Pleine Lune du 8 Octobre 2014 (éclipse lunaire) - Entrer en compassion avec soi - guérir l'attachement non sécurisant pour oser la tendresse

 

Je suis particulièrement émue en écrivant cet article tant je sens qu’on se rapproche ici de ce qui a constitué le socle de notre développement, en particulier en ce qui concerne nos relations.

 

Cette Pleine Lune est une éclipse totale de Lune, à savoir que la terre passe entre le Soleil et la Lune.

 

C'est comme si nous étions privés de tout ce que représente la lune : la sécurité, le lien avec la nourriture de la mère. Tout cela ne répond plus mais en même temps nous sommes aussi coupés de nos vieilles habitudes...

 

C'est donc une occasion de renouveau exceptionnelle.

 

Cette éclipse se fait dans l’axe Bélier Balance, axe du positionnement dans les relations (notamment).

 

L'occasion donc d'explorer comment se sont joués ces premiers liens d'attachement.

 

Des premiers liens sécurisants favorisent l'autonomie, la sécurité intérieure et la non dépendance dans les relations.

 

Des premiers liens insécurisants nous laissent comme un bébé en quête du sein de sa mère...

 

Comment avez-vous vécu vos premiers liens d’attachement ?

 

Etaient-ils sécurisants, irréguliers, décourageants, abusifs ?

 

Avez-vous senti une solitude immense que vous cherchez depuis  toujours désespérément à combler ?

 

Avez-vous tiré la conclusion que vous ne pouviez compter que sur vous-même, tant vous ne vous sentiez pas écouté dans votre monde émotionnel d'enfant ?

 

Avez-vous pleuré des heures dans votre berceau parce que vos parents n’avaient pas encore lu Dolto et qu’ils pensaient que vous faisiez un caprice à 3 mois ?

 

Avez-vous ressenti les va-et-vient d’un parent dépressif qui était là un jour sur trois, et « fly » le reste du temps ?

 

Vous sentez-vous oppressé aujourd’hui quand votre conjoint ou votre conjointe passe le plus clair de son temps devant la télé fuyant ainsi une relation qui lui fait tant peur sans oser même lui demander un changement car vous ne savez même pas quoi lui demander et si vous an avez le droit? Vous n'avez même peut-être pas idée de ce que signifie la présence ?

 

Attirez-vous systématiquement la jalousie des femmes sans comprendre qu’enfant votre mère s’est sente menacée par votre présence ?

 

Et ce ne sont là que des exemples car au fond nous sommes tous des êtes uniques et les possibilités sont multiples.

 

Alors oui de nouveau nous sommes encore amenés à contacter  ces profondeurs que nous avons tous plus ou moins cherché à fuir. 

 

Et si finalement il s’agissait d’une occasion unique pour redescendre dans cet espace du non verbal pour lequel nous n’avons de mémoire parfois que celle de notre corps, de nos rêves et de ce que l’on veut bien nous dire ?

 

Notre mémoire est aussi là chaque jour dans ce que nous vivons si nous nous posons pour prendre le temps de décrypter notre quotidien puis de contacter cet enfant en nous et d’être à l’écoute de ce que nous dit notre corps (cf mon article « descendre » juste avant celui-ci).

 

« Oser la tendresse » (expression de Louis Parez, créateur de la Phénothérapie), n’est-ce pas l’une des expériences les plus enrichissantes que nous avons à vivre sur cette terre ?

 

 

Oser la tendresse ne signifie pas être dans un amour mielleux qui accepte tout.

 

Oser la tendresse c’est oser sortir de ce rôle que nous avons pu prendre qui nous a fait accepter « des miettes d’amour » ou un amour sous condition.

 

C’est oser dire en partant de ses besoins et c’est aussi oser entrer en compassion pour soi…en compassion pour cette petite fille, ce petit garçon en soi…qui ont parfois vécu des expériences terribles…ou qui ont pu les vivre comme terribles…

 

C’est se souvenir et se laisser être touché par sa propre histoire sans rentrer dans un misérabilisme, ce qui est fort différent…car ici il y a une partie intacte qui écoute…

 

C’est reconnaître peut-être qu’au fond il y a un enfant qui a peur des autres, ou qui a toujours tellement été déçu qu’il ne s’engage plus vraiment, qu'il ne se donne pas tous les moyens de réussir en amour comme ça au moins il est sûr de ne pas être déçu…

 

Il est possible que cette période nous donne à voir ce qui limite encore nos relations aujourd’hui.

 

Peut-être avons-nous pris le rôle de celui qui sait pour ne pas être touché ou intrusé par l’autre ? Peut-être prenons-nous toute la place afin de ne pas être en danger ?

 

Ou peut-être au contraire avons-nous pris l’habitude de nous effacer ?

 

Peut-être fuyons-nous subitement nos relations en diabolisant la personne en face sans même chercher le dialogue tant nous nous sentons soudain en danger, ayant vécu la malveillance enfant?

