Pleine Lune du 16 Octobre dans l’axe Bélier Balance : nous repositionner dans nos relations pour renaître à nous-mêmes

 

Alors que les moments d’extase et de grâce m’avaient plongée dans des espaces hors du temps, il m’a été donné par la suite de me rendre compte de l’intensité de cette Pleine Lune et des changements qu’elle nous pousse à opérer, des changements je dirais du genre « radicaux ».

 

Quand je dis radicaux il est évident que la pression sera proportionnelle à ce que nous aurons ou non voulu et su voir dans les temps qui ont précédé cette Pleine Lune.

 

L’axe relationnel étant en jeu et tout cela relié à des planètes invitant à la transgression pour nous pousser à « upgrader » notre vie, il risque d’y avoir des mouvements dans l’air !!

 

Voyons cela de plus prêt.

 

Quels sont les messages semblant contradictoires que pourraient nous susurrer « les planètes » :

 

  • affirme toi, assume ta liberté, ose être novateur, novatrice,
  • sois en lien, rentre dans des associations, accepte de te lier aux autres,
  • trouve ta puissance et libère toi de ta culpabilité de vivre.

 

Rien que ça !

 

Alors si nous essayons de faire un lien entre tout cela, qu’est-ce que ça pourrait donner ?

 

Il m’a été donné de voir de manière plus précise comment la culpabilité que nous portons « de devoir soit-disant la  vie à nos parents » peut se déplacer sur d’autres relations : amis, amants, enfants, patrons, collègues…

 

Cette culpabilité se règle naturellement quand les parents vous font comprendre que vous êtes leur cadeau du ciel (et de la terre) et qu’ils ont l’air ravis de votre présence.

 

Vous comprenez alors intuitivement que tout cela est un deal entre vos âmes, vous ne leur devez rien et ils ne vous doivent rien.

 

Mais lorsque vous entendez toute la journée « tu n’es pas chez toi mais chez nous » ou encore « si j’avais su je n’aurais pas fait d’enfant » ou encore que vos parents vous font sentir que vous êtes un poids alors que se passe-t-il en vous ?

 

Vous vous sentez REDEVABLE !!

 

Photo prise sur les portes de la vieille ville de Funchal

Vous allez alors développer une personnalité de sauveur vous sentant coupable profondément et cherchant inconsciemment à rembourser cette dette que vous croyez avoir et cela à travers vos relations ou même parfois des dettes d'argent.

 

Puis vient la Pleine Lune du mois d’Octobre ( J) et vous vous rebellez peut-être contre toutes ces personnes qui vous prennent votre énergie en projetant sur eux votre colère de ne pas vous sentir libre.

 

Ou vous  vous retrouvez dans une situation ou d’autres personnes essaient de vous faire sentir coupable par exemple.

 

Est-ce ok pour vous de vous dire que vous ne devez rien à vos parents et qu’ils ne vous doivent rien ?

 

Ecoutez l’enfant intérieur dans votre corps sur ces deux phrases « je ne dois rien à mes parents » et « mes parents ne me doivent rien »  y a-t-il mouvement ?

 

Prenez le temps d'écouter les émotions dans le corps en étant précis (e).

 

Ensuite vous pouvez expliquer à l’enfant en vous que si vos parents n’ont pas profité de l’énergie d’amour que vous étiez c’est leur problème ! Ils sont passés à côté du choix de leur âme en partie mais vous n’en êtes pas responsable !

 

Vous n’êtes pas non plus responsable de la vie qu’ils se sont créée, parfois triste et sans saveur.

 

Cela ne doit pas vous empêcher de vivre une vie passionnante et libre !!

 

Vous pouvez ensuite si vous le choisissez faire un rituel de libération comme par exemple choisir quelque chose dans la nature représentant cette culpabilité, marcher en sa présence pour laisser l’énergie se placer dans l’objet puis le déposer au pied d’un arbre en lui demandant de s’en charger en remerciant.

 

 

Si vous êtes mal à l’aise dans une situation actuellement observez si vous êtes manipulé par l’inconscient de quelqu’un d’autre ou si vous êtes l’objet de projections ?

 

Ainsi, être au clair avec mon inconscient et avec  mes rêves autant que possible est ce qui m’a permis de me sentir enfin libre, libre de ne plus prendre les projections, libre de sortir de relations étouffantes ou culpabilisantes, libre de vivre dans la joie !

 

Cela ne signifie par que je ne suis plus confrontée ou testée mais je règle les choses au fur et à mesure qu’elles se présentent en essayant d’être au plus proche de moi.

 

Et quand vous avez grandi dans une famille criblée de projections en tous genres je peux vous dire que vous avez l’impression de vivre soudain dans un paysage dