· 

Nouvelle Lune éclipse totale de Soleil du 9 Mars 2016 : prendre la responsabilité de nos blessures de séparation et entrer dans une danse avec le plus vaste

 

Après avoir vécu l’effet « décapant » de la dernière Pleine Lune, nous nous préparons à un mois « d’éclipses » : éclipse totale de Soleil au moment de la Nouvelle Lune du 9 Mars et éclipse de Lune pénombrale le 23 Mars.

 

Etant donnés la force des aspects qui accompagnent ces éclipses, attendons-nous à une transformation radicale !

 

Les personnes ayant des planètes dans les signes mutables (Vierge, Poissons, Sagittaire et Gémeaux) seront fortement concernées par cette éclipse.

 

Ayant les trois quarts de mes planètes dans ces signes, c’est avec grand plaisir que je partage avec vous mes intuitions sur cette éclipse et ses invitations...

 

Guérir nos blessures de séparation d’avec le plus vaste

 

L’énergie des Poissons est en lien avec l’illimité et l’amour inconditionnel. C’est une énergie de non séparation qui nous invite à nous ouvrir toujours plus aux ondes de l’harmonie cosmique.

 

Nous pouvons vivre cela à travers la musique, la peinture, l’espace thérapeutique, les rituels, la danse, dans notre présence à nous et aux autres et dans chacun de nos gestes au quotidien…

 

C’est une énergie qui invite notre personnalité à laisser passer la lumière de notre âme en acceptant de pardonner et de nous pardonner…

 

Quels évènements nous ont coupé de cette énergie ? Quelles absences ? Quels rejets ? Quels abandons… Je pourrais ainsi citer toutes les blessures fondamentales.

 

Une invitation ici, Chiron le grand guérisseur étant de la partie, à nous laisser toucher par les blessures encore non reconnues de l’enfant en nous, qui nous laissent encore dans la dualité : avec enveloppement et depuis un espace énergétique qui favorise la descente dans le corps.

 

Une invitation également à prendre conscience des dogmes que nous avons épousés et qui bloquent cette présence naturelle avec le cosmos.

 

Il est intéressant de nous souvenir de ce qui s’est produit dans votre vie autour du 9 Mars 1997: la dernière fois où une éclipse s’est faite sur ce même point. Cela pourra sans doute nous aider à comprendre ce à quoi nous sommes invités afin de poursuivre la guérison de cette partie de notre psyché…

 

Prendre conscience des illusions et des fuites que nous avons mises en place face à cette nostalgie du divin.

 

Il est primordial de comprendre que dans cette énergie des Poissons se retrouvent aussi tous les flous et autres idéalisations dans lesquelles nous avons pu rester pour nous protéger de nos blessures de séparation.

 

Quelles parties « fuyantes » continuons-nous à nourrir ?

 

Quels mensonges acceptons-nous de nous faire parce qu’ils arrangent des parties de nous en souffrance ?

 

Il est possible que nous puissions prendre conscience de la façon dont certains abus vécus dans notre enfance nous placent encore dans une forme de naïveté nous entrainant dans des illusions.

 

Plus les adultes qui entourent l’enfant sont dangereux plus il aura besoin de les idéaliser pour pouvoir « avoir l’illusion de se sentir en sécurité ». Cette idéalisation va de paire avec la culpabilisation de nous-même et pourra se poursuivre en tant qu’adulte nous poussant à remettre notre pouvoir à des personnes douteuses.

 

Il peut être important lors de ces éclipses de nous demander « qui est-ce que je cherche à protéger encore pour éviter de voir le danger ? »

 

Plus nous nous aventurons dans des chemins spirituels aux contours flous, plus le respect du cadre est essentiel et la rencontre avec nos ombres nécessaire afin de pouvoir conserver notre discernement…

 

L’innocence est une grande qualité d’émerveillement, la naïveté, elle, est plus liée à des blessures non reconnues en lien avec l’idéalisation…

 

Il est donc possible de conserver cette qualité d’innocence tout en osant poser les limites nécessaires à notre protection et à notre évolution.

 

 

Toutes les aides sont là si nous savons lire de façon analogique pour nous aider à vivre l’initiation…

 

Cette période, plus que tout autre, peut être porteuse de synchronicités si nous acceptons de les reconnaître et de tirer profit de leurs enseignements.

 

Les messages sont là dans les rêves et signes de jour ainsi qu’à travers nos échanges avec nos frères et sœurs d’âme.

 

J’ai senti à quel point, à travers la reconnaissance de notre diamant intérieur, nous avons chacun développé des pratiques et prises de conscience parfois différentes, nous amenant pourtant tous vers le chemin de la non séparation.

