Pleine Lune du 9 Septembre à 3H38 heure Française dans l’axe Vierge/Poissons : de la crise de confiance à l’intuition retrouvée !

Alors que le livre de l’ex première dame de France vient de sortir, je ne peux m’empêcher de faire le lien avec cette Pleine Lune qui s’annonce…

 

Je me suis interrogée sur cette blessure qui était probablement ravivée chez bon nombre de Français et peut-être chez Françoise hollande lui-même…pour ne pas la nommer…la blessure de trahison…

 

Cette blessure qui a teinté depuis le départ l’image de Valerie Trierweiler, supportant mal la relation de François Hollande avec Ségolène Royale.

Ce qui m’intéresse ici justement n’est pas de discerner le faux du vrai, mais plutôt  de détailler le fonctionnement de cette blessure, ses origines et ses pistes de guérison.

 

J’ai pu remarquer à quel point les personnes portant la blessure de trahison pouvaient chercher à trouver une vérité finale et tranchée et paniquer si celle-là ne se présentait pas spontanément à eux.

 

Ne pas savoir si quelque chose était vrai ou faux et s’en remettre aux avis de leur entourage, tournant ainsi comme des girouettes, pouvait être extrêmement anxiogène chez elle, à la recherche de la vérité unique et des personnes en qui elles pourraient avoir une entière confiance.

 

Car enfin à qui peut-on faire confiance finalement ?

 

Telle est l’éternelle question que peuvent se poser ces personnes (quand je dit ces personnes, c’est une blessure très répandue, plus ou moins active).

 

Cela peut aller jusqu’à créer un sentiment de panique, comme si la personne avait perdu sa boussole.

 

Lise Bourbeau dans son livre « les 5 Blessure qui empêchent d’être soi même », parle de la personnalité contrôlante ayant vécu la plupart du temps une trahison de la part du parent du sexe opposé.

 

Elle la relie à la blessure d’abandon, la personne ayant peur d’être abandonnée peut tout faire pour ne pas être abandonnée, jusqu’à contrôler les moindres faits et gestes  de son conjoint ou de sa conjointe.

 

N’arrivant plus à remette la main sur ce livre en cette soirée, je ne me souviens plus si elle parle de la trahison vis à vis de soi qui reste pour moi beaucoup plus sournoise et moins visible par le monde extérieur.

 

Si notre conscient peut se mentir, notre corps et nos rêves eux sont des aides précieuses pour nous ramener à notre réalité.

 

Parfois les enfants mentent par imitation des adultes et parfois aussi ils s’imaginent un monde imaginaire afin de pouvoir subsister dans une famille toxique perpétrant des abus à répétition par exemple, créant ainsi un mécanisme qui peut subsister dans la vie adulte.

Quoi qu’il en soit cela fragilise leur intuition et leur confiance en la vie.

 

L’enfant ressent rouge et on lui dit rose…De quoi s’arracher les cheveux ensuite pour pouvoir faire des choix relationnels dans sa propre vie, sans parler des secrets de famille qui créent leur filtre déformant entre l’inconscient et le conscient.

 

On saura qu’on est dans la bonne voie dans la guérison de cette blessure quand :


  • on accepte d’observer quels mensonges l’on peut se faire à soi-même
  • on accepte d’annuler une soirée, de faire faux bon parce que l’on se sent fatigué (sans avoir peur de trahir)
  • on peut observer les tests de lâcher prise proposés par la vie avec le sourire (quand on a l’habitude de tout contrôler et que tout semble nous échapper peut-être est-ce un signe qu’on est prêt au changement ?)
  • on quitte la recherche d’une vérité extérieure unique.
  • On peut reconnaître les défauts d’un guide, un thérapeute, un professeur, un supérieur sans de sentir trahi et sans remettre en cause totalement sa relation avec cette personne car l’erreur est humaine !
  • On peut reconnaître que si l’on écoute sa petite voix il n’y a pas de trahison extérieure puisqu’on sait tout…
  • On comprend la source de la mise en place de cette blessure, et on laisse se vivre les émotions associées depuis notre adulte écoutant l’enfant en soi…

 

Une blessure fatigante

 

Vivre dans la méfiance c’est aussi contrôler le flux universel et abondant de la vie, c’est ne pas se faire confiance et ne pas faire confiance au plus vaste. C’est donc croire que l’on va tout gérer avec ses petits bras musclés et c’est épuisant ! C’est vivre dans l’illusion que l’on va pouvoir tout contrôler ! Car la blessure de trahison comme toute blessure a tendance à se reporter sur « Dieu », sur cet univers qui nous aurait lâchement abandonné !

