Pleine Lune du 16 Mars dans l’axe Vierge/Poissons à 19H09 heure Française : je vois, je comprends, je sens, je lâche, je change ma vision de la vie et j’aime…

 

Cette Pleine Lune est véritablement une Pleine Lune qui appelle à la guérison, une Pleine Lune d’initiation.

 

Nous sommes invités à voir dans quelles limitations, dans quels conditionnements nous évoluons encore, à vivre pleinement les émotions que nous avons retenues, à quitter progressivement les dénis que nous avons mis en place, à guérir notre corps physique et nos corps d’énergie.

 

Afin de guérir nous avons besoin de reconnaître nos blessures sans les minimiser, sans les banaliser.

 

Une Pleine Lune qui, si nous avons la chance de porter en nous la grande qualité de l’humilité, pourrait s’avérer être une grande initiatrice.

 

Nous pouvons notamment guérir un excès d’attachement aux plans célestes ou terrestres : dans les deux cas il s’agit de protections que nous avons mises en place.

 

Parfois un système de croyance spirituel peut nous éviter de rencontrer une de nos plus grandes peurs : la peur de la mort.

 

Je ne dit pas qu’il ne faille pas croire, bien au contraire, seulement que, selon moi, l’expérience qui est à rechercher est l’expérience de la joie et de l’amour dans l’ici et maintenant et non dans d’autres cieux, d’autres époques ou ailleurs que sur terre.

Un attachement excessif aux plans divins peut également venir de souffrances dans l’enfance nous ayant fait quitter notre corps pour supporter…l’insupportable…

 

Il s’agit alors de tout un processus de réincarnation progressif que nous avons à vivre.

 

Certaines personnes ont pu également se couper de la connexion avec le céleste du fait de grandes désillusions qu’elles ont projetées sur Dieu ou de problématiques intra-utérines.

 

Prenez une grande feuille de papier et dessinez-vous dessus, vous aurez une idée de votre tendance côté ancrage : ciel ou terre ?

 

Certaines désillusions pourraient correspondre à un plan plus vaste que nous ne comprenons pas aujourd’hui mais qui pourrait s’avérer bien plus gagnant que ce nous croyons être notre chemin.

 

Combien de fois ai-je pu constater que lorsque je répondais à ce qui semblait se présenter de façon récurrente dans ma vie, je finissais par comprendre que la était ma voie, que là était mon plus grand épanouissement même si ma personnalité souhaitait autre chose en apparence ?

 

La vie répond aux besoins de notre âme alors que nous sommes encore parfois attachés à nos missions familiales…

 

Ainsi nous pouvons par exemple sans nous en rendre compte tenter désespérément de réussir dans le métier dans lequel un de nos deux parents a échoué…

 

Peut-être que l’homme de notre vie n’est pas ce grand brun aux yeux bleus mais ce petit homme chétif au fond de la salle lol ?

 

Et alors ? Qu’est-ce qui compte au fond ? Seul l’amour compte, le reste n’est qu’illusion, apparence, comparaison…

 

Une phrase m’est venue cette semaine en tête : quand on a vraiment aimé il est plus facile de mourir…

 

Quitter les séparations et les faux semblants pour rentrer dans la vastitude. Nous vivons peut-être deux pourcent de notre potentiel d’amour et de création…

 

Notre vie pourrait être 1000 fois plus vibrante et nous nous limitons en restant accrochés à des détails.

 

Nous nageons dans une piscine au milieu d’une mer géante alors ouvrons les vannes !

Comment surfer avec ce que la vie nous propose ?

 

Des désillusions pourraient donc accompagner ce passage pour nous dire : non tu n’es pas cela, non cela n’est pas ton but, non cette relation n’est pas bénéfique pour toi…

 

Des désillusions nécessaires…

 

Des désillusions qui arrivent aussi parfois quand nous sommes prêts à quitter nos protections pour nous ouvrir à une expérience de la vie plus vaste et plus vibrante.

 

Des messages émanant du corps pourraient également participer à cette prise de conscience dans cet axe de Pleine Lune particulièrement relié à la « psycho-somatique ».

 

La cuirasse de protection (logée principalement au niveau des diaphragmes : le diaphragme principal et les diaphragmes secondaires au niveau des fascias des pieds du périnée, des mains, de la tête et au niveau des clavicules) nous a servi à ne pas ressentir les émotions du « mal aimé » en nous.

 

 Ainsi nous avons pu bâtir des croyances généralisantes pour ne pas ressentir nos propres émotions.

J’entends souvent dire « le monde va mal », « le monde est violent » etc.…et certes c’est vrai en partie.

 

Ce qui est interpellant c’est la raison pour laquelle la personne concernée se relie à cette partie de l’astral planétaire. Va-t-elle mal dans le premier cas ou a-t-elle été maltraitée dans le deuxième ?

 

Nous retrouvons cette cuirasse aussi par l’expression du « on » au lieu du « je ».

 

Et c’est juste car cela a été notre solution pour survivre. Le problème c’est que survivre n’est pas vivre !

 

Survivre est épuisant pour nous et nos systèmes, survivre n’est pas une expérience pleine et vibrante.

