Nouvelle Lune du 18 Mai en Taureau : quand l’esprit féconde la matière pour révéler la beauté du monde…

 

Partie en Crête pour avancer sur l’écriture d’un livre, je n'ai pas écrit sur la dernière Pleine Lune  que j’ai pourtant sentie comme un cap vibratoire, notamment en lien avec la capacité de pouvoir lâcher de vieux schémas en masse.

 

Vous étiez très présents dans cette non séparation qui nous relie tous. Votre enthousiasme à la lecture de ces bulletins a été aussi pour moi une aide dans la reconnexion avec l’écrivain en moi et je tenais à vous offrir toute ma gratitude pour cela.

 

La proposition de cette Nouvelle Lune

 

Cette Nouvelle Lune est une invitation à confirmer notre sécurité intérieure, celle qui reste stable quoi qu’il arrive, telle un terreau stable sur lequel nous pouvons nous appuyer.

 

Une invitation aussi à nous relier à nos dons, ceux qui ne nous apparaissent même pas comme tels tellement ils ont l’air simples d’accès.

 

Nous relier donc à la simplicité du processus de matérialisation, fruit de l’union du Soleil (le rond du glyphe du Taureau) et de la Lune (les cornes du Taureau), du Masculin et du Féminin, du conscient et de l’inconscient, de l’esprit et de la forme.

 

Seulement voilà, entre nous et l’incarnation totale de qui nous sommes au niveau vibratoire et cellulaire sur celle planète terre il y a parfois un écart plus ou moins grand.

 

J’imagine que vous avez déjà eu l’occasion de le remarquer !

 

Les pistes de guérison en rapport avec la Nouvelle Lune et les aspects planétaires en cours

 

De l’insécurité à la sécurité

 

Cette Nouvelle Lune, associée à d’autres aspects en cours en ce moment pourrait bien venir nous secouer au niveau de notre sécurité extérieure afin que nous puissions reconnaître que nous avons peut-être construit une fasse sécurité pas dessus des peurs bien camouflées.

 

Quelles croyances avons-nous sur la partie matérielle de l’existence ?

 

Avons-nous dû nous sur-adapter à la terre au point de nous être coupés de notre intégrité et en avons-vous oublié qui vous étions ?

 

Portons-nous des croyances parentales  ou transgénérationnelles sur la matérialité ou l’argent ? Y-a-t-il des mémoires d’argent sales dans notre arbre ?

 

Avons-nous fait la paix avec la notion d’incarnation et trouvé cette jubilation que c’est de pouvoir émaner notre essence dans chaque instant de notre vie ?

 

Avons-nous eu une maman du genre « j’ai l’air d’être sécurisante parce que je suis présente matériellement mais je suis incapable d’écouter les besoins de mes enfants et d’accueillir leurs émotions » ?

 

Sachant que l’ enfant a besoin de présence et d’enveloppement, il est possible que cela vous aide à comprendre pourquoi vous sentez peut-être autant insécurisé alors que vous semblez avoir eu une mère présente dans le concret.

 

Avez-vous eu un père protecteur, un père qui a fait comme un filtre entre vous et le monde, vous apprenant par la même à savoir vous protéger et vous défendre ?

 

Tels sont les éléments de sécurité idéalement apportés par la mère et le père.


La défaillance du premier peut amener une difficulté à trouver la sécurité financière et affective, une difficulté à écouter notre inconscient et à savoir nous envelopper et nous accueillir quoi qu’il arrive.

 

La défaillance du second peut donner l’impression que nous ne savons pas nous défendre face au monde extérieur, que les autres peuvent nous intruser sans que nous puissions dire stop par exemple.

 

Des éléments du transgénérationnel peuvent également venir semer leur zizanie insécurisante lorsque, par exemple, l’arbre est abondant en décès ou autres séparations.



Je vous propose une visualisation toute simple basée aussi sur le ressenti du corps.

 

Partez d’une situation qui vous insécurise.

 

Ecoutez intérieurement les éléments d’insécurité. Peut-être est-ce que votre thorax se resserre, est-ce que votre cœur palpite ?

 

Ecoutez l’enfant qui parle à travers votre corps et respirez comme pour lui dire « je t’écoute ». Si des souvenirs en lien se présentent écoutez, ressentez.

 

Laissez l’émotion circuler dans votre corps jusqu’à ce qu’elle s’arrête.

 

Laissez ensuite venir une image du Féminin idéal pour vous (ça peut être un être spirituel ou physique). Reliez vous à son énergie, laissez là circuler dans votre corps. Ressentez l’enveloppement, l’amour inconditionnel, la présence, la sécurité.

 

Faîtes la même chose avec le Masculin. Ressentez sa force, sa confiance, sa capacité de protection.

 

Laissez ces deux énergies se marier en vous...

 

Prenez le temps de ressentir ce baume, ce nectar dans tout votre corps.

