· 

Pleine Lune du 18 Août : Incarner notre étoile avec simplicité pour qu'elle brille parmi les autres

Zély

L’approche de cette Pleine lune m’a donné envie de me replonger plus profondément dans les mythes, et notamment ceux de Prométhée et de Déméter, le premier de façon spontanée, intuitive et le second pour approfondir un peu plus ce signe de la Vierge qui est valorisé en parallèle de cette Pleine Lune dans l’axe Lion/Verseau.

 

Pourquoi un tel intérêt pour les mythes ?  Parce que les mythes, comme tous les langages symboliques parlent directement à notre âme et possèdent également des clefs pour nous sortir de situations archétypales dans lesquelles nous nous trouvons parfois coincés. Ils nous placent en dehors de la dualité et peuvent souvent être lus sous différents angles qui sont tous justes.

 

Nous avons la possibilité lors de cette Pleine Lune de recontacter une forme de « vision pure », un mental supérieur qui est invité à se joindre au feu de notre cœur pour nous insuffler l’idée d’une création personnelle ou collective d'ailleurs qui pourrait répondre à un besoin dans le monde.

 

Une invitation donc à laisser émerger notre potentiel créateur afin d’ajouter de l’amour, de la beauté, de l’émerveillement et de la conscience à ce monde qui en a tant besoin.

 

D'autant qu'elle correspond aussi à des ouvertures en lien avec un nouvel élan créateur, qui aura pu émerger courantAvril...

 

Zely

Beaucoup d'extase possible donc dans cette Pleine Lune, à la hauteur du feu du coeur que nous aurons pu installer dans nos vies et relier à notre quête de vérité.

 

Ainsi, nous explique Luc Bigé (1), Zeus, pour punir Prométhée d’avoir dupé les Dieux lors du sacrifice du bœuf de Mykonos, cesse de faire tomber le feu sur le frêne.

 

Il y a à ce moment là une coupure du feu, de l’énergie du cœur, cette énergie dont peuvent être coupées les personnes marquées par Uranus ou le signe du Verseau.

 

Elle peuvent, en effet, dans un premier temps, être dans un désir d’apporter la connaissance au monde sans tenir compte de ses réels besoins ni des leurs et avoir une vision théorique de ce qu'est l’universel, sans sentir vibrer l’universel dans leur cœur (étape Poissons à intégrer). Je parle ici bien entendu de la version ombre du signe, comme chaque signe en possède une, et non de la version libérée de ce signe par ailleurs si porteur.

 

Car Prométhée va ensuite aller voler le feu divin pour recréer une race d’homme, mais ce feu là n’est plus le feu du cœur et une des étapes initiatiques des personnes marquées par ce mythe pourrait bien être de retrouver ce feu du cœur. C'est un mythe qui nous concerne d'ailleurs tous puisque nous sommes les enfants de Prométhée...

 

Avec le signe du Lion, qui est en lien avec l’énergie du cœur,  en face dans cette Pleine Lune, nous avons l’occasion de pouvoir réajuster cet équilibre entre nos désirs et ce qui peut servir le monde.

 

L’occasion aussi de pouvoir nous relier à une famille d’âme qui vibre au même diapason afin de pouvoir échanger et pourquoi pas créer ensemble.

 

Prométhée, devra passer bien des étapes, celle de l’immobilité (au rocher), celle de la rencontre avec le féminin qu’il refuse dans un premier temps (Pandore) et qu’il finira par accepter à travers son alliance avec Zeus notamment.

 

C’est donc en rencontrant l’humilité du féminin qui sait être dans le présent et observer la magie du tissage progressif de la toile de son destin, observant jour après jour les synchronicités qui lui permettent de progresser sur le chemin, avec patience, qu’il pourra de nouveau aimer la terre et rendre son œuvre utile, à l’opposé de cette quête technologique sans sens et qui ne tient pas compte de notre chère terre Gaïa, que nous vivons aujourd’hui au niveau planétaire.

