Pleine Lune du 15 Avril, à 9H43 heure française dans l’axe Bélier balance : on lâche les amarres et on récupère notre guerrier intérieur qui, bercé par des vagu

Quand la Lune est alignée avec la Terre et le Soleil et qu'elle pénètre dans la zone d'obscurité projetée par la Terre, alors elle disparaît au fur et à mesure : c'est alors une éclipse lunaire.

 

C’est le cas lors de cette Pleine Lune. Comme si nous n’avions plus accès à la nourriture lunaire, comme si nous étions invités à trouver d’autres formes de sécurité.

 

L’occasion aussi de lâcher des mémoires du passé (représentées par le lune) afin de nous ouvrir à de nouvelles habitudes de vie.

 

Cette Pleine Lune sera d’autant plus spectaculaire en terme de nécessité de changement qu’elle vient réactiver une figure astrologique appelée « grand carré » déjà en œuvre depuis quelques mois.

 

Qu’avons-nous à transformer de notre passé ? Quelles parties de notre passé sont concernées par cette nécessaire transformation ?

 

Il s'agit des mémoires nous ayant coupés du guerrier (ou la guerrière) en nous.

 

Quels évènements ont bloqué ce guerrier, cette guerrière ?

A quel moment avons-nous vécu des situations d’impuissance ?

 

Avons-nous évolué dans une famille maltraitante, abusive ou dans laquelle l’ambiance ressemblait plus à la mort qu’à la vie ?

 

Nous sommes nous sentis impuissants face à une mort accidentelle d’un proche projetant ainsi sur le monde une colère d’impuissance et d’injustice ?

 

Sans parler de toutes ces mémoires transgénérationnelles en lien avec les sujets cités précédemment mais aussi avec les mémoires de guerre et autres pertes d’enfants suite à des maladies que l’on guérirait facilement aujourd’hui.

 

Par ailleurs, avions-nous le droit d’exprimer notre colère dans notre enfance ou est-ce que cette émotion était interdite (explicitement ou implicitement par l'exemple que nous donnaient nos parents)?

J’ai eu l’occasion de comprendre à quel point il était difficile pour certaines personnes de s’affirmer tant la colère qu’elles avaient refoulée était importante.

 

Elles peuvent ainsi vous dire en vous parlant d’une personne intrusive qu’elles auraient subie récemment « je me suis tue, il valait mieux que je ne dise rien sinon je l’aurais tué (e) »

 

Avons-nous eu envie de tuer quelqu’un enfant? Avons-nous refoulé cette colère derrière une vie dans laquelle le stress prédomine ?

 

Attendons-nous toujours le dernier moment pour nous affirmer ce qui fait que nous le faisons finalement enfin en explosion de colère et sur la personne qui a la malchance d’être là à ce moment J ?

 

L’impuissance est aussi une cuirasse ancienne datant des premières années de notre vie, ces années lors desquelles nous n’avions pas encore de mots pour nous faire comprendre et lors desquelles les plus âgés d’entre nous ont eu des parents qui n’avaient pas encore lu Dolto et qui croyaient encore qu’un nourrisson faisait des caprices quand il pleurait ?

 

Et c’est dans notre gorge, et c’est dans notre bassin et c’est dans nos muscles moyens et profonds…et ça nous coupe de notre bassin, de notre sexualité, ça nous empêche de chanter pleinement…ça nous fatigue et nous coupe de notre énergie créatrice…

 

Il est plus qu’urgent de prendre le temps de reconnaître ce que nous avons mis tant d’énergie à fuir.

 

La puissance (saine) ne peut émerger que de la reconnaissance de nos impuissances.

 

La colère est l’émotion qui sert à ressentir qu’il y a eu intrusion dans notre territoire.

 

Comment laisser l’énergie de notre bassin monter tout au long de notre canal central afin de se transformer en affirmation de soi ?

 

Comment retrouver notre puissance d’action ?

 

Comment faire en sorte que cette action puisse nous servir nous mais aussi servir le monde ?

 

Comment éviter de disperser notre énergie et de nous épuiser par manque de direction ?

 

Qu’avons-nous à oser ? Quelle action atypique et différente pourrait être la nôtre si nous osions sortir de nos œillères ?

 

Quelles relations ne servent plus notre évolution ?

 

Ayons le courage de sortir des sentiers battus et d’oser vibrer qui nous sommes en totalité !

 

Le mental est vif et rapide en ce moment et nous avons des idées géniales qui nous traversent la tête même si leur réalisation concrète pourrait attendre la mi-Mai.

 

Nous sommes soutenus pour cela par une vaste énergie de guérison pouvant amener les plus récalcitrants d’entre nous à s’ouvrir au pardon et à contacter des dimensions d’amour sans frontière.

 

Des conseils pour cette Pleine Lune ?

 

  • Noter toutes les fois où nous sommes agacés sur un petit cahier.

 

  • Noter nos impulsions et autres flashs.

 

  • Observer les évènements extérieurs afin d’avoir des précisions sur la source de notre impuissance : n’oubliez pas, l’univers est souvent très précis et clair si nous savons l’observer !

 

  • Changer de régime alimentaire ou de manière générale changer de nourriture (psychique, énergétique et relationnelle aussi). Sur ce point je vous conseille d’intégrer progressivement à votre nourriture des aliments crus et vivants, notamment sous forme de jus qui sont comme une perfusion d’énergie et qui ne nécessitent pas beaucoup d’énergie de digestion. Un certain nombre de sites peuvent vous aider sur internet. Celui qui m’a aidée : www.vivrecru.org : une mine de vidéos explicatives et une vision non sectaire de l’alimentation nous invitant à écouter notre corps.

 

  • Oser découvrir le pionnier qu’il y a en nous !

 

  • Prendre le temps de calmer le système nerveux (bains, marches, méditation, pratiques psychocorporelles, alimentation saine, massages et surtout sommeil…)

 

Je vous souhaite une belle Pleine Lune éclipse…

 

N’hésitez pas à partager ce bulletin si vous le souhaitez…

 

Vous pouvez aussi vous inscrire sur la page facebook : https://www.facebook.com/lefil.retrouve

 

Ariane

 

Nb : si vous souhaitez connaître les effets de la Pleine Lune ascendant par ascendant vous pouvez vous abonner à « La vie magique » dont vous trouverez les détails sur : http://www.lefilretrouve.com/abonnement-la-vie-magique/

Écrire commentaire

Commentaires : 5
  • #1

    Karine (lundi, 14 avril 2014 09:26)

    Merci Ariane pour l'analyse et les conseils judicieux que tu nous offres ;)

  • #2

    christine (lundi, 14 avril 2014 09:29)

    Merci Ariane ! ;-)
    Toujours un vrai plaisir de te lire...

  • #3

    CHARLES (lundi, 14 avril 2014 09:30)

    Bien dit & bien écrit !

  • #4

    Kath ROBERT (lundi, 14 avril 2014 12:23)

    Super que tu passes l'info du site Vivre cru à ton réseau.
    Cela participe à la diffusion et connaissance de ces infos par de plus en plus de monde

    Bises Kath

  • #5

    Clem (mardi, 15 avril 2014 15:34)

    En plein dans le mille, encore une fois! Merci ma belle pour ce bulletin!!!
    À très bientôt!