 

Puis remerciez pour cette expérience, remerciez pour tout ce qui a déjà bougé, pour tout ce qui est déjà là dans votre vie.

 

C’est agréable n’est-ce pas ? Difficile effectivement d’attirer ce que l’on ne vibre pas.

 

Depuis cette base vous pouvez désormais faire votre visualisation d’abondance en visualisant la vie telle que vous aimeriez qu’elle soit comme si c’était présent, en lien avec tous vos sens.

 

De l’enfermement et l’impuissance à l’affirmation d’une puissance dans la liberté

 

Autres aspects fortement activés depuis quelques jours : nous pouvons êtres amenés à rencontrer des éléments d’impuissance ou d’enfermement venant réveiller de vieilles colères ou avoir l’impression que les autres, notre appartement ou notre patron par exemple nous enferment !

 

Saisissons l’occasion pour écouter le sentiment d’enfermement de l’enfant en nous pouvant provenir :

 

  • De la vie intra-utérine, en lien avec la période de la deuxième matrice périnatale (Stanislas Grof) : lors du début des contractions, et lorsqu’elles s’intensifient, le fœtus butte contre le col de l’utérus et vit alors des sensations de douleurs physiques, de l’étouffement, de l’angoisse, de la suffocation. Il quitte cette sensation paradisiaque de la première phase, en lien avec « l’archétype de paradis » pour entrer dans cette phase en lien avec « la nuit noire de l’âme ».

 

  • D’une sensation d’enfermement dans votre famille

 

  • De mémoires d’enfermement psychiques dans l’arbre peuvent aussi avoir un impact.

 

Toutes ses sensations ont besoin d’être écoutées dans le corps en lien avec l’enfant intérieur.

 

Il est possible aussi que nous rencontrions des situations de blocage, nos actions pouvant sembler comme bloquées, ralenties ou freinées par d’autres personnes.

 

Dans le meilleur des cas, notre sagesse nous invitera à prendre le temps et à voir que lorsque les choses ne bougent pas ça n’est pas encore le bon moment et que quelque chose de meilleur est peut-être en cours de préparation pour nous.

 

Combien de fois avons-nous été déçus, impatients pour nous rendre compte au final que l’attente nous avait apporté le meilleur.

 

Mais pour arriver à cette forme de sagesse, encore faut-il avoir écouté et reconnu le sentiment d’impuissance vécu par l’enfant en nous : impuissance face aux violences physiques et verbales, impuissance à pouvoir changer de famille, impuissance à l’école, impuissance lors de notre naissance…

 

Peut-être avons-nous gardé cette croyance que nous étions impuissants alors que  nous sommes en fait si vastes !

 

Nous cherchons souvent la puissance dans une forme de sur-masculin alors qu’elle vient en fait à mon sens d’un réel équilibre entre le féminin et le masculin.

 

Car si vous agissez « en force », vous n’aurez pas l’aide de l’univers et cela risque d’être usant.

 

Si vous agissez en lien avec votre inconscient au contraire, la magie peut s’offrir à vous  au delà même de ce que vous pourriez oser concevoir!

 

« Le fameux » Mercure entre dans sa phase de rétrogradation… 

 

…dans son signe domicile (Gémeaux), nous invitant à remettre nos engagements contractuels à plus tard…

 

Mercure est en lien avec la communication, le commerce, les études, les frères et sœurs, l’entourage notamment mais aussi avec notre pensée qui est invitée à se tourner vers l’intérieur et à se relier à nos intuitions profondes.

 

Il est donc urgent d’attendre avant de nous engager, de tourner notre regard vers l’intérieur, notamment en élaborant notre propre système de pensée et en observant nos croyances limitantes par exemple.

 

Des disputes avec des collègues ou des amis pourraient être en lien avec de vieilles blessures entre frères et sœurs non résolues, les liens avec les frères et sœurs constituants nos premiers liens avec le monde social.

 

Quel était ce lien ? Y a-t-il eu envie, jalousie, disputes, injustice ou au contraire beaucoup de joie ?

 

Il est important aussi d’intégrer les frères et sœurs qui ne se sont pas incarnés (fausses, couches, avortements, jumeau intra-utérin).

 

Naviguez-vous toujours entre deux places ?

 

C’est un bon moment pour écrire également et pour être enseigné par le plus vaste.

 

Cela m’arrive souvent de me sentir messagère pour les gens autour de moi comme je reconnais aussi recevoir souvent des messages émanant des gens qui m’entourent.

 

Je peux également constater comment l’ego peut empêcher certaines personnes d’accepter ces messages comme j’ai pu bien souvent les refuser par le passé et sans doute encore inconsciemment parfois aujourd'hui.

 

Acceptons-nous d’être enseignés par la vie et que cela puisse passer par une personne même que nous ne considérons pas comme un ou une sage ?

