Pleine Lune du 13 Juin : quand l’expansion intérieure côtoie la rencontre avec les profondeurs…

Je termine d’écrire cet article depuis ma petite terrasse entourée de mes plantes qui me rendent si joyeuse que j’en suis surprise moi-même, la sécurité, la beauté et la joie de la terre mère me bercent alors que j’entends ça et là des cris émanant des maisons environnantes que je perçois comme des feux de joie collectifs liés à tel ou tel but marqué ou loupé de peu par telle ou telle équipe en direct du Brésil…

 

Drôle de mélange, beau mélange finalement de l’élan collectif et du silence individuel…

 

Bon allez je reviens parmi vous et voici donc ce que j’ai envie de vous dire sur cette Pleine Lune, précisant que ça n’est jamais qu’une interprétation parmi d’autres…

 

L’un des aspects que j’avais abordés lors de la Nouvelle Lune en Gémeaux était la possible révélation de secrets.

 

Je crois aujourd’hui avoir même minimisé cette partie qui m’a semblé très importante ces 15 derniers jours, dans mes accompagnements notamment.

Quand je parle de secrets, ils n’en sont pas pour notre inconscient, il s’agit juste de les faire passer de l’inconscient au conscient afin qu’ils cessent d’agir comme une nappe souterraine créant des angoisses qui peuvent nous submerger.

 

Et bien nous y sommes et cette Pleine Lune pourrait agir comme un baume de guérison mettant des mots et des origines sur des maux, permettant aussi par l’échange et le dialogue de décristalliser de vieilles situations.

 

Ou bien elle pourrait continuer à insister, à essayer de nous faire voir l’impensable, l’inimaginable que nos yeux peuvent encore continuer à occulter, et là encore il n’est pas si facile de voir quand on a été baigné dans le brouillard, ayons de la tendresse pour nous-même et notre avancement…

 

Comment la vie  (c’est à dire nous) fait-elle pour cela ? Elle passe par les émotions, les signes de jour, les rencontres, les rêves, les somatisations…

 

Parfois nous avons beaucoup cheminé mais il nous manque une clé sans laquelle il est difficile de comprendre beaucoup de choses, cette clé pourrait donc nous être présentée…    

Avec une tonalité de transmission et d’apprentissage pour cette Pleine Lune.

 

Qu’allons nous faire de tout cela, qu’avons nous à transmettre après avoir vécu tout ça, par quel angle souhaitons nous aborder la transmission, comment tout cela peut-il avoir un sens ?

 

Cela peut être aussi des informations qui arrivent jusqu'à nous nous aidant à dévoiler les zones cachées de notre histoire.

 

Guérir aussi notre foi ou plutôt notre manque de foi en l’abondance illimitée de la vie créée par l’illusion du manque elle-même ayant pu prendre racine dans des abandons vécus ou portés par l’arbre…

 

Que nous nous soyons sentis abandonnés par nos parents, abandonnés car porteurs de décès non réglés dans notre arbre ou abandonnés face à une situation de maltraitance, d’abus (l’axe Taureau Scorpion concerné par cet aspect d’abandon est relié aussi dans sa partie problématique aux blessures « dans la chair ») ou de rejet dans laquelle personne n’était là pour nous défendre, l’énergie de l’abandon a besoin d’être reconnue en ce moment afin que nous arrêtions de nous abandonner nous-même et que nous entrions dans le royaume de l’abondance et de la sécurité intérieure à laquelle nous avons tous le droit.

 

Cet aspect d’abandon déjà présent depuis quelques jours sera à son maximum le jour de la Pleine lune pour aller en s’effilochant vers le 22 Juin.

 

L’occasion aussi de libérer des mémoires de manque voire de misère et de se redonner la sécurité dont nous avons besoin.

 

Deepa Chopra qui vient de créer un programme de méditation sur l’abondance gratuit que je vous laisse en lien, commence son programme par nous interroger sur les endroits de notre vie où l’abondance n’est pas optimale tout en nous aidant à reconnaître l'abondance déjà présente dans norte quotidien, cette abondance qui provient directement de la source : https://chopracentermeditation.com

Je rajouterai : dans quels domaines continuons-nous de nous abandonner ? Nous abandonner peut passer par attendre l’amour de l’autre plutôt que de le donner, par nous juger pour la moindre faille, le moindre échec, nous comparer, nous rajouter encore une couche après avoir reçu une critique, voir la vie que nous aurions aimée avoir d’un point de vue aigri, comme si nous avions loupé et qu’il était trop tard, banaliser une blessure…Je suis certaine que vous me suivez et qu’au moins une fois dans votre vie (voir plus lol) vous êtes tombés dans ce « travers ».

 

Alors dans quel zone de votre vie poursuivez vous l’auto-abandon ?

 

Ceci est une clé dans la libération des blessures, ça n’est pas seulement les autres qui nous abandonnent, ne nous reconnaissent pas assez, sont non respectueux avec nous…c’est nous !

