Pleine Lune du 20 Juin et Solstice d’été du 21 : prendre racine dans l’expérience vibratoire du partage en quittant nos croyances limitantes

 

 

Cette Pleine Lune est très riche et multiple de par l’étendue de ses aspects planétaires et le Solstice d’été qui vient dans la foulée ne fait qu’accroître sa portée vibratoire.

 

L’actualité nous montre sa face sombre en lien avec une prise de racine dans des croyances limitantes allant jusqu’à la folie meurtrière, et c’est justement l’opposé que nous sommes amenés à développer…

 

J’ai ressenti profondément à quel point elle pouvait être une porte d’entrée vers un espace plus vaste des possibles si nous sommes prêts à lâcher nos conceptions limitées sur le monde et sur notre vie.

 

Elle est porteuse d’une ouverture que je ressens comme sans précédent vers un espace vibratoire embrassant toute la création.

 

S’il est vrai que je suis forcément influencée parce qu’elle vient toucher les ¾ de mes planètes et l’axe principal de mon thème natal, j’ai pu l’observer également dans mes séances et autour de moi : des portes ouvertes pour certains ayant déjà pas mal cheminé, des prises de conscience énormes pour d’autres.

 

Ses aspects de tensions peuvent aussi apporter beaucoup de stress et nous confronter à notre impuissance.

 

Encore une fois ça peut être un peu des deux en fonction de là ou nous en sommes dans notre évolution.

 

Un de ses multiples aspects est qu’elle nous invite à réconcilier les contraires en nous.

 

Notre système dualiste peut avoir tendance à séparer le spirituel du terrestre, le léger du profond, avoir des croyances sur la manière dont nous devons agir en tant qu’êtres  « évolués ».

 

Certains se seront isolés du monde, d’autres auront pu tomber dans un excès de relations leur permettant de fuir leur être profond.

 

Des talents, des idéaux, auront pu être mis de côté par manque de foi en la capacité de les réaliser.

 

Certaines croyances auront pu nous servir à compenser une non capacité à nous ancrer dans l’amour enfant.

 

Cette Pleine Lune est une occasion extraordinaire pour oser dépasser nos limites et lâcher nos conceptions duelles et recontacter les élans de notre âme.

 

Il est, je pense, urgent que nous puissions quitter les conceptions que nous avons sur le monde et notamment sur le spirituel afin de rentrer dans l’expérience de cette présence d’amour et de partage, comme un enfant innocent qui ne sait pas et découvre à chaque instant.

 

 

Alors que nos conceptions nous éloignent les uns des autres, la vibration d’amour et de partage nous fait expérimenter le « nous sommes tous un ».

 

Je lisais récemment un livre sur Jung dans lequel il était expliqué que les spirituels lui avaient reproché son côté trop « psy » alors que les adeptes de la psychologie le trouvaient trop « religieux ».

 

Il se définissait lui-même comme un homme qui choisissait d’expérimenter.

 

C’est ainsi qu’il pouvait retrouver, dans les rêves des personnes qu’il accompagnait, des symboles en lien avec des peuples primitifs d’un autre continent par exemple, non connus de la personne même.

 

Cette démarche empirique a longtemps été séparée de la foi alors que les deux sont compatibles.

 

Que choisissons-nous de partager : nos croyances limitantes ou une expérience vibratoire liée à notre essence ?

 

Il est possible aussi que nous soyons confrontés à une surabondance de propositions de la vie que nous pouvons décider de vivre dans l’éclatement et le stress ou que nous pouvons appréhender de manière nouvelle, en gardant en présence les limites naturelles que nous apporte la vie :

 

  •  Les besoins du corps
  •  Les limitations financières
  •  Le fait qu’une journée n’a que 24 heures (sommeil compris)!

 

Nous pouvons décider de pester contre ces limitations et essayer de tout faire rentrer dans ce mois de Juin en plus souvent très chargé en festivités de tout genre ou nous pouvons choisir.

 

Accepter de choisir c’est aussi accepter de grandir, c’est accepter les limites inhérentes à l’incarnation, ce qui ne signifie pas ne pas reconnaître les possibilités liées au fait que nous sommes aussi des êtres spirituels !

 

En fonction de la tendance que nous avons développée : fuir les limites de l’incarnation, à travers par exemple une abondance de planètes dans les signes des Poissons, du Sagittaire et du Verseau (ou la prédominance des planètes maîtresses de ces signes) ou nous laisser enfermer par elle, (plus typique des signes de Terre), la vie pourrait nous présenter une situation ou nous sommes invités à agir autrement.

 

Quand je parle de tendances de signes, je parle de leur tendance égotique et donc de la partie en souffrance, cela ne signifie pas bien sûr que ça ne puisse pas évoluer, au contraire.

 

Si vous êtes naturellement plus en lien avec les plans célestes que terrestres, cette Pleine Lune pourrait être une invitation à revenir au corps ou à tenir compte des appels de votre banquier...

 

Des limitations financières pourraient vous forcer à intégrer tel ou tel stage que vous venez de faire avant d’en commencer un autre par exemple...

 

Il est important ici de ne pas vous juger et de plutôt vous laisser toucher par ce qui a fait à la base que vous avez cherché à fuir la terre...

 

Pour les personnes qui se seraient plus dans une vision très terrestre et rationnelle des choses (probablement moins nombreuses à lire ce bulletin de fait -:), quoi que nous pouvons aussi vivre les deux et en porter une comme ombre), il est peut être temps d’observer les synchronicités qui ont parcouru votre existence, de vous ouvrir au fait que vous pourriez avoir des croyances limitantes qui vous empêchent de développer tel ou tel talent, de reconnaître l’abondance illimitée de l’existence…

 

Une invitation aussi à trouver une ligne directrice dans la pluralité de nos talents sans en renier et sans non plus vivre dans un éclatement.

 

Qu’est-ce qui pourrait bien créer un fil directeur à tout cela ? Peut-être la vibration de notre essence ?

 

Delphine Dewachter

 Une proposition aussi faite par l’énergie de cette Pleine Lune à oser plus de partage, à vibrer collectivement, à reconnaître le divin en chaque personne et à vous laisser toucher par leurs protections et par les vôtres.

 

Une invitation à unir le « Cœur la Conscience et le Hara », ces trois centres d’énergie qui ont pu être séparés par des cuirasses bloquant le flux naturel de la vie.

 

Dalila Maméri ma professeur de Yoga nous a transmis un superbe mantra qu’elle a accepté de partager avec vous : le mantra de l’arbre (voir à la fin du bulletin). Car cette expérience d’unification est vibratoire…

 

Dans le cadre de ces partages j’ai aussi plaisir à diffuser cet événement, le 9 Juillet prochain, organisé par mon amie Catherine Maillard, créatrice d’une collection « Rituels de femmes » pour la sortie du livre « Pour s’épanouir au rythme des saisons » de Marianne Grasselli Meier dans lequel vous trouverez un rituel pour célébrer le Solstice d’été : https://www.facebook.com/events/1744952779106287/

 

Cela peut être l’occasion de nous y retrouver !

 

Un autre thème fort présent est lié à des prises de conscience que nous pourrions avoir de mensonges en nous ou autour de nous.

 

Ainsi un manipulateur ne peut avoir de prise que s’il y a une personne en face qui refuse de s’écouter (car l’inconscient sait tout) et qui se rejoue à elle-même de petits mensonges.

 

La question pourrait alors être « pourquoi se mentir à soi-même » ?

 

Il peut y avoir plusieurs raisons :

 

  • Reproduire un mécanisme d’enfance destiné à éviter de reconnaître notre insécurité face à un parent manipulateur (rejoué par la personne avec qui nous sommes en lien adulte).

 

  • Avoir peur des changements qui découleraient d’une plus grande lucidité.

 

  •  Vivre dans un manque d’amour qui occasionne une dépendance affective nous faisant accepter l’inacceptable.

 

 

Une suggestion donc, formulée par cette Pleine Lune, serait de prendre conscience de la partie « manipulable » de notre personnalité qui peut encore éventuellement laisser son pouvoir à l’autre, toujours avec tendresse of course !

 

Enfin de ressens également comment l’humilité peut s’associer à des intentions ambitieuses si l’on se connecte à la notion de service au plus vaste.

 

L’humilité n’est pas synonyme de se faire tout petit et avoir de petits projets, elle est plus en lien avec une forme d’envie de participer avec ce que l’on aime faire sans rentrer dans un perfectionnisme destructeur ni dans des actions motivées par une soif de reconnaissance.