 

Pouvons-nous lâcher la volonté d’avoir raison pour nous ouvrir au « pourquoi pas ? »

 

Le baromètre étant la joie, la fluidité et l’amour, si nous ne vibrons pas à ces tonalités la majeure partie de notre temps alors pourquoi ne pas essayer autre chose et accepter de remettre en cause un système qui peut-être ne fonctionne pas totalement ?

 

J’ai pu remarquer aussi, pour revenir au sujet du début de ce bulletin, chez les personnes ayant vécu une non présence des parents en terme d’enveloppement sensoriel, une tendance à tenter de trouver la sécurité dans leur mental, leur personnalité se définissant ainsi à travers leurs croyances.

 

Il est important si c’est votre cas d’écouter cela car ça peut vous empêcher de lâcher ces fameuses croyances qui vous ont servi de « mère » et de (fausse) sécurité.

 

Et si nous vivions les jours qui suivent dans la transcendance ?

 

Dans son aspect transcendantal, cette Nouvelle Lune est l’occasion de nous relier encore plus profondément à la terre, à la Grande Déesse et de se servir de la matière pour dévoiler la beauté du monde.

 

 

N’hésitez pas à utiliser des couleurs ou des végétaux pour honorer cette mère nature dans une œuvre exprimant la beauté du monde que vous ressentez vibrer en vous.

 

Prenez le temps de vous occuper de votre corps en matière d’alimentation, de massage, de sommeil, de tendresse afin qu’il puisse intégrer les nouveaux élans ayant émergé de l’énergie Bélier le mois dernier.

 

Ces élans s’intègrent en profondeur dans l'énergie du Taureau avant de bientôt pouvoir servir notre mouvement en Gémeaux, les œuvres se matérialisent et le corps nous aide à ressentir plus profondément la tonalité de notre âme et à émaner notre essence.

 

Avec un tel programme point besoin d’aller chercher ailleurs ce qui est là….déjà…

 

Belle Nouvelle Lune !

 

Ariane

Aspects astrologiques sélectionnés :

 

Nouvelle Lune en Taureau sextile Chiron en Poissons opposé Saturne rétrograde en Sagittaire

 

Vénus en Cancer opposée Pluton en Capricorne carré Uranus en Bélier

 

Mars en Gémeaux opposé Saturne rétrograde en Sagittaire carré Neptune en Poissons

 

Ascendant de Nouvelle Lune en Taureau pour la France


Mercure rétrograde en Gémeaux du 19 Mai au 11 Juin : au cours de sa rétrogradation :  carré Neptune,opposé Saturne, conjoint Mars et trigone au Noeud Nord.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 12
  • #1

    Dominique (lundi, 18 mai 2015 01:57)

    Ton séjour en Crete t'a donné une fabuleuse inspiration ! Merci Ariane

  • #2

    Virginie (lundi, 18 mai 2015 06:04)

    Youhou ! C'est parti !! merci Ariane !!

  • #3

    Valerie (lundi, 18 mai 2015 09:09)

    Merci Ariane!! Très inspirant!

  • #4

    joelle (lundi, 18 mai 2015 11:03)

    de tout coeur avec ces 'pairs' et 'petites-mères' qui te remercient ...

  • #5

    marie-france (lundi, 18 mai 2015 11:37)

    Bonjour Ariane,

    Merci beaucoup... Quel réconfort de mieux comprendre grâce à vous. Pleins de belles choses ;-)

  • #6

    babeth (lundi, 18 mai 2015 15:44)

    Merci ....

  • #7

    béatrice (lundi, 18 mai 2015 15:58)

    Merci Ariane, Quelle clarté et fluidité en lisant votre bulletin.
    Belle inspiration pour votre livre...cela semble très bien parti!!!
    Au plaisir de vous lire!
    Béatrice

  • #8

    Âme Soleil (mardi, 19 mai 2015 01:04)

    Gratitude de votre beau message Ariane, empli de simplicité et d'une grande sagesse. Vos invitations d"'exercice" sont très bien inspirées. Merci de rayonner et partager ainsi votre art.
    Amour, Joie, Création
    Âme Soleil Anne-Solenn

  • #9

    Lila (mardi, 19 mai 2015 14:55)

    Ouf ! C'est reparti !
    J'adore lire tes bulletins. Ils font toujours résonance en moi.
    Merci beaucoup Ariane pour ce partage !
    Bise
    Lila

  • #10

    Grasso (mardi, 19 mai 2015 16:25)

    Merci beaucoup !!! Je vous embrasse bien fort !!!

  • #11

    laure (mercredi, 20 mai 2015 14:00)

    merci beaucoup pour ces beaux messages !! :-)
    Ils me parlent beaucoup et c'est ce que j'ai vécu !!
    belles inspirations....

  • #12

    Clement Ariane (mercredi, 27 mai 2015 16:51)

    Merci à tous pour vos beaux messages et pour cette énergie qui circule entre nous !