 

Alors oui bien sûr à l’origine nous avons peut-être eu des « bourreaux » et la guérison passe par prendre le temps de le reconnaître, mais aujourd’hui le plus grand bourreau c’est nous !

 

Cessons de nous rejouer les blessures à l’intérieur et notre monde sera plus beau chaque jour !

 

A partir du 16 Juin, une nouvelle vague de prise de conscience et de guérison pourrait déferler sur nous faisant décidément de ce mois un mois d’intériorisation, comme une passerelle vers l’été…

 

Notre guerrier intérieur est de nouveau sur pied prêt à créer du nouveau. Ceci dit il lui faudra encore patienter un peu afin de finir son ouvrage du fait de la rétrogradation de Mercure (cf bulletin précédent) qui peut encore freiner son expansion pour mieux l’aider à libérer de nouvelles zones émotionnelles depuis l’enfant intérieur.

 

Il peut se sentir audacieux et impatient de prouver au monde sa différence ! Restons donc en présence de l’aspect positif du bouillonnement intérieur en nous laissant du temps pour descendre en nous en ce mois et préparer l’été et la rentrée de Septembre.

 

A surveiller toutefois la journée du 14 Juin qui pourrait nous pousser à agir de manière abrupte ou nous aider à faire les coupes nécessaires.

 

L’axe Gémeaux/Sagittaire ainsi connecté à Chiron (le guérisseur du thème) peut aussi correspondre à la guérison de nos rapports avec notre fratrie et de comment ils ont pu limiter notre expansion et notre ouverture vers le monde.

 

Nous pouvons également nous sentir inspirés à créer de nouvelles méthodes de guérison, à écrire sur la guérison…

 

Et vous, quelle est notre véritable transmission, là où vous sentez les papillons, là où ça coule de source, tellement de source que peut-être n’avez-vous même pas remarqué que c’était un don ?

 

L’axe Gémeaux Sagittaire est aussi un axe de déplacement de mouvements, d’expansion, d’ouvertures sur le monde, voyages plus intérieurs qu’extérieurs ce mois du fait des rétrogradations d'un certain nombre de planètes (la rétrogradation nous tournant vers une dimension intérieure).

 

Quels voyages intérieurs sommes nous amenés à faire, quelle ouverture sommes-nous prêts à nous donner, jusqu’où sommes-nous prêts à tenter l’aventure ?

 

Quels murs avons-nous envie de pousser ?

 

Quels enfermements avons-nous besoin de reconnaître pour laisser les barrières de nos prisons encore existantes se dissoudre?

 

Cette Pleine lune sous bien des aspects pourrait être une Pleine Lune qui nous initie, préparez-vous à être initiés dans vos rêves, dans vos méditations…

 

L’envers du décor…la fuite, le flou, le déracinement pour ceux qui cherchent à fuir (souvent inconsciemment) la terre…

 

Ouvrons-nous à une nouvelle vision du monde plus vaste en laissant les œillères créées par nos croyances limitantes se dissoudre petit à petit !

 

Acceptons que peut-être nous vivons à la fois une grande expansion intérieure et une descente dans l’émotionnel et que cela n’est pas antinomique bien au contraire…

 

Osons rêver notre vie car la vie ne peut nous envoyer que ce que nous pouvons concevoir…Alors élargissons nos horizons à la manière de ce chevalier Sagittaire qui chevauche le sol les cheveux aux vents !

 

 

Amis terriens je vous souhaite une belle Pleine Lune, de belles initiations et un séjour agréable …

 

Ariane CLEMENT

Aspects planétaires sélectionnés :

 

Pleine Lune dans l'axe Gémeaux Sagittaire, Mercure rétrograde en Cancer conjoint Soleil, carrée Chiron

 

Opposition Saturne Vénus en Scorpion/Taureau (exacte le 13), résolue par Chiron en Poissons.

 

Rétrogradation de Chiron en Poissons depuis le 16 Juin jusqu'au 19 Novembre)...

 

Neptune rétrograde depuis le 9 Juin en Poissons jusqu'au 16 Novembre

 

Pleine Lune avec un ascendant Gémeaux pour la France, Pallas en maison 4 et Neptune r, Chiron au Milieu du Ciel.

 

Mars opposé Uranus, carré Pluton r

 

Jupiter (maison 2 pour la France) trigone Chiron, trigone Saturne r

 

Carré Mars Pluton exact le 14 Juin

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Muriel (vendredi, 13 juin 2014 08:47)

    Merci infiniment pour ce message important, qui me touche particulièrement.
    C'est très encourageant!
    Amicalement.
    Muriel

  • #2

    Fanny (vendredi, 13 juin 2014 13:57)

    Quand on est sagittaire ascendant gémeaux , est-ce que l'axe gémeaux / sagittaire a des effets décuplés sur nous ?

  • #3

    Christine (samedi, 14 juin 2014 15:49)

    Merci Ariane et que vos plantes continuent de sourire joyeusement à l'écriture de vos bulletins.