Une Pleine Lune du 29 Aout  multiple et changeante, point d’orgue des énergies exubérantes de l’été

 

 

Cette Pleine Lune a lieu dans un axe d’élimination et de purification, l’axe Vierge/Poissons.

 

De nombreuses planètes y sont intégrées créant une espèce de mélange qui peut virer du sombre au joyeux d’un moment à l’autre.

 

Essayons de voir qui nous avons en présence !

 

Commençons par les aspects délicats…

 

La dimension de l’inconscient, et notamment de l’inconscient collectif est très présente, se manifestant notamment dans les séances par des rêves visant à « décharger » l’énergie du transgénérationnel par exemple.

 

Cette même énergie est aussi celle qui nous connecte à notre reliance avec le plus vaste mais aussi celle qui peut nous donner l’impression d’être perdu, sans élan comme un peu dans le flou.

 

L’inconscient peut chercher à être écouté et à nous faire vivre des sortes de submergements physiques et ou émotionnels.

 

Je vous invite à rester doux et douces avec vous-même car cette Pleine Lune vient également mettre l’accent sur un aspect déjà présent pendant l’été en lien avec la présence en masse de « l’animus négatif » pour les femmes mais aussi, de l’anima blessé pour les hommes et du surmoi pour tous (comme ça il n’y a pas de jaloux !)

 

Quesako ?

 

L’animus est la part masculine de la femme. Il est une entité psychique qui peut, lorsqu’il prend sa forme positive, aider la femme à reconnaître sa partie intellectuelle, créatrice et spirituelle.

 

Lorsqu’il est vécu sous son aspect négatif, il est comme une entité qui possède la femme en lui susurrant « tu es nulle « les autres font mieux », « tu ne vas pas assez vite »…Les variantes sont nombreuses !

 

Il peut aussi la pousser à avoir des opinions arrêtées sur les choses et les gens et à se mettre à déblatérer des méchancetés, comme si elle était soudain « possédée ».

 

Il prend naissance principalement en lien avec le complexe père mais peut aussi provenir de l’animus négatif de la mère voire de l’ensemble du positionnement des femmes de la lignée face aux hommes…

 

Il ne manifeste dans les rêves par des bandits ou des clochards par exemple lorsqu’il est négatif puis se transforme jusqu’à incarner des rôles plus positifs comme des figures spirituelles un président ou un acteur  au fur et à mesure de l’évolution personnelle…

 

Il est bien sûr intéressant, pour la femme, d’aller reconnaître en thérapie, la source de cet animus négatif mais aussi d’oser lui parler, comme à une entité psychique : « je t’ai entendu merci mais je ne te laisse plus le pouvoir ».

 

De prendre conscience qu’il s’agit d’une entité permet de ne pas complètement se confondre avec !

 

L’anima positive chez un homme l’inspire, le pousse à la transformation, lui donne une belle sensibilité et une capacité d’entrer en relation.

 

L’anima négative le rend capricieux, dépressif, purement intellectuel, sec émotionnellement, soupe au lait ou ironique. Il est poussé à revivre les mêmes erreurs avec les femmes qu’il peut ne pas arriver à voir en dehors de ses projections. Elle le rend peureux et le coupe de ses intuitions.

 

Il peut aussi dans l’autre sens être trop sentimental ou déconnecté des réalités.

La rencontre d’un couple « animus négatif » et « anima négatif » crée de l’animosité !

 

L’animus et l’anima sont des concepts Jungiens.

 

Le Surmoi, lui, est un concept Freudien. Il est le siège de mécanismes de renoncement aux pulsions.

 

Nous avons besoin d’un surmoi pour ne pas sauter sauvagement sur Bradley Cooper quand nous le croisons dans la rue (je digresse là …)

 

Sauf que certains systèmes familiaux ont été particulièrement « castrateurs » et inhibants et ont grandement investi « le surmoi » interdisant systématiquement à l’enfant de vivre ses pulsions.

 

Parfois également l’enfant aura pris pour sienne la perversité d’un des ses parents (ou des deux), développant par là la sensation d’être mauvais et que quelqu’un va s’en rendre compte et le punir.

 

Dans les deux cas le surmoi est très fort et peut se manifester dans la vie courante par :

 

  • Des amendes à répétition
  • La peur du procès
  • La peur de l’autorité qui pointe les erreurs.
  • Une forte culpabilité

C’est comme si quelqu’un allait sortir d’un buisson d’un instant à l’autre en vous pointant du doigt et dire « regardez- là-bas c’est lui (ou elle) Arrêtez-le ! (ou la) »!

 

Pas facile de vivre avec cette menace !

 

Il peut aussi s’inviter dans les ébats sexuels de vos rêves  alors que vous être au bord de l’orgasme, comme  quelqu’un qui vous pointe du doigt ou entre dans votre chambre.

