· 

Pleine Lune du 25 décembre : trouver le creuset en nous d’où j’alliera la nouvelle lumière

 

Le solstice d’hiver qui précède Noël correspond à la nuit la plus longue et au moment ou le Soleil commence à remonter dans le ciel.

 

Plusieurs civilisations honorent ce cap vibratoire et la naissance de Jésus symbolise cette lumière qui pousse dans le creuset de notre être intérieur.

 

C’est parce que nous acceptons de descendre dans la matrice « cancérienne » du féminin que nous pouvons entrer en nous pour écouter nos émotions, les laisser circuler et ainsi laisser descendre la lumière dans nos cellules.

 

Notre société européenne récente est très axée sur les valeurs masculines et nous en voyons chaque jour les limites.

 

C’est donc à chacun d’entre nous d’apporter « le changement que nous voudrions voir dans ce monde ».

 

A l’époque (qui commence à être lointaine) ou j’étais « manager » dans l’informatique, je me souviens de ces femmes qui s’essoufflaient à ressembler aux hommes au lieu de contacter leurs qualités féminines d’écoute et d’intuition… Comme si il nous était demandé de passer dans un moule !

 

Tel est aussi l’industrie de la mode, sans rondeur…

 

Le féminin fait peur car il est porteur d’initiation !

 

Et nous pouvons aussi en avoir peur inconsciemment.

 

N’avez-vous jamais entendu des personnes ou vous-même dire « j’aimerais bien me poser mais je n’y arrive pas ? »…

 

Vivre son féminin c’est descendre dans la grotte de ses profondeurs…

 

C’est accueillir nos ombres et cet enfant en nous…

 

C’est oser la vulnérabilité…pour finalement retrouver une plus grande force…

 

 

C’est construire le terreau pour que le masculin puisse s’ériger…

 

C’est accepter pleinement notre passé pour mieux pouvoir vivre notre présent…

 

C’est ne pas « décider de pardonner » mais écouter en nous les émotions résiduelles qui empêchent le pardon…

 

C’est vivre une intégrité de nous à nous…

 

C’est accepter de grandir en osant régresser… Grandir c’est prendre la responsabilité de nos émotions sans les jeter à la face des autres et pour cela nous avons besoin de clarté sur notre passé. Comment pouvons-nous être clairs face aux autres si on ne l’est pas vis à vis de nous-même ?

 

 Ainsi pouvons nous trouver l’équilibre au sein de la croix, en lien avec notre verticalité nourrie par l’élan de notre âme et notre horizontalité nourrie par le lien aux autres.

 

Ainsi est l’équilibre auquel nous invite cette Pleine Lune Cancer/Capricorne…

 

L’équilibre aussi entre notre vie de famille et notre élévation spirituelle et professionnelle.

 

Trouver nos racines c’est aussi permettre que notre vie professionnelle soit en phase avec qui nous sommes profondément dans une intégrité qui est avant tout une intégrité vis à vis de nous-mêmes.

 

Une vie professionnelle qui puisse répondre humblement à ce que nous avons besoin de compléter en nous, qui nourrisse les besoins de notre âme et qui du coup puisse être dans la fluidité avec l’organisation de notre vie familiale et intérieure.

 

Incarner notre féminin c’est donc aussi nous donner la permission d’avoir ce luxe suprême qu’est le temps et la qualité de présence…alors même que sont glorifiées autour de nous les valeurs de rentabilité et de « toujours plus »…

 

 

Ainsi peut-être pourrons-nous inspirer les autres à ralentir, non pas en portant des slogans ou en cultivant des « ismes » (cf bulletin du 25 Novembre) mais en incarnant profondément qui nous sommes…

 

On pourrait aussi parler de cet axe en tant que porteur des deux principes importants dans le développement de l’enfant : le « pare-excitation » et « l’enveloppement sensoriel ».

 

Ainsi l’enfant a-t-il besoin d’être protégé du monde extérieur. Il a besoin d’un cadre et d’être protégé par ses parents.

 

Il a aussi besoin de ressentir une présence enveloppante qui n’est autre que vibratoire et corporelle, présence qui va lui apporter une sécurité fondamentale.