 

Faire juste « son job » avec enthousiasme et joie du partage…

 

En acceptant l’imperfection inhérente au fait d’être en vie…Tout en reconnaissant la chance que nous avons de pouvoir vivre ici l’expérience des sens…

 

Je vous souhaite une Pleine Lune qui vous propulse au cœur même du battement universel de la vie…

 

Ariane

 

Coordonnées des artistes et autres intervenants cités dans le bulletin :

 

 

 

 

 

  • Dalila Maméri qui nous a généreusement proposé ce mantra à ma demande, professeur de yoga et de yoga du son (Paris 20) et art thérapeute : 06 11 05 21 82 ou dmameri@hotmail.fr

 

 

Mantra de l'arbre :    

 

 

OU U I E(é) A O OU

 

 

Pendant le mantra, les mains sont ouvertes au niveau du bassin , se resserrent vers le nombril, montent à l'avant du buste, s'ouvrent au niveau de la gorge et les bras se déploient en haut au niveau de la tête.

 

 

Le mantra de l’arbre est en lien avec l’être et la verticalité et permet de se reconnecter à l’essentiel et au vivant.

 

 

Nous sommes ici baignés dans la sensorialité de l’énergétique de l’arbre. La conscience va passer dans le corporel.

 

 

Ce mantra dynamise notre corps énergétique.

 

 

Depuis nos profondeurs (racine de l’arbre) nous allons nous recentrer dans notre base et accompagner tout le long de notre axe vertical la montée de l’énergie qui se diffuse et se déploie jusque dans l’espace vaste, lumineux et bienveillant.

 

 

 

Dans cette pratique, on utilise la visualisation de l’arbre (notre arbre). L’intention et un mudra (geste des mains).

 

 

Cette belle et complète modulation, riche en harmoniques va nous permettre de sentir la circulation qui se fait entre les différentes énergies, étapes par étapes et dans la fluidité.

 

 

Ce que nous dit ce mantra est, plus je descends dans mes racines(Terre) plus cela va permettre à l’énergie de monter encore plus haut dans la clarté de l’esprit (ciel).

 

 

Dans ce mouvement ascendant, il y a une ouverture, un enseignement à intégrer jusque dans nos cellules. La nature nous donne tout, elle s’offre à nous : Générosité, Amour, Beauté et tous nos sens sont enéveil.

 

 

Connexion subtil aux 5 éléments.

 

 

Dans cette densité, ce foisonnement, on reste dans llunité entre

 

ancrage et fluidité, entre Terre et Ciel.

 

 

L’accueil de la beauté et du sens de la vie.

 

 

Présence très forte, ouverture de l’esprit et du cœur. Notre esprit est créateur.

 

 

Je me relie à ma nature sacrée, à ma lumière, à ma puissance créatrice, je développe tout mon potentiel.

 

 

Entre Terre et ciel, je m’harmonise.

 

Confiant, j’accueille les expériences, les épreuves pour que l’énergie continue à être active.

 

Vous pouvez partager ce texte si vous en avez envie, il est fait pour ça, en citant son origine.

 

Il est une interprétation des énergies de cette Pleine Lune parmi d’autres. Il se base sur la carte de ciel de la Pleine Lune, mes rêves, intuitions, échanges  et autres ressentis. Il se nourrit aussi de ma pratique quotidienne en tant que Phénothérapeute.

 

Si vous avez l’élan de faire un don pour soutenir l’écriture de ces bulletins vous pouvez le faire sur la page d’accueil :

www.lefilretrouve.com

 

Aspects planétaires sélectionnés :

 

 

Soleil à la fin des Gémeaux conjoint Vénus en Cancer  opposé à la Lune fin Sagittaire, carré Chiron en Poissons, sextile Uranus

 

 

Jupiter conjoint nœud Nord en Vierge carré Mercure en Gémeaux, carré Saturne en Sagittaire opposé Neptune rétrograde en Poissons, formant un grand carré en T, trigone Pluton

 

Mars rétrograde en Scorpion trigone Chiron

 

Thème de Pleine Lune ascendant Vierge pour la France

 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Hedia (jeudi, 23 juin 2016 08:15)

    Bonjour Ariane ,
    Depuis un certain temps déjà je lis tes bulletins astrologiques avec joie et reconnaissance, et c'est a chaque fois de nouveau que cela me nourri, m'encourage à poursuivre mon chemin , m'enseigne ce qui me semble être lié a l'essentiel, je me sens comme comprise et entendu alors qu'il n'y a pas de dialogue physique entre nous , mais comme si cela me faisait sentir cette belle connexion entre nous tous .
    Alors voilà j'ecris pour dire merci , a toi Ariane pour tous ces bulletins pleins d'amour , de sagesse , de bienveillance, et un merci plus global à tout ce qui est , a toutes les personnes qui décident de cheminer avec conscience, a toute les personnes qui oeuvre pour la paix , à l'intérieur d'eux même , comme par des actions extérieures.