 

Ainsi pouvons-nous nous relier au degré Sabian (*) de cette Nouvelle Lune :  « Un maître instruit son disciple - le transfert de pouvoir et de savoir permettant à l’impulsion créatrice et spirituelle du cycle de perdurer dans sa direction originelle » avec l’humilité de pouvoir être initié et l’autorisation de pouvoir initier à notre tour quand l’occasion se présente, juste par la transmission de ce que nous avons intégré sur le chemin…

 

Contacter une liberté véritable, intérieure, en reconnaissant la source de nos frustrations et autres enfermements

 

Il est possible que nous soyons testés sur la notion de liberté.

 

Imaginons que nous ayons grandi dans une famille dans laquelle nous avons ressenti la frustration de nos parents de ne pas incarner qui ils étaient, phénomène plutôt fréquent dans ces générations nées autour de la deuxième guerre mondiale !

 

Il est possible que nous ayons senti un sentiment d’enfermement qui nous aura coupé de notre capacité de matérialisation et de nos instincts.

 

 

Comment, en grandissant, allons-nous réagir face à une situation frustrante ?

 

Allons-nous nous laisser enfermer de nouveau dans notre vie ou brandir notre étendard de liberté par dessus cette blessure non reconnue avec de grandes chances de nous blesser et de blesser des personnes autour de nous ?

 

Le sentiment d’enfermement et de frustration est une émotion comme une autre qui peut être reconnue et écoutée au plus profond de notre corps avec beaucoup de tendresse pour l’enfant que nous avons été…

 

C’est alors que pourra germer en nous une solution « hors répétition » qui servira la vie et l’amour…

 

De la culpabilité à la responsabilité de servir la vie et l’amour

 

Agir par culpabilité n’est pas agir en conscience.

 

La culpabilité renforce notre séparation d’avec le plus vaste, elle nous coupe de l’amour pour nous-même.

 

En revanche sentir en profondeur que si je fais du mal à telle ou telle personne c’est à moi que je fais du mal est une expérience d’amour profonde.

 

J’ai été invitée récemment invitée à participer à plusieurs groupes visant à œuvrer pour une amélioration concrète de la société ce qui me réjouis fortement.

 

La responsabilité, notamment, dans ma manière d’incarner encore plus fortement dans mon quotidien la sororité est venue me rejoindre au plus profond de moi.

 

La sororité est une base sur laquelle nous pouvons nous appuyer afin d’aider la société à sortir de ce patriarcat dominant qui nie la dimension féminine de l’existence.

 

 

La responsabilité se vit également au sein de nos relations et dans notre couple. Cette responsabilité consiste à voir ce qui, en nous, empêche le lien d’amour.

 

Quelles exigences ? Quelles frustrations ? A quel moment démissionnons-nous du lien en le reprochant à l’autre? A quel moment cherchons-nous à contrôler l’autre ?

 

Quitter les mirages d’une recherche d’expansion extérieure pour entrer dans la présence avec notre essence véritable

 

Enfin, je ressens à quel point les énergies planétaires nous poussent à sortir de ce que nous sommes censés faire de façon opportuniste pour « réussir » afin de rentrer en contact avec notre essence vibratoire.

 

Cette essence, non séparée du grand tout, en lien avec notre idéal, est au delà même de la notion d’une identification à un métier qui est déjà une limitation de la richesse de notre diamant intérieur.

 

Prenons le temps de l'honorer, de l’écouter et de la goûter !

 

Je vous souhaite de pouvoir accueillir toutes ces synchronicités guérisseuses proposées par l’éclipse pour aller vers encore plus d’union…

 

Ariane CLEMENT

 

Partagez ce texte si vous en avez envie : il est fait pour ça !

 

Il est une interprétation des énergies de cette Nouvelle Lune éclipse parmi d’autres. Il se base sur la carte de ciel de la Nouvelle Lune, mes rêves, intuitions, échanges  et autres ressentis. Il se nourrit aussi de ma pratique quotidienne en tant que Phénothérapeute (voir page d’accueil).

 

http://www.lefilretrouve.com/

 

Aspects astrologiques sélectionnés :

 

Nouvelle Lune éclipse totale de Soleil, conjoint Neptune, Chiron et Mercure en Poissons opposée Jupiter rétrograde en Vierge et carré Saturne en Sagittaire (à l’ascendant du thème de la France), sextile Pluton.

 

Mars en Sagittaire (maison 12 pour la carte de la France) carré Vénus en Verseau, Mercure et Neptune en Poissons.

 

Lunes noires en Balance opposées Uranus en Bélier

 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Darfeuille (lundi, 07 mars 2016 09:25)

    Bonjour,
    il y a une Astérisque à la phrase: "Ainsi pouvons-nous nous relier au degré Sabian (*) de cette Nouvelle Lune :"
    Sauf qu'à la fin du texte, il n'y a pas la note correspondant à cette Astérisque ?
    En attendant, un énorme merci pour ce partage qui correspond tout à fait aux sujets que j'ai eu il y à deux jours en accompagnement thérapeutique.
    Frédo