· 

Nouvelle Lune du 13/10 en Balance : laissons nous éclairer par le mental supérieur dans notre participation au monde en utilisant notre réalité comme miroir

Même si les cycles et tests planétaires ne s’arrêtent jamais, nous sommes quand-même sortis vivants des éclipses de Septembre et de la rétrogradation de Mercure alors avant de continuer de lire ces lignes prenez le temps de savourer et de vous féliciter !

 

Maintenant que nous avons compris en quoi nos rapports avec les autres avaient été conditionnés par de possibles traumatismes d’école, avec nos frères et sœurs ou par la peur du « qu’en dira-t-on » issue des hontes transgénérationnelles par exemple, que nous avons intégré en quoi notre blessure d’injustice pouvait impacter nos relations, comment nous pouvions avoir subi la jalousie dans notre système ou bien d’autres schémas encore impactant nos relations, nous allons pouvoir vivre un nouvel élan en la matière !

 

Ayant compris que l’amour ne pouvait pas être établi en occultant « le non amour », nous allons pouvoir intégrer l’expression de nos besoins véritables dans nos relations.

 

Nous allons également pouvoir intégrer une nouvelle harmonie, un nouvel équilibre dans notre vie, basé sur l’équilibre de nos polarités masculines et féminines.

 

Pour certains il s’agira de lâcher un mode de vie trop ascétique par exemple, pour d’autres au contraire d’organiser des pratiques quotidiennes afin de se soutenir énergétiquement pour rester sur le même thème d'exemple.

 

Vivre une vie trop axée sur le masculin, avec le symbole solaire comme figure de proue pourrait pousser vers les tendances suivantes :

 

  • Ascétisme
  • Non autorisation à vivre ses besoins dans le quotidien
  • Courir après un idéal inatteignable
  • Trop travailler
  • Etre plus axé sur la pensée que sur le cœur
  • Axer son développement personnel sur le conscient, sur la lumière sans aller rencontrer ses ombres
  • Zapper sa sexualité et les possibilités d’intimité dans sa vie

 

Vivre une vie trop axée sur le féminin avec le symbole lunaire comme source d’inspiration pourrait avoir des tendances à :

 

  • Se laisser aller
  • Avoir des dépendances marquées (alcool, drogues…)
  • Ne vivre qu’à travers ses rêves et son monde inconscient
  • Se laisser envahir par son quotidien sans avoir de direction
  • Se reposer sur les autres par manque de verticalité
  • Vouloir systématiquement créer des relations d’intimité, refuser de participer à des groupes

 

 

Nous avons besoin des deux pour évoluer, du masculin et du féminin, du ciel et de la terre, d’écouter nos besoins quotidiens tout en ayant une direction d’évolution, de reconnaître nos émotions tout en laissant descendre la lumière…

 

Peut-être avez-vous eu des périodes très lunaires et d’autres très solaires…Est-il possible aujourd’hui de commencer à trouver un nouvel équilibre ?

 

Les artistes pourront avoir des opportunités pour montrer leurs nouvelles œuvres, issues de la plongée dans les profondeurs de cette rétrogradation de Mercure en Balance.

 

Certains choisiront de faire un tri dans leurs relations, ayant lâché la culpabilité les obligeant à poursuivre telle ou telle relation, d’autres auront de nouvelles idées de partenariats.

 

De fortes émotions peuvent ressortir en lien avec un deuil à faire des schémas profonds qui ont marqué notre enfance. Si vous vous réveillez en pleine nuit suite à un rêve difficile, c'est un cadeau, prenez le temps d'écouter l'enfant qui pleure ou crie dans votre thorax...

 

Une occasion donc de lâcher des schémas limitants profondément ancrés dans l'inconscient pour retrouver notre pouvoir personnel.

 

D’autant que cette Nouvelle Lune marque également l’apogée d’un cycle ayant vu son point de départ début Avril en lien avec ce que nous avons à apporter au monde d’unique et de novateur.

 

Elle pourra être particulièrement stimulante pour ceux qui ont tout fait pour avancer sur leur chemin d’individuation mais pourrait créer des failles au niveau du système nerveux chez d’autres, comme si la stratégie de « rentrer dans le moule » commençait à leur montrer ses limites.

 

Parfois certains auront tout mis en oeuvre sans encore parvenir à se trouver réellement.

 

Si c’est le cas, ça n’est pas grave, il est toujours temps de se trouver et vous faîtes ce que vous pouvez !

 

Cette Nouvelle Lune risque par contre et on le sent déjà, d’exacerber les violences dans le monde.

 

Si vous vivez des formes de rejet dans cette période,  j’entends par là des rejets qui vous touchent, posez-vous la question « qu’est-ce que je rejette encore en moi ? »

 

Prenez alors le temps d’aimer cette partie de vous…

 

La planète Uranus dont je parle ci-dessus est nommée "planète du divin mécontentement" par Luc Bigé, astrologue, chercheur et biologiste, dont je vous recommande le site si vous aimez l'astrologie et le symbolisme  : http://despassages.com

 

C'est parce que nous ressentons un manque dans un domaine de la vie du monde que nous avons chacun à y apporter notre pierre, en nous laissant inspirer par notre mental supérieur.

 

Une belle occasion donc de préciser cette unicité lors de ce cycle lunaire.