 

C’est aussi en descendant dans la Jarre de pandore de ses ombres (étape Scorpion) et en acceptant la véritable Jarre (celle de l’incarnation de la Grande Déesse en Taureau, en écoutant l’intelligence de son corps), en accueillant sa fragilité en Cancer et son désir de pureté se trouvant dans les détails de la Vierge qu’il pourra retourner vers son étoile.

 

Je trouve que ce mythe est en soi tout un message pour nous qui sommes sur le chemin et c’est intéressant d’observer sur quelle marche nous achoppons peut-être  tout en reconnaissant aussi des étapes possibles de notre cheminement et les clés du « retournement ».

 

Je vous invite, pour ceux que qui se sentent appelés par ce mythe, à écouter le récit et l’analyse intuitive et informée passionnants qu’en fait Luc Bigé (1).

 

Cela donne aussi du sens aux périodes d'immobilisation forcées que nous pouvons vivre et qui nous permettent aussi de développer une humilité et une liberté intérieure que nous n'aurions pas pu développer si la vie ne nous avait offert que des occasions de liberté "extérieure".

 

Il est intéressant d’observer comment certaines voies thérapeutiques s’enferment dans l’analytique pendant que d’autres auraient besoin d’être plus dans cette recherche de justesse et de vérification de la Vierge.

 

Comment le corps est parfois oublié sur le chemin de la guérison ou devient au contraire un lieu d’obsession voire d’enfermement ailleurs…

 

Comment la rencontre avec l'ombre est parfois  oubliée, cette ombre étant alors projetée sur les autres...

 

Tout cela dans un amour tendre pour nous-même qui favorise la transformation, celui d'une mère infiniment patiente et bienveillante devant les erreurs répétées de son enfant qui apprend à grandir...

  

La Vierge, en tant que signe en quinconce au Verseau, fortement valorisée par les passages planétaires du moment est donc en quelque sorte une sorte d’antidote au pouvoir de celui qui croit savoir car ses flashs de génies ne sont pas à remettre en cause…

 

C’est dans cette vérification de « celle qui ne sait pas et découvre avec l’autre », chère à la Phénothérapie (2) que j’ai personnellement trouvé la sécurité et l’élan d’accompagner les personnes qui viennent me consulter, alliant ainsi la possibilité d’utiliser l’enveloppement et le langage onirique Lunaire , depuis une présence dans mon bassin, aux ressentis Neptuniens et aux flashs et autres  soutiens astrologiques Uraniens avec le désir de justesse et de simplicité de ma Lune en Vierge et l'enthousiasme et foi dans la capacité de guérison de mes planètes en Sagittaire !

 

Mais revenons à cette chère Vierge qui pourrait bien aussi avoir ses propres travers et se transformer en mère « Déméter »  qui refuse de laisser sa fille Coré quitter le giron familial en l’enfermant dans un cocon l’obligeant à rencontrer le masculin « Hadès » de manière brutale !

 

Si cette fille est l’image de nos créations alors nous pourrions nous demander si l’un des obstacles inconscients à l’expression de notre créativité ne serait pas une peur de la lâcher, qu'elle ne nous appartienne plus ?

 

De quoi donner des pistes de développement personnel à l’image de toutes ces planètes en Vierge qui nous invitent, telle Coré descendant dans le royaume de l’enfer, à aller rencontrer nos ombres afin de peaufiner nos œuvres et notre personnalité pour la rendre plus transparente au soi.

 

Un autre piège de la Vierge également pourrait être de juger les personnes autour de nous (ou des parties de nous) comme étant soit pures soit impures plutôt que développer nous-mêmes les vertus de la délicatesse, de la subtilité et d’ajuster la forme à l’esprit dans un profond désir de servir la source qui serait la face lumineuse du signe.

 

Quelles sont les planètes et autres noeuds de la Lune qui ont l’honneur d’être passées au crible de la Vierge en ce moment : Vénus, Jupiter,  Mercure, le Nœud Nord venant depuis quelques mois déjà mettre l’accent sur l’urgence d’un nouveau rapport à la terre ainsi que sur celui d’une humilité fertile qui ne conduise ni à la servitude ni à un « égo d’humilité » mais à la joie se servir tout simplement.