 

Observez…Que s’est-il passé depuis quelques jours ? Cette période est une période unique pour comprendre et ressentir nos mécanismes de fonctionnement dans les relations, à condition que nous ne tombions pas dans le mécanisme de projection sur l’autre…Et encore là aussi, point de jugement car c’est un mécanisme de protection comme un autre et un jour ou l’autre tout le monde aura le déclic…

 

Nous pouvons si nous le choisissons, mourir à notre ancien mode relationnel et laisser éclore un nouveau mode, en acceptant que nous soyons comme des enfants qui redécouvrent le monde…

 

Et alors ? Finalement c’est plutôt vivifiant non ? Tout devient possible quand on renaît !

 

Cette Pleine Lune pourrait aussi nous interroger sur l'harmonie que nous souhaitons donner à notre vie de manière globale.

 

Par ailleurs nous sommes invités à tourner notre regard vers l’intérieur pendant ces 3 prochaines semaines avec une intensité particulière jusqu’au 10 Octobre pouvant nous faire toucher de vieilles terreurs et autres peurs de la mort ou problématiques liées à la sexualité, la suite ayant trait à une recherche d'harmonie et d'équilibre recherche permise par l'étape d'avant…Vous me suivez?

 

Une période générale de trois semaines pour rencontrer la face sous-marine de l'iceberg...

C’est une période appelée « rétrogradation de Mercure » tant redoutée car connue pour bloquer la communication et pouvant entrainer des petits accidents en tout genre.

 

Mais si nous accompagnons cette communication qui se tourne vers l’intérieur, il est possible que rien de tout cela ne vienne nous perturber…Car le message est compris autrement…

 

Une belle période pour écrire, méditer, rencontrer des émotions profondes, réaligner certaines relations, mettre un terme à d’autres…

 

Enfin la période au sens plus large est marquée par une figure planétaire pouvant à la fois venir nous pousser dans la réalisation de nos rêves et en même temps, nous pousser dans une espèce de totalitarisme du genre « je sais tout écoutez moi j’ai raison » ou en tous cas nous poussez à adhérer à des vérités magiques toutes faites…Comme une forme d’emballement venant aussi stimuler le système nerveux…

 

Ce peut-être l’énergie de l’illumination comme celle du terroriste qui croit dur comme fer qu’il est en train de sauver le monde…

 

Le mélange de ces deux énergies peut aussi bien donner :

 

  • je me pose pour prendre le temps de dialoguer avec les parties de moi en souffrance et aussi pour prendre le temps d’oser envisager de réaliser mes rêves.
  • je trouve une méthode ou une philosophie qui m’évite de me rencontrer et je reste dans la toute puissance de l’enfant cherchant la magie à l’extérieur…avec un zest de survoltage lié au fait que je vis au dessus de mes émotions, me donnant l’illusion d’une certaine intensité de vie…

 

Là encore, j’insiste sur le fait que les deux peuvent cohabiter et que de toute façon chacun d'entre nous fait du mieux qu’il peut.

 

Plus le vécu de l’enfant a été terrorisant, plus l’adulte peut avoir de réelles difficultés à descendre…Ca peut prendre du temps et c’est bien compréhensible…Souvent nous avons besoin d'être accompagnés dans cette descente.

 

Je vous invite tous à oser la présence, à oser la tendresse et l’authenticité car finalement, que peut-il y avoir de plus beau à vivre ?

 

Je vous souhaite une belle renaissance et de belles relations !

 

Ariane

Aspects astrologiques sélectionnés

 

Soleil Nœud Nord Vénus en Balance opposé Lune Uranus Nœud Sud en Bélier, carré Pluton en Capricorne, sextile Jupiter en Lion, sextile Mars en Sagittaire

 

Grand trigone de feu : Mars en Sagittaire trigone Jupiter en Lion et Uranus Lune en Bélier

 

Mercure rétrograde en Scorpion puis Balance, trigone Neptune rétrograde en Poissons

Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    Ginette Charest (lundi, 06 octobre 2014 14:49)

    j'ai tout lu,mais pas tout compris,bien aimé pareil...allé en nous,pas toujours facile,écrire je suis tres a l'aise avec ca.merci ce sera probablement ce que je ferai.....

  • #2

    josick (mardi, 07 octobre 2014 06:31)

    Je souhaite faire une nuit blanche nocturne avec jeûne pour cette pleine lune. Dois je la faire la nuit du 7 au 8 ou la nuit du 8 au 9, sachant que la lune sera pleine le 8 à 12h53, soit 10h53 au soleil ?

  • #3

    Clément Ariane (mardi, 07 octobre 2014)

    Merci à tous les deux pour vos commentaires. Josick, faites comme vous le sentez de toute façon une éclipse agit sur toute une période. Intuitivement je l'aurais fait la nuit d'avant (cette nuit) mais voyez ce qui est le plus fluide. Bon jeûne ! Ariane

  • #4

    severine (jeudi, 09 octobre 2014 00:00)

    cela me parle beaucoup!
    merci