 

Lâcher le contrôle, c’est essayer de laisser les autres découvrir un peu plus les choses par eux-mêmes et avoir confiance en leur capacité de guérison et de résilience…

 

Lâcher la blessure de trahison c’est cesser de se trahir pour entrer dans une plus grande intimité avec ses émotions, ses blessures mais aussi avec son être essentiel.

 

Pourquoi est-ce que je vous parle de tout cela ?

 

Et bien en fait parce que cette Pleine Lune nous propose des pistes pour prendre conscience de ce qui, dans notre quotidien est flou, des flous, des mensonges aussi dans lesquels nous baignons.


Des évènements peuvent aussi venir tester notre confiance en l’univers…

 

Alors si votre rentrée ne se passe pas comme vous le désirez, que vous sentez une forme de chaos, de désillusion, c’est l’occasion d’accepter l’intelligence du plus vaste…

 

L’occasion d’accepter les changements, de laisser certaines relations, certaines activités, certaines loyautés vous quitter…

 

Faire confiance à la sagesse de l’univers…même si cela nous semble absurde.

 

Faire tomber les séparations afin de rencontrer la vastitude du monde…

 

Quitter le sentiment de possession…

 

Il se pourrait bien que nous soyons testés sur ce à quoi nous tenons le plus !

 

Un grand nettoyage aussi que vous pouvez accompagner par une forme de purification du corps ou de votre espace d’habitation.

 

Des  « deuils nécessaires ».

 

Par ailleurs, des compréhensions « flashs » pourraient être au rendez-vous avec toutefois un risque de sur-stimulation du système nerveux, l’ancrage étant là encore fortement recommandé à travers des marches dans la nature, des visualisations, des pratiques corporelles…

 

Vous soutenant dans tout cela, l’inspiration pourrait être au rendez-vous, si vous savez ne pas vous encombrer de ce qui doit partir…si vous savez ne pas vous accrocher à l’ancien.

 

L’occasion de développer vos antennes et d’utiliser votre fluide guérisseur au quotidien.

 

Je me suis sentie poussée dans mes séances depuis la rentrée à insister particulièrement sur la manière dont les personnes que j’accompagne peuvent s’accompagner au quotidien, en prenant conscience de leur force spirituelle de guérison.

 

Telle est aussi une des clés de cet axe Vierge/Poissons…

 

Utiliser la nature, les arbres, les ruisseaux, la terre pour transmuter les blessures, vos chakras et votre partie intacte et accueillante pour envelopper ou déposer les parties en souffrance.

 

Depuis ce lieu intacte tout est possible…

C’est amusant car je viens justement de trouver un coin magnifique pour méditer près d’un ruisseau dans notre chère capitale !

Un temps aussi pour laisser agir le pardon vis à vis des autres et de soi en pratiquant par exemple l’ Ho’oponopono. Pardonner élève notre taux vibratoire alors que garder de la rancune ne fait que continuer à nous punir.

Pardonner revient aussi à rencontrer ce que l’autre est venu toucher en nous, finalement cela revient à nous guérir nous !

 

You’ve got the force, we got the force, together !

Je vous souhaite une belle Pleine Lune !

 

Ariane

Thérapie par la voix

 

Aspects astrologiques utilisés :

 

Soleil en Vierge opposé à Lune Chiron, Neptune en Poissons !

 

Mars Pluton rétrograde en Scorpion

 

Mercure en Balance opposé Uranus rétrograde en Bélier carré Pluton rétrograde

 

Jupiter en Lion (sur l’ascendant de la carte pour le France)

Vénus en Vierge carré Mars en Scorpion opposé Neptune rétrograde en Poissons

 

Uranus conjoint Nœud Sud en Bélier au Milieu du Ciel de la carte pour la France

Écrire commentaire

Commentaires : 0