 

Alors petit à petit nous sommes invités à peler notre oignon pour nous rendre au cœur…au cœur de notre élan créateur.

 

Cette Pleine Lune nous aide à avoir l’humilité et la sensibilité nécessaires pour peler une partie de cet oignon.

 

Par ailleurs, les deux dernière semaines, riches en évènements astrologiques auront pu être confrontantes.

 

Un certain nombre de planètes semblaient « changer de direction » ce qui a pu provoquer une certaine inertie.

 

Les énergies déracinantes des Poissons ont pu apporter des expériences du genre vertiges, sensation de flottement, difficulté à nous concentrer…

 

La période nous amène à lâcher prise, à prendre du temps pour nous, à entrer dans l’expérience du non temps, à nous connecter à notre intuition bien plus qu’à l’action pendant que nos systèmes s’ajustent…

 

Autre sujet du moment qui pourrait devenir de plus en plus pressant : notre positionnement dans nos relations.

 

Si nous nous sommes identifiés au pôle « gentil » de nous-même il se pourrait bien que nos relations nous invitent à aller rencontrer la rage que nous portons pour la transformer en affirmation de soi. La rage logée dans le bassin se transforme ainsi en colère au niveau du thorax puis en continuant à s’élever en affirmation de soi.

 

Il n’y a pas d’affirmation de soi sans ce contact avec ce magma en fusion dans notre bassin.

 

Relié à cela j’ai pu observer ces derniers temps à quel point il était nécessaire d’être clair avec soi pour ne pas rentrer dans des jeux de pouvoir et de manipulation autour de nous. Parfois nous nous retrouvons au milieu d’histoires qui ne nous appartiennent pas. Seule une grande lucidité permet alors de dire « non je ne prends pas » ça c’est votre histoire !

 

Il est évident que pour cela il est préférable d’avoir été rencontrer son propre sentiment de culpabilité avant !

 

Enfin cette Pleine Lune est aussi une Pleine Lune de bilan avant la nouvelle année astrologique et les énergies de renouvellement du Bélier…

 

Voilà ! Bien entendu ces bulletins ne sont jamais exhaustifs mais mon objectif à travers eux est de venir conforter vos intuitions et favoriser le fait de vous autoriser à vivre ce que vous ressentez profondément même si ça paraît être à l’encontre des valeurs communément admises par cette société encore très orientée « vie extérieure, action sans conscience!  » (pas que heureusement) ! 

 

Je vous souhaite une belle Pleine Lune avec le goût de la guérison sur le bout des lèvres !

 

Vous pouvez partager ce bulletin il est fait pour et aussi le recopier sur vos sites si vous souhaitez (en nommant la source).

 

Ariane CLEMENT

www.lefilretrouve.com

 

Aspects astrologiques sélectionnés :

 

Lune en Vierge opposée Soleil en Poissons en aspects harmoniques à Saturne rétrograde en Scorpion

 

Chiron conjoint Neptune en Poissons trigone Saturne rétrograde en Scorpion.

 

Mars rétrograde en Balance conjoint Nœud Nord en Balance, trigone Mercure en Verseau, trigone Neptune en Poissons

 

Jupiter direct en Cancer carré Uranus en Bélier opposé Pluton en Capricorne

 

Lune Noire en Lion

 

Vénus sextile Uranus

 

Pleine Lune ascendant fin vierge pour la France et Soleil Neptune Chiron en maison 6

Écrire commentaire

Commentaires : 7
  • #1

    Lunesoleil (vendredi, 14 mars 2014 23:28)

    Très beau billet Ariane merci et bon Weekend de Pleine lune à toi :)

  • #2

    Simone (samedi, 15 mars 2014 11:20)

    Bravo et merci encore pour ta générosité la clarté et la pertinence de tes propos
    Avec amour et gratitude

  • #3

    Pascal NARPON (samedi, 15 mars 2014 11:28)

    Je me sens complètement en phase avec ce qui est dit dans ce texte. Merci pour ce partage.

  • #4

    Malika (samedi, 15 mars 2014 14:03)

    Merci pour ce bulletin qui m explique ce que je vis en ce moment.
    Je vais le partager avec votre permission sur mon blog kompletude.blog4ever dédié au féminin sacré et à l amour de soi.

  • #5

    ariane (samedi, 15 mars 2014)

    Merci à tous pour vos retours chaleureux!

    Oui Malika vous pouvez le partager il est fait pour. Je vais aller voir votre site aussi avec joie!

    Belle soirée !

    Ariane

  • #6

    Théo (dimanche, 16 mars 2014 01:34)

    Le temps sera bientot venu d'éclore avec les énergies du fougueux bélier. En attendant je vous souhaite à tous et toutes une belle pleine lune dans la profondeur et la douceur neptunienne.

  • #7

    barbara de belgique (lundi, 17 mars 2014 13:52)

    Mille mercis pour ce bulletin Ariane. C'est incroyable ce que tu écrit bien ! Que ça m'aide! Plusieurs passages m'interpellent comme si ils avaient été écrit pour moi ;).

    Grooooos bisous

    Barbara