 

Un autre aspect nous amène à choisir entre notre ego spirituel et notre avancement spirituel…

 

Le plus important est-il de jouer les guides spirituels auprès de notre entourage proche, refusant de rencontrer nos zones d’ombres même lorsqu’elles se vivent en écran géant devant nous ?

 

Voulons nous avoir raison ou voulons nous guérir ?

 

Ce choix se présente à nous beaucoup plus souvent qu’on ne le pense et la voix de l’humilité est franchement la plus payante alors pourquoi rentrer dans des guerres d’ego cherchant à prouver à l’autre que nous sommes les plus avancés et tout le tralalère…

 

 

Il est vrai qu’il est parfois difficile de voir une personne refuser de voir ce qui lui est présenté mais l’essentiel n’est il pas notre propre chemin et sans doute y-a-t-il aussi d’autres fois ou les autres voient ce que nous refusons de voir pour nous ? Peut-être a-t-elle encore besoin de se protéger ainsi?

 

Si nous pensons être dans le juste mais que la vie ne nous renvoie que disputes, chaos ou blocages alors peut-être y-a-t-il quelque chose à comprendre ?

 

Observons donc notre réalité pour comprendre ce que nous avons occulté depuis nos œillères !

 

Quittons les croisades extérieures pour oser transformer nos points de vue erronés sur la vie, la spiritualité…

 

Pourquoi aller chercher à l’extérieur alors que tout est là ?

 

Vous pensez peut-être par exemple que votre famille vous empêche d’évoluer mais vous avez tout ici avec eux pour le faire, quel terrain excellent de développement personnel !

 

Une invitation donc à utiliser notre quotidien mais aussi notre corps pour aller vers une plus grande ouverture de conscience, car le corps et la vie ne mentent pas…

 

Si nous nous sommes accrochés à une pseudo-confiance issue de systèmes de croyances spirituels, il se pourrait bien aussi que les peurs non écoutées ressortent pour que nous puissions développer un véritable sentiment de confiance issu d’une transformation intérieure profonde.

 

Si nous avons créé notre vie sur un leurre de fausse confiance alors peut-être pourrons nous nous sentir bloqués dans l’action lors de cette période, comme impuissants face à des blocages extérieurs venant pointer les parties inconscientes non écoutées de nous-même.

 

Et là encore parfois nous y mettons toute notre bonne volonté consciente sans pourtant parvenir à établir un lien réel avec notre inconscient, restons tendres avec nous-mêmes.

 

Sinon, l’invitation sera plus légère tout en nous demandant de recalibrer notre action et notre façon d’aimer en fonction de nos nouveaux idéaux.

 

Une invitation également à intégrer nos grands idéaux dans notre vie quotidienne quitte à nous mettre des objectifs un peu moins hauts mais atteignables !

 

Les planètes en Vierge en tension avec Saturne en Sagittaire auxquelles je faisais allusion en parlant de nos idéaux et notre vie quotidienne sont aussi une invitation à utiliser notre mental pour développer un discernement nécessaire sur le chemin spirituel.

 

J’ai pu en effet remarquer à quel point le mental pouvait être diabolisé sur ce chemin, mettant par la même occasion la fonction « pensée » aux oubliettes (cf les 4 fonctions de Jung), pourtant valorisée chez les grands novateurs, penseurs, philosophes, souvent couplée chez eux avec la fonction « intuition ».

 

 

 

Il m'est arrivé d'accompagner des gens brillants qui étaient totalement déboussolés à force d'essayer de ressembler au moule du parfait aspirant spirituel en gommant leur fonction pensée.

 

Le mental est problématique lorsqu’il tourne en boucle ou se présente au moment de vivre un orgasme, certes, mais il rester un outil de discernement indispensable, surtout lorsque l’on touche du doigt le monde spirituel…

 

Laissons donc le mental supérieur venir nous réveiller par ses flashs de conscience, choisissons quelles nourritures relationnelles nous décidons d’entretenir, laissons nous surprendre par de nouvelles propositions,  essayons de vivre une encore plus grande authenticité vis à vis de nous-mêmes, gardons notre discernement et nous en sortirons revivifiés !

 

Tout ceci avec beaucoup de douceur…pour nous…et pour toutes les parties de nous que sont les autres…

 

Belle Nouvelle Lune !

 

Ariane

Aspects astrologiques sélectionnés : 

 

Nouvelle Lune en Balance carré Pluton opposée Uranus rétrograde, quinconce Chiron rétrograde en Poissons

 

Vénus Mars Jupiter en Vierge en carré décroissant à Saturne en Sagittaire, opposé Neptune rétrograde en Poissons

 

Nœud Nord conjoint Mercure stationnaire Lune Noire en Balance sextile Saturne

 

Jupiter Vénus Mars en Vierge en trigone décroissant à Pluton

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    barbara de belgique (lundi, 12 octobre 2015 10:07)

    Merci Ariane !! Magnifique article, très éclairant.

    Gros bisous

  • #2

    Dominique (mardi, 13 octobre 2015 00:23)

    Ton concept de fonction "pensée " est intéressant et va me faire réfléchir. MERCI.
    Bulletin à relire plusieurs fois tant il est riche

  • #3

    claire (mardi, 13 octobre 2015 08:20)

    Merci pour la vision