Nouvelle Lune du 8 Juin 2013 : quand le vent souffle sur nos vies et nos émotions nous avons le choix entre résister et ça fait mal ou faire du deltaplane !

Cette nouvelle lune pourrait bien nous faire expérimenter beaucoup d’échanges dans lesquels il nous sera proposé de transformer notre façon de communiquer.

 

Les échanges familiaux notamment pourraient être amenés à trouver une profondeur hors du commun si chacun des protagonistes est prêt à descendre dans ses recoins ou si ça n’est pas le cas se transformer en communication chargée de colère refoulée voire pire!

 

D’autant que le système nerveux et les émotions pourront être mises fortement à contribution sans être stabilisés par l’élément terre peu présent.

 

Les mémoires karmiques et trans-générationnelles peuvent revenir en masse dans notre vie, plus vibrantes que jamais, afin d’être transmutées (par les régressions, la libération des nœuds karmiques ou la sophro-analyse par exemple).

 

Les rêves pourraient plus que jamais nous donner les clés pour aider nos ailes à de déployer…

 

Nous sommes invités à quitter ce vieux manteau appelé culpabilité qui pourra donc se représenter à nous sous de nouvelles formes afin d'être totalement transmuté alors même que nous croyions ne plus jamais le vivre, cette culpabilité qui nous coupe de nous même et nous empêche d’être en amour avec nous même et donc avec les autres. Qui dit culpabilité dit dettes et éventuellement tentative de « refourguer » cette culpabilité à l’autre ! Quoi que vous ayez pu faire demandez pardon à votre âme d’avoir gardé la culpabilité « Je suis désolée pour cette culpabilité que j’ai gardé et qui me coupe de moi-même, je te demande pardon, merci, je t’aime ».

 

Un petit cadeau pour pratiquer en chanson ? http://www.youtube.com/watch?v=-f1gm2FsXoc

 

Etrange mélange entre profondeur et légèreté durant cette Nouvelle Lune et les jours qui l’entourent...

 

De nouveaux contacts, de nouvelles perspectives mais aussi l’occasion de rassembler nos multiples talents pour servir notre vision du monde. Comment ne pas sacrifier une partie de nous-mêmes en reniant telle ou telle activité que nous aimons tout en gardant une direction qui fédère, donne un sens et évite l’éparpillement.

 

C’est ce « fil retrouvé » qui a été et est toujours d’ailleurs l’objet de ma quête en tant que personne marquée par le Sagittaire et autres dominantes planétaires appelant à la vastitude et au rassemblement de plusieurs voies et outils pour créer du nouveau.

 

Il est vrai que certains sont sur terre pour devenir des spécialistes, d’autres pour rassembler différents domaines. Pour ces derniers que de l’extérieur ou pourrait qualifier de touche à tout ou éparpillés, l’urgence est de trouver le centre, leur centre autour duquel tout peut danser harmonieusement pour en étant relié, chacune des parties se nourrissant l’une l’autre. Belle invitation donc à ne pas tomber dans la dualité qui pourrait nous faire dire : c’est ça ou ça mais bien à tisser ce fil d’amour et de créativité entre toutes ces parties de nous en remplaçant le "ou" par le "et".

 

Grand rassemblement en perspective !

 

Une ouverture est à vivre également dans nos habitudes quotidiennes : comment trouver l’aventure dans son quotidien ou essayant le velib par exemple un jour de grand soleil après 3 mois de pluie (8 stations vides et vive le bus !!!)

 

Comment sortir de nos rails psychiques et de nos vieilles habitudes qui à la longue peuvent nous ôter notre énergie vitale ! Portons-nous sous des dehors d’ouverture des conditionnements ? Par exemple « l’obligation au bonheur » si répandue dans les milieux du développement personnel?

 

Notre respiration peut se faire plus vaste au fur et à mesure que nous vibrons à l’unisson du monde en lâchant tour à tour nos séparations…nos croyances qui ne sont en fait que des protections destinées à nous rassurer et à nous éviter de sentir nos doutes et nos douleurs…Un travail spécifique sur nos diaphragmes (le diaphragme principal et tous les diaphragmes secondaires) au niveau psycho-corporel peut venir libérer de vieilles mémoires qui « nous étouffent ».

 

Une invitation aussi à retrouver le ludique sans perdre de sa profondeur…Car finalement la joie et la légèreté ne sont-elles pas un signe d’évolution plus que ce côté sérieux et mental que certaines éducations mettent en avant ?

 

Non pas une légèreté feinte qui cache un déni des blessures profondes mais une véritable légèreté qui prend racine dans le présent .

 

Certains pourraient choisir de vivre un voyage ayant pour fonction consciente ou inconsciente de les ouvrir vers quelque chose de plus vaste et d’autres de vivre ce voyage de l’intérieur.

 

Notre manière d’aborder les échanges commerciaux (qui ont été invités à subir une grande transformation depuis Septembre 2012) pourrait voir un aboutissement. Comment être éthique dans ces échanges ?

 

A présent, et ce jusqu’à Février/Mars 2014, l’invitation est à une transformation en profondeur de notre rapport à la matrice, à notre mère mais aussi à notre mère patrie, à notre rapport au passé et à nos émotions…Là encore les résistances pourraient amener à une exacerbation des mouvements extrémistes et nationalistes alors même que c’est l’opposé qui nous est demandé…Ouvrir nos frontières en développant la sécurité face au nouveau…

 

Le monde est en plein bouleversement et nous avec ; ça n’est un scoop pour personne alors essayons de surfer sur les vagues sans nous juger en donnant le meilleur de nous-mêmes car le monde c’est nous qui le construisons chaque jour !

 

Belle Nouvelle Lune !

 

Ariane

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    leffeepapillon (lundi, 10 juin 2013 22:55)

    Merci pour ce beau message ma Belle Ariane ! Message qui résonne encore et toujours message qui se transmet dans l amour et ou chacun peut piocher ce dont il a besoin :) je partage avec joie joie joie :)

  • #2

    Simone Bévan (jeudi, 13 juin 2013 12:52)

    Gratitude++ merci Ariane.