· 

Pleine Lune du 24 Janvier dans l’axe Lion/Verseau : retrouver notre puissance de création !

 

La rétrogradation de Mercure et les nouveaux aspects planétaires qu'elle forme continuent de nous interroger sur la manière dont nous gérons la dynamique « contrôle » versus « maîtrise » (cf bulletin précédent) avec des éclaircissements et des déblocages autour du 26 Janvier.

 

Sa position lors de cette Pleine Lune nous invite encore plus à aller toucher des contenus inconscients ayant contribué à notre sentiment d’isolement ou de sur adaptation au monde.

 

S’il y a refus d’écouter l’inconscient ou difficulté à savoir comment faire alors cette poussée pourrait créer des angoisses ou un sentiment d’insatisfaction ou de dépression avec de possibles poussées de colères associées à un système nerveux sur-stimulé.

 

Les idées peuvent être noires avec un sentiment de ne pas voir le bout du tunnel.

 

A l’opposé l’inconscient peut nous guider de manière forte sans que nous ayons à passer par des idées noires, encore une fois dépendant de l’énergie que nous avons mise ou non à lutter contre les messages que l’enfant en nous cherchait à nous donner auparavant dans notre vie.

 

Des mémoires de culpabilité en lien avec l’apprentissage ou les frères et sœurs pourraient être présentes sans qu’on n’ait fait directement le lien.

 

La bonne nouvelle est qu'elle sera en de bonnes compagnies vibratoires lors de son passage direct le 26 Janvier, ce qui pourrait fort nous aider à avoir un coup de pouce pour la mise en oeuvre de nos projets en cours.

 

La Pleine lune, elle, nous interroge : « alors cette créativité tu en es où ? » et pourrait, selon là où nous en sommes rendus sur notre chemin d’évolution, soit nous créer de belles opportunités, soit nous montrer ce qui empêche la manifestation de nos projets créateurs.

 

Certaines personnes, par exemple se trouvent très créatives mais ne vont pas jusqu’au bout, où quand elles y vont, il n’y a pas d’accueil à l’extérieur.

 

Tout cela peut être considéré aussi comme des blocages dans le processus de création et non pas juste la fameuse page blanche.

 

La créativité était-elle considérée comme quelque chose d’égoïste par notre famille ?

 

Notre élan créateur a-t-il été tué dans l’œuf, jalousé, copié ?

 

Notre « Lion intérieur » a-t-il été tellement jugé qu’il s’est éteint ou au contraire demande sans cesse à être nourri, valorisé par l'extérieur ?

 

 

La famille « incestuelle » dans laquelle nous avons possiblement évolué (cf article dans la rubrique articles de fond) interdisait-elle, sans même le dire, aux individus qui la composait d’avoir un élan à eux leur disant ainsi insidieusement « on t’aime si tu te sur adaptes et donc si tu nies ta créativité » ?

 

Ainsi j’ai remarqué que l’on insiste souvent beaucoup trop sur le sentiment de manque de valeur personnel alors que parfois il peut s’agir d’une non autorisation à être soi. N'oublions pas que l'inconscient a besoin de précisions afin de pouvoir se libérer d'une émotion qui bloque le flux de la vie.

 

Il a pu par exemple être difficile de se sentir vivant dans notre enfance quand les autres autour semblaient « morts » à l’intérieur, c’était comme trop d’énergie pour l’entourage, alors, petit à petit, nous avons pu éteindre notre flamme jusqu’à l’oublier.

 

 

Des situations d’impuissance et de freins peuvent ressortir nous invitant à écouter cette force contrariée afin qu’elle reprenne son chemin naturel.

 

Nous pouvons aussi avoir senti l’impuissance de nos parents face à leur propre acte créateur ainsi que face à leur vie et l’avoir fait nôtre !

 

Cette Pleine Lune pourrait aussi nous donner des idées pour contribuer créativement à des projets humanitaires ou d’aide aux autres, voire à en créer !

 

Une invitation aussi à nous réjouir au sujet des actes créatifs des autres plutôt que de nourrir une jalousie stérile. 

 

La gratitude pour le bonheur des autres est très porteuse et génère beaucoup de joie et d’amour.

 

Si jalousie il y a, alors, une idée serait d’en prendre la responsabilité (et non la culpabilité) et de reconnaître que peut-être nous avons été jaloux enfant d’un frère ou d’une sœur ; les parents n’ayant pas eu assez d’amour à distribuer !

 

Tout cela en nous laissant toucher par ce mécanisme en nous plutôt que d’en avoir honte. Se laisser toucher et accueillir ne veut pas dire que nous ne souhaitons pas que ça change : ici réside souvent une grande confusion qui peut freiner l'évolution intérieure.

 

 

La notion d’ambition continue à être travaillée en nous :

 

  • ai-je le droit d’avoir une ambition ?
  • mon ambition sert-elle un égo induré avec une volonté de prise de pouvoir et de reconnaissance extérieure ou sert-elle l’amour ?
  • suis-je issu (e)  d’une famille ou l’ambition était fustigée et seuls les non ambitieux étaient considérés comme « gentils » ?
  • ai-je le droit d'avoir pour ambition d'être heureux tout simplement en sortant par exemple d'une mission familiale d'obligation à "l'extraordinaire" ?

 

Une autre notion en lien avec la maîtrise pourrait être la notion d’autonomie.