 

Vénus, le lien, l’harmonie, l’art, mais aussi les émotions rejoindra ce Nœud Nord (qui indique ce que l’on doit développer) en Vierge autour de la pleine Lune et il est possible que des associations ou rencontres marquantes fassent leur entrée dans nos vies.

 

Une période à observer de près pour ne pas passer à côté.

 

Une occasion aussi d’incorporer plus de beauté simple dans notre quotidien, de développer une création artistique qui soit mue par le sens du service pour les plus créateurs d'entre nous ou tout simplement de créer un autel en hommage aux saisons.

 

J'ai pris beaucoup de plaisir à participer à un atelier de Marianne Grasselli Meier (3) pour honorer l'été et je continue à faire ces petits autels de fleurs et plantes chez moi et dans mon cabinet qui me mettent dans un état de grâce et d'émerveillement chaque jour. C'est aussi une manière d'honorer la beauté, l'impertinence et la fertilité de la vie...

 

Par ailleurs, des heurts dans les relations de couples pourraient être l’occasion de derniers réajustements avant que notre belle Vénus Aphrodite aille rejoindre Ares Mars pour un nouveau départ début 2017.

 

D'autant que la qualité de patience est également à intégrer dans cette période qui invite à la maturation intérieure.

 

A l’image de Prométhée, nous avons tous été invités à vivre une forme d’immobilisation de notre énergie vitale qui s’est traduit malheureusement chez certains par de la violence à l’état pur et qui avait pourtant comme objectif de nous nous faire vivre une maturation intérieure, seule capable de nous mener à terme vers la jubilation intérieure.  Cet "étau" se détendra vers la mi Septembre.

 

De quoi peaufiner les grands projets du Sagittaire afin qu’ils répondent au besoin du soi et non de la personnalité égotique…

 

Déméter Gaïa pourra alors  nous offrir le meilleur d’elle-même, cette nature « mère » qui nous fait aimer le monde si l’on sait prendre le temps de l’observer.

 

En me promenant récemment dans le parc de Belleville qui jouxte mon cabinet j’ai eu l’occasion de recevoir une phrase toute simple, et qui pourtant m’a porté tout l’été : La nature te donne exactement de dont tu as besoin, ne prends que ce qu’elle te donne ».

 

Sylvie B

Cela a crée en moi un sentiment de gratitude et de complétude profond que j’avais envie de vous transmettre ici.

 

Joignons-nous à cette terre mère pour devenir une « mère veilleuse » qui donne sans calculs, telle Déméter qui finit par laisser sa fille vivre la moitié du temps sous terre, et sans emprise.

 

Zely

Nous pourrons alors créer de l'abondance de joie, de l'abondance d'amour dans l'humilité de celui, celle qui est en même temps tout et rien, qui sait mais qui en fait ne sait rien, dans le présent avec  la jubilation intérieure de la joie de servir depuis l'éclat de notre diamant intérieur...

Zely

 

 

Je vous souhaite une belle Pleine Lune et une fin d’été douce inspirée et fertile !

 

Ariane

 

 

Artistes m'ayant fait la joie de participer à ce bulletin :

 

Zely est une créatrice (tableaux, poupées symboliques, attrapes rêves...) et une astrologue inspirée qui intègre les grands mythes dans ses consultations.

Vous pouvez retrouver ses créations ou la contacter sur le site http://zelycorner.bigcartel.com ou sur sa page Facebook Zély.

 

Sylvie B est l'autre artiste inspirée de ce bulletin.

 

Personnes mentionnées pour leur transmission dans ce bulletin

 

(1) Luc Bigé est biologiste, astrologue et spécialiste de la mythologie. Son site L’univers des passages est un baume pour l'âme :

http://despassages.com

 

(2) La Phénothérapie a été créée par Louis Parez, dans la mouvance coeur.com, association fondée par Guy Corneau. Loin de s'apparenter à une méthode, la Phénotherapie nait de l'expérimentation d'une qualité de rencontre, se vivant dans l'instant présent, visant le réalignement des plans physiques, psychiques et animiques afin de permettre la reconnexion tant à notre essence authentique qu'à l'immensité de l'univers collectif :http://www.productionscoeur.com

 

(3) Marianne Grasselli Meier est musicothérapeute, écothérapeute et animatrice de cercles pour les femmes. Elle est auteur du livre "Rituels de femmes pour s'épanouir aux rythmes de saisons" dans la collection "L'éveil du féminin" créée par Catherine Maillard aux éditions "Courrier du livre" : http://www.espritdefemme.ch

 

 

Si vous avez l’élan de faire un don pour soutenir l’écriture de ces bulletins vous pouvez le faire sur la page d’accueil :

 

www.lefilretrouve.com

 

Si vous êtes artiste et que vous avez envie que vos créations illustrent de futurs bulletins, n'hésitez pas à me contacter.

