu.be

 

Autre aspect en lien avec le Taureau : notre territoire est-il sans cesse bafoué ne nous laissant aucun temps libre pour l’essentiel ou parvenons-nous à mettre des limites claires autour de nous favorisant la pleine possession de notre espace ?

 

Notre corps, nos cellules respirent-elles au soi ?

 

Des blessures d’amour résiduelles pourraient bien se présenter, non pas que nous n’ayons pas déjà agit sur leur libération mais c’est comme si ce qui nous était demandé ici était une libération plus complète encore. Ne remettez donc pas en cause tout les libérations précédemment effectuées, il s’agit juste de plonger encore plus dans vos profondeurs!!

 

En tant que maître de la Balance Vénus nous demande de trouver l’équilibre entre les forces opposées, le masculin et le féminin, le ciel et la terre en nous : le couple extérieur n’étant qu’une projection de notre propre couple intérieur.

 

Elle nous parle de ce raffinement qui habite la personne qui a su s’ouvrir à la grâce et à la magie de la vie sur terre…

 

En gémeaux, elle vient mettre l’accent sur les respirations que nous nous accordons dans notre vie…sur cette légèreté si profonde qui ne peut être que la conséquence d’une grande libération intérieure ?

 

La vie est-elle si sérieuse qu’il faille la perde à la gagner :-) ?


Vénus en Gémeaux vient aussi mettre l’accent sur notre lien aux autres, sur notre communication…


Comment communique-t-on notre amour aux autres ?

 

Osons-nous communiquer qui nous sommes profondément ?

 

Le signe des gémeaux nous parle aussi dans son aspect « ombre » de la dualité. Cette rétrogradation peut, si nous acceptons de lâcher l’ancien, nous permettre de lâcher la dualité pour rentrer dans l’unité.

 

Rassembler deux ou plusieurs talents créatifs pour n’en faire qu’un par exemple… car finalement … ce qui relie tout cela n’est-ce pas notre essence ?

 

Les Gémeaux sont aussi en lien avec les jumeaux et notamment les jumeaux morts lors de la vie intra-utérine. Cela ne concerne pas tout le monde mais beaucoup plus qu’on ne le pense.

 

La perte d’un jumeau ou d’une jumelle intra-utérin laisse un immense vide dans la vie du jumeau qui s’incarne ; dans la majeure partie des cas une blessure d’abandon très forte assortie de culpabilité et autres émotions qui varient selon les cas.

 

Parfois cela peut aller jusqu’à une scission très importante au sein de l’individu qui ne développe qu’une partie de ses capacités.

 

De plus en plus de pratiques de thérapie et de développement personnel se sont penchées sur le sujet et je compte personnellement sortir un e-book de développement personnel sur ce thème dans l’été avec une amie spécialisée sur ce thème.

 

Ca n’est qu’après avoir décidé de le produire que j’ai réalisé que cela correspondra à la fin de la rétrogradation de Vénus en Gémeaux. N’est-ce point merveilleux ?

 

Ces mémoires peuvent être à l’origine d’une nostalgie du divin poussant l’individu à aller chercher toujours le « spirituel » à l’extérieur de lui au lieu se laisser habiter par lui.

 

Sortir de la dualité donc pour vibrer l’unité à travers notre création…quelle qu’elle soit…beau programme n'est-ce pas?

 

Bien sûr cette rétrogradation touchera des domaines concrets pour chacun selon les maisons dont elle est maître dans votre thème et selon la maison dans laquelle elle effectue sa boucle de rétrogradation mais l’essence derrière est la même…


Voilà les 4 phases de la rétrogradation (nous venons d’entrer dans la deuxième) :

 

Du 23 Avril au 14 Mai :

C’est la phase des questionnements. Les problématiques amoureuses, relationnelles, artistiques sont soulevées mais rien n’est clair.

 

Du 15 Mai au 5 Juin :

Là il s’agit de lâcher l’ancien. Il y a comme une lassitude des anciens modes d’action dans les domaines concernés par Vénus. On ne peut plus aller en arrière mais la nouvelle vision n’est pas encore claire. On peut se sentir seul face à ses choix.

 

On manque encore d’objectivité. De vieilles histoires qu’on croyait réglées peuvent remonter pour être transformées. C’est une bonne période pour entamer une thérapie de couple ou terminer un projet artistique laissé en friche … Prendre le temps aussi d’observer comment on gère son argent pour aller vers l’essentiel.

 

Les séparations peuvent être prématurées à ce stade…quelque chose demandant encore à être éclairci…

 

Du 6 Juin eu 26 Juin :

Si la personne a su s’autoriser à accepter de lâcher l’ancien, alors des solutions peuvent être trouvées pour résoudre les problématiques soulevées dans les phases précédentes.

 

A partir du 27 Juin :

Vénus repasse direct et il est alors possible de mettre en place de nouvelles actions et de nouveaux modes relationnels. C’est une phase d’enthousiasme, à la mesure de ce que l’on aura osé libérer dans les phases précédentes…

 

Cette phase s’étend jusqu’à Mars 2013, mois de la prochaine conjonction Vénus Soleil !!! Nous aurons donc besoin de tout ce temps pour concrétiser la nouvelle énergie qui s’est dégagée de cette boucle de rétrogradation.

 

Je vous souhaite de vivre cette période dans la créativité et la paix…

 

Avec le cœur,

 

Ariane

 

(*) "Planètes Rétrogrades" - Terres intérieures de Luc Bigé aux éditions Janus.

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Nithakarine (samedi, 19 mai 2012 13:14)

    Merci.... Je t'aime .

  • #2

    Sabina (lundi, 21 mai 2012 04:40)

    Merci pour ce bulletin pleins de bonnes ondes qui donne des outils pour pousser... :)
    bisous, Sab