 

Etre autonome ne signifie pas devenir une île séparée mais construire une base et un centre suffisamment indépendant que de pouvoir rester libre et suivre la voie de son âme.

 

Suis-je trop dépendant (e) ou au contraire me suis-je tellement protégé (e) que je me sens profondément seul (e) ?

 

Me suis-je tellement protégé (e) du monde que j’ai cristallisé le flux de la vie en moi ou au contraire ai-je besoin de revenir vers plus d’autonomie de pensée et vivre une intégration de tout ce que j’ai pu entendre à droite et à gauche ?

 

Un autre aspect planétaire nous aide à allier une énergie d’endurance avec une énergie idéaliste pouvant nous aider à aller jusqu’au bout d’un projet ayant une visée altruiste.

 

Pour clore ce bulletin j’ai envie de vous amener dans une petite méditation :

 

  • imaginez que vous avez réussi à produire l’œuvre de votre vie !
  • observez comment chaque personne de votre entourage réagit
  • comment est-ce que vous vous sentez (dans votre corps aussi) ?
  • comment est-ce que vous vivez ?
  • y-a-t-il des peurs ?
  • trouvez-vous que vous avez pris quelque chose aux autres ?
  • quel est le prochain pas pour agir vers cette direction ?
  • laissez-vous toucher par ce qui pourrait surgir
  • si tout est ok sans limitations alors profitez-en pour ressentir la sensation de satisfaction avec tous vos sens

 

Le but de cette expérience est de vous faire prendre conscience d’éventuelles limitations que vous pourriez avoir alors que consciemment vous avez l’impression que tout en vous a envie de réussir sa vie.

 

D'autres aspects planétaires pourraient aussi jouer un rôle de ré-alignement de nos ancrages ciel-terre à savoir que les énergies pourraient devenir très "raides" pour des personnes vivant dans une spiritualité leur servant de fuite ou de l'autre côté pour des personnes refusant de s'ouvrir à toute forme de spiritualité.

 

L'être humain est ainsi fait qu'il lui faut parfois recevoir des pierres sur la tête pour comprendre et même comme ça parfois les barrières de l'égo son tellement fortes qu'il y a refus ou non capacité de voir.

 

Heureusement il y a toute une vague d'ouverture qui se crée à travers le monde et Saturne en Sagittaire va poursuivre son travail pour nous aider à incarner notre spiritualité dans notre vie de tous les jours jusqu'à fin 2017.

 

En attendant, la notion d’intégrité à laquelle nous invite cette énergie du Capricorne en lien avec la rétrogradation de Mercure dans ce signe est avant tout une intégrité vis à vis de nous-même et finalement une invitation à créer encore plus de lien entre notre conscient et notre inconscient afin d’agir en cohérence avec qui nous sommes profondément.

 

Cela constitue une belle rampe de lancement pour notre acte créateur qui n’a plus alors qu’à éclore tranquillement.

 

C’est ce que je vous souhaite pour cette Pleine Lune !

 

Belle Pleine Lune !

 

Ariane

 

Aspects astrologiques sélectionnés

 

 

 

Soleil en Verseau opposé Lune en Lion carré Mars en Scorpion (dans l’axe 3/9 pour la France venant renforcer l’aspect remise en cause des thèmes « mercuriens" : études, contrats, frères et soeurs, déplacements., relations avec le voisinage..)

 

 

 

Mars en Scorpion trigone Neptune et Chiron en Poissons

 

 

 

Mercure rétrograde (jusqu’au 24) conjoint Pluton en Capricorne, trigone Jupiter rétrograde en Vierge et carré Uranus en Bélier

 

 

 

Vénus en Capricorne carré Jupiter rétrograde et Nœud Nord en Vierge.

 

 

 

Saturne en Sagittaire carré Jupiter rétrograde en Vierge, carré Neptune et Chiron

 

Écrire commentaire

Commentaires : 6
  • #1

    Brigitte (jeudi, 21 janvier 2016 13:24)

    bonjour Ariane,
    je viens pour ma part de vivre la semaine la plus pénible de ma vie je crois bien avec la famille...
    mes enfants et mes parents, pas mieux d'un côté que de l'autre
    j'ai voulu me respecter, mettre des limites et je me suis retrouvée face à des murs, des reproches et de l'incompréhension/
    je suis sur les rotules...

    merci pour ton bulletin....mercure rétro, cette fois-ci a été très très dur avec moi !

  • #2

    Christiane (jeudi, 21 janvier 2016 17:06)

    Merci pour votre bulletin.

  • #3

    isabelle (vendredi, 22 janvier 2016 20:17)

    bonsoir Ariane,
    Merci de m'inscrire à votre mailing
    coeurdialement
    isabelle

  • #4

    GABRIEL (samedi, 23 janvier 2016 22:12)

    Wow... Brillant,subtil,perçant,sensible. MERCI Ariane... Je veux bien être dans le mailing aussi. Valérie

  • #5

    CLEMENT Ariane (dimanche, 24 janvier 2016 15:33)

    Merci pour vos retours ! Isabelle et Valérie je vous invite à m'envoyer un mail à arianeclement@gmail.com car votre mail n'apparait pas. Belle Pleine lune ! Ariane

  • #6

    Gréta (lundi, 25 janvier 2016 02:12)

    Bonjour
    Merci pour ce bulletin clair et explicite....
    ....je veux bien être dans le mailing....:)
    Gréta