 

Vous pouvez partager ce texte si vous en avez envie, il est fait pour ça, en citant son origine.

 

Il est une interprétation des énergies de cette Pleine Lune parmi d’autres. Il se base sur la carte de ciel de la Pleine Lune, mes rêves, intuitions, échanges  et autres ressentis. Il se nourrit aussi de ma pratique quotidienne en tant que Phénothérapeute.

 

 

Aspects planétaires choisis pour cette Pleine Lune

 

Soleil en Lion opposé à la Lune en Verseau en aspect harmonique à Uranus rétrograde en Verseau.

 

Nœud Nord conjoint Vénus en Vierge

 

Conjonction Mars Saturne en Sagittaire en carré au Nœud Nord Vénus en Vierge, carré Neptune en Poissons.

 

Vénus en Vierge trigone pluton en Capricorne

 

Saturne repasse direct en Sagittaire depuis le 13 Aout.

 

Mercure Jupiter en Vierge opposé Chiron en Poissons

 

Écrire commentaire

Commentaires : 5
  • #1

    maud (mardi, 16 août 2016 15:33)

    Bonjour,
    je trouve votre explication très complète.
    je m intéresse depuis quelques temps à l astrologie. Je trouve ça passionnant.
    sachant que je n ait aucune notion. Je tire simplement les tarots de Marseille.
    je trouve en cela un guide.
    j ai par ailleurs des débuts de contact concret avec l invisible et l environnement. Ce qui me permet d être conseillée et de l utiliser pour mes proches.
    mon message a pour but de vous demander conseil de noms d' ouvrages qui m apporteraient des notions concrète afin de mieux comprendre.
    avec mes remerciements
    Cordialement
    Maud, fb :Maud smile

  • #2

    CLEMENT Ariane (mardi, 16 août 2016 16:42)

    Bonjour Maud

    Merci pour vos retours.

    En ce qui concerne des livres d'astrologie, vous avez les livres et le site de Luc Bigé dont je parle dans le bulletin, notamment "La Symphonie du Zodiaque" pour les Signes, "Le Choeur des planètes", "les 12 maisons astrologiques".

    Vous avez aussi les ouvrages de Liz Greene qui sont passionants, orientés astro-psycho.

    Les livres de Dane Rudhyar très inspiré aussi.

    Vous pouvez aussi lire Ruperti notamment les cycles du devenir.

    Tous ces astrologues sont dans la veine de l'astrologie d'évolution.

    Si vous êtes astrologues et voyez ce post n'hésitez pas à donner d'autres idées à Maud, c'est tellement vaste !

    Belle journée Maud !

    Ariane

  • #3

    mélanie (mardi, 16 août 2016 20:13)

    whaouh!! c'est tellement tout ça! en plus j'en apprends un peu plus sur mon signe, pas si détestable finalement! ;) MERCI!!!!

  • #4

    Sabina (mardi, 16 août 2016 21:03)

    Merci Ariane pour ce bulletin qui correspond exactement à ma situation! Je prends plaisir avec mes petites plantes et je me découvre fée du logis grâce / à cause d'une situation où je me retrouve physiquement immobilisée (entorse grave) en allant donner des cours et aider une personne dans les escaliers.
    Bref, ton bulletin me parle et est super intéressant! Merci pour le partage :)
    bisous et douces ondes,
    Sab

  • #5

    Delinda Boren (jeudi, 02 février 2017 11:03)


    Ahaa, its fastidious conversation on the topic of this piece of writing at this place at this website, I have read all that, so at this time me also commenting here.