 

 

C’est ce que nous, en tant que thérapeutes, sommes invités à apporter dans les séances ; un enveloppement énergétique mais aussi un cadre ( horaires, règlement des séances…) qui sont là pour aider chacun à retrouver cet équilibre trop souvent bafoué par des parents issus des traumas des deux dernières guerres mondiales…

 

Il est important lorsque ces principes ont été manquants, de le reconnaître (mentalement, corporellement, émotionnellement et énergétiquement) afin de pouvoir nous redonner à nous-même ce cadre et cet enveloppement sensoriel (sans lequel il est difficile d’écouter vibratoirement l’enfant en vous).

 

Les énergies de cette Pleine Lune sont accompagnées d’aspects pouvant sembler contradictoires.

 

Le premier est en lien avec une possibilité de guérison profonde des blessures d’amour et j’ai pu remarquer comment depuis quelques semaines nous pouvions être amenés à vivre des expériences puissantes de communion.

 

Le second est plus en lien avec des possibilités de discussions houleuses et animées, nous invitant à venir guérir aussi nos manières de communiquer. La tendance pourrait être de partir au quart de tour plutôt que de prendre le temps d’écouter ou de donner rendez-vous à ce qui est touché en nous.

 

A l’heure des repas familiaux mieux vaut le savoir avant car qui est le plus à même d’appuyer sur le « bouton rouge » que notre entourage familial ?

 

Mercure étant de la partie il peut y avoir aussi des prises de conscience fortes en lien avec les frères et sœurs (au sens large à savoir aussi intra-utérins, deuils de frères et sœurs dans l’arbre…) : jalousies, envies, combats dans l’enfance peuvent laisser des traces dans nos relations avec notre entourage. Notre entourage et nos frères et sœurs sont d’ailleurs représentés par la même maison et la même planète en astrologie.

 

L’ascendant de la carte du ciel de la Pleine Lune pour la France invite au pardon, un pardon qu’on ne peut forcer mais qui vient de la transmutation des cristallisations énergétiques liées aux émotions qui n’ont pas circulé plutôt que d’une volonté stérile qui croit « avoir pardonné ».

 

Une invitation donc à passer un cap d’amour et de maîtrise (et non pas de contrôle) pour entrer dans cette authenticité relationnelle à laquelle nous invite la Lune Noire en Balance et en nous alignant sur notre mission d'âme  (Jupiter conjoint Nœud Nord en Vierge).

 

Je pense aussi à tous ceux qui se retrouvent seuls à Noël et à ceux qui appréhendent cette rencontre familiale et j’espère que ce  bulletin pourra les soutenir à sa façon en apportant du sens et de l’enveloppement…

 

Je vous souhaite un joyeux Noël !

 

Ariane

 

 

 

Aspects astrologiques selectionnés

 

Soleil en Capricorne opposé lune en Cancer

 

Mercure conjoint Pluton en Capricorne carré Mars en Balance, carré Uranus rétrograde en Bélier

 

Ascendant de la carte du ciel en Poissons (pour la France) avec Neptune en maison 12, Chiron à l’ascendant.

 

Pleine Lune dans l’axe 4/10 pour la France

 

Vénus en Scorpion trigone Chiron et Nœud Sud, sextile Jupiter Nœud nord

Écrire commentaire

Commentaires : 5
  • #1

    Caroline (mercredi, 23 décembre 2015 22:55)

    Merci Ariane

  • #2

    Malene (mercredi, 23 décembre 2015 23:33)

    Chère Ariane,
    Je suis svt impressionnée de voir comment très svt ce que tu décris est en résonance avec mes états intérieurs. Belles fêtes de fin d'année à toi.

  • #3

    Marie-france (jeudi, 24 décembre 2015 05:45)

    Merci pour votre enveloppement... Merci de mettre toujours les bons mots sur mes ressentis... Merci de faire passer tous ces messages de l univers jusqu a moi. Je vous souhaite le meilleur pour ces fetes de Noel. Chaleureusement. Marie-France

  • #4

    Shirley (jeudi, 24 décembre 2015 11:10)

    Merci Arianne pour tes Bulletins tjs inspirés et inspirants.
    Un très Joyeux Noel dans la lumière de l'amour.

  • #5

    Nathalie (mardi, 29 décembre 2015 19:51)

    Merci Ariane !
    Quel écho en moi...