 

L’occasion donc de prendre conscience de ces entités psychiques afin ne plus les laisser prendre le pouvoir sur nos vies !

 

De quoi être un peu fatigué et l’humeur vague à l’âme en attendant !

 

D’autant qu’un autre aspect astrologique vient mettre en lumière nos parties ombres en général, ce qui n’est pas toujours de tout repos pour la personnalité consciente, avec toutefois la possibilité de pouvoir en prendre conscience et les mettre en mot. Un beau cadeau en fait mais qui peut prendre pas mal d’énergie.

 

Cet aspect planétaire peut être particulièrement intense voire anxiogène pour les personnes nées à la fin des années 60 début des années 1970 du fait qu’il vient activer le réservoir d’inconscient de leur thème natal…

 

Mais venons-en aux aspects plus légers…

 

C’est aussi un moment pour accueillir les résultats d’une semence que nous avions plantée il y a un an environ.



Une semence en lien avec notre rôle social, la récolte étant à la hauteur de la qualité de la graine.

 

Si vous avez loupé le coche, ça n’est pas grave, les planètes nous proposent un nouveau départ social, une occasion de replanter une graine, un nouvel élan !

 

D’ailleurs une des questions posées par cette Pleine Luen pourrait être : quels sont mes rêves, à quel moment suis-je dans la démesure irréaliste, quel est le timing réaliste … ?

 

Certes nous devrions être capables de matérialiser à souhait mais quelles sont les peurs et autres émotions en nous qui peuvent encore freiner ?

 

Dans la même veine elle nous interroge sur l’équilibre que nous donnons dans notre vie aux aspects terrestres et aux aspects plus spirituels.

 

Notre spiritualité est-elle reliée à la terre ou est-elle une fuite ?

 

Aimons-nous la terre ? Comment nous le rend-elle ?

 

Comment pouvons-nous nous connecter à nous afin de sentir quels sont les bons aliments à prendre (qu’ils soient physiques ou énergétiques).

 

Nous le voyons bien avec la profusion de théorie sur la nourriture par exemple, si nous n’écoutons que notre cerveau rationnel, nous ne savons plus quoi manger : plus de viande, plus de gluten, plus de miel, plus de saumon, alimentation cuite vs alimentation crue, manger par petits repas ou ne pas grignoter, le miel comme nectar ou le miel comme poison, beaucoup de fruits ou peu de fruits car trop acides…

 

Nous n’avons que l’unique choix de nous connecter à notre intuition et à notre corps si nous voulons continuer à nous alimenter !


Le focus est sur cette Pleine Lune mais je dirais que nous sommes partis pour un an d’épuration importante lors de laquelle notre corps est amené à se « diviniser », à transformer ses cellules.

 

C’est une occasion exceptionnelle aussi durant cette année qui nous est donnée de transformer nos modes de vies pour qu’ils intègrent plus de lumière, plus d’espace temps…

 

L’axe Vierge/Poissons est un axe d’élimination , d’épuration, un axe de guérison, de travail sur soi, d’équilibre à trouver entre la partie psychologique et la partie spirituelle de notre développement personnel…Un axe de libération des vieilles mémoires…

 

Par ailleurs, nous nous approchons de la fin de la rétrogradation de Vénus et nous pouvons commencer à y avoir plus clair au sujet :

 

  • De notre couple
  • De nos valeurs
  • D’un projet créatif
  • De la manière dont nous pourrions vivre notre féminin
  • De notre sexualité
  • De l’argent !

 

Je parle ici de sujets généraux mais Vénus régit aussi des domaines spécifiques pour chacun en fonction de son thème, domaines qui pourraient voir une accélération à partir de mi-Septembre.

 

Nous sommes soutenus par l’énergie du mental supérieur pour pouvoir faire du neuf avec tout ça alors osons !

 

Je vous souhaite une belle intégration de tous ces contrastes et une belle Pleine Lune !

 

Ariane

    

Aspects astrologiques sélectionnés :

 

Pleine Lune dans l’axe Vierge/Poissons

 

Soleil Jupiter en Vierge opposé Lune Neptune rétrograde en Poissons, carré Saturne en Scorpion

 

Vénus rétrograde conjoint Mars trigone Uranus

 

Nœud Nord conjoint Lune Noire conjoint Mercure en Balance

 

Soleil Jupiter  en Vierge trigone Pluton rétrograde en Capricorne

 

Passage de Jupiter en Vierge opposé Neptune puis Chiron dans l’année qui suit.

 

Saturne en aspect harmonique aux nœuds.


Mois d'Août passé avec un Stellium en Lion dont Vénus rétrograde en carré à Saturne.

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Dominique (samedi, 29 août 2015 19:34)

    Très pertinente cette question réaliste ou irréaliste !

  • #2

    Florence (samedi, 29 août 2015 22:53)

    Merci et beau départ dans tes nouveaux locaux, Ariane <3