Nouvelle Lune du 1er Mars en Poissons : et si on plongeait dans les grandes eaux ?

Avec cette avalanche de planètes en Poissons et en signes d’eau incluant la Nouvelle Lune, le lâcher prise c’est maintenant ou jamais !

 

Je plaisante et je ne voudrais pas que mes propos vous mettent la pression…

 

C’est juste pour vous dire que si vous avez du mal à contrôler votre vie avec votre mental en ce moment c’est normal et plutôt bon signe !

 

C’est aussi un moment lors duquel de vieux secrets enfouis peuvent ressortir, un moment pour quitter le déni face à des situations d’enfance qui ont pu être plus traumatisantes que ce que nous avons pu reconnaître jusqu’alors.

 

Parfois aussi nos angoisses peuvent cacher des blessures existentielles très profondes en lien avec la vie et la mort, une tristesse profonde d’avoir quitté le monde merveilleux des âmes non incarnées pour entrer dans ce corps qui par certains côté a pu être ressenti comme tellement étroit par notre âme…Tout une adaptation à faire…

 

Rêves, coïncidences et signes de jour peuvent devenir de plus en plus pressants de façon à nous pousser à lâcher ce que l’on retient encore du fait de ne pas l’avoir reconnu.

 

Parfois nous pensons avoir reconnu la chose mais nous minimisons ou nous la reconnaissons juste théoriquement. Prenons le temps de pleurer les tristesses de notre enfant intérieur avant de rentrer dans les visualisations positives !

 

Ce week-end 3 planètes importantes sont comme bloquées, ce qui ne fait que renforcer cette impression de  suspension comme si nous vivions dans un entre deux.

 

A nous de voir si cet entre-deux va nous permettre de contacter les eaux de notre féminin ou nous placer dans l’insécurité face au fait que nous avons moins de mordant, moins de capacité à faire et plus de capacité à être !

 

Vivre le féminin sous ses différentes facettes, voilà une belle invitation non ?

La facette que notre société connaît et véhicule le mieux est celle que Miranda Gray auteur de « Lune Rouge » et initiatrice des bénédictions de l'utérus appelle « la femme vierge » en rapport selon moi avec la femme « amazone » de Jung : une femme active qui est l’égale des hommes dans le travail et monte les échelons sociaux. La femme s’est « libérée » pour pouvoir agir dans le monde et être active mais à quel prix ?

 

Je ne dis pas que les femmes doivent retourner à leurs fourneaux loin s’en faut, j’en serai la première malheureuse !

 

Mais qu’en est-il de la femme sorcière et spirituelle en nous, celle qui s’immerge dans les profondeurs de son inconscient par exemple, de l’enchanteresse aux énergies créatrices foisonnantes ou encore de la mère (dans tous les sens du terme) qui prend du temps pour tisser un lien dans la présence ?

 

Que nous soyons un homme ou une femme, nous avons besoin de ressentir la connexion avec la mère universelle, avec la nature. Besoin de retrouver le temps de vivre, de sentir et d’être en lien.

 

Nos sociétés mentales et ultra-automatisées ont tendance à nous couper de nos rythmes naturels et de notre lien avec le cosmos.

 

Nous nous sommes coupés des cultures orales comme les mythes, des initiations permettant de vivre les passages importants de nos vies, des rituels en lien avec la nature.

 

Heureusement aujourd’hui des mouvements surgissent d’un peu partout sur la planète pour nous aider à nous reconnecter à cette nature féminine et cyclique en nous.

 

Nous pouvons nous connecter aux pouvoirs des archétypes féminins, aux déesses symbolisant les différentes facettes du féminin afin de mieux incarner ces qualités dans notre vie de tous les jours.

 

Une société qui se coupe de son féminin se coupe de sa base et de ses rythmes naturels.

 

Sans vivre la présence à soi et aux autres nous rentrons dans une course effrénée en avant qui nous amène à en oublier le sens de notre existence voire même parfois à vivre une spiritualité desséchée !

 

Cela se manifeste aussi par une coupure d’avec notre bassin, d’avec nos élans profonds et notre connaissance féminine intuitive !

Alors plongeons dans les grandes eaux la tête la première !

 

C’est une occasion en or pour ressentir des élans du cœur, des élans de communion, d’idéal. Nous pouvons nous sentir reliés très profondément dans nos méditations également.

 

En fait si on devait résumer ces messages qui peuvent paraître contradictoire : lorsqu’on lâche prise, on peut contacter des blessures plus profondes mais aussi entrer dans une plus grande vastitude…

 

Mais revenons sur les trois planètes dont je parlais ci-dessus.

 

La première, Mercure nous aura fait réfléchir sur notre communication, sur la façon dont pouvons communiquer dans la non violence en partant de nos besoins. Elle nous aura aussi interrogés sur la façon dont nous avons envie de communiquer qui nous sommes au monde. Des situations qui tardaient à s’éclaircir pourraient bien devenir plus précises à compter de la semaine prochaine.

 

La seconde, Mars en Balance au contraire va entrer dans une phase dite de « rétrogradation » à savoir qu’elle va nous demander de revoir notre copie sur les sujets suivants :

  • comment est-ce que je me déploie face aux autres ?
  • comment est-ce que j’utilise mon énergie ?
  • comment j’agis en tenant comptes des autres…

 

A partir du 20 Mai les choses commenceront à devenir plus claires à ce sujet.

 

Et enfin la troisième, Saturne pour ne pas la nommer, qui, retrouvant sa rétrogradation en Scorpion nous incite à aller retrouver notre sage intérieur afin qu’il nous accompagne dans la rencontre avec nos ombres (et oui je sais ça fait un moment déjà mais les planètes nous sortent le feu d’artifice !).

 

Une phase similaire à celle du printemps 2013, comme un travail de finition en profondeur, phase qui nous emmènera jusqu'au milieu de l'été !

 

 Enfin le début du mois de Mars pourra voir un tiraillement entre nos désirs et ceux des autres.

 

Quels sont mes réels devoirs et quels sont ceux que je me laisse imposer ?

 

S’il est vrai que nous avons à tenir compte des autres à quel point pouvons-nous anihiler nos propres besoins afin de conserver un équilibre précaire dans une fausse acceptation ?

 

Encore faut-il savoir quels sont nos besoins quand nous avons été parfois éduqués dans le : "il faut", "tu dois" !

 

Nous vivons une époque formidable où nous sommes poussés comme jamais par nos âmes !

 

Prenons le temps de nous reposer un peu et de nous laisser porter par les eaux du monde !

 

Je vous souhaite une belle Nouvelle Lune !

 

 

Ariane

 

Aspects astrologiques sélectionnés

 

Nouvelle Lune conjoint Chiron Neptune en Poissons sextile Pluton, trigone Jupiter rétrograde en Cancer, trigone Mars en Balance et Nœud Nord en Scorpion

 

Vénus en Capricorne carrée aux nœuds lunaires et à Mars

 

Sature et Mars passant rétrograde dans le WE et Mercure de nouveau direct depuis le 28 Février.

Écrire commentaire

Commentaires : 5
  • #1

    catherine (samedi, 01 mars 2014 14:32)

    Merci Ariane de ton fil si joliment tissé et qui correspond toujours étonnement à ce que je ressens au moment où tu l'exprime! Belle journée à toi Cath

  • #2

    Fanny (samedi, 01 mars 2014 16:08)

    Incroyable comme je me reconnais parfaitement dans cet état d'être en ce moment!!!

  • #3

    Virginie (samedi, 01 mars 2014 17:33)

    A chaque fois, chaque nouvelle lune, tu la décris avec exactitude. Tu mets des mots sur les émotions qui m'envahissent. La lecture de tes articles est source de réconfort et aide à ce lâcher prise, tant demandé mais difficile à réaliser... Merci ;) Belle journée de nouvelle lune

  • #4

    Karine (dimanche, 02 mars 2014 20:45)

    Merci Ariane. Tout cela est tellement vrai! Tu es un génie!

  • #5

    Alexandra (lundi, 03 mars 2014 13:52)

    Merci de partager ta lecture des astres. Je viens de te découvrir et aurai grand plaisir à te retrouver. Ta vision me parle, je te souhaite un beau mois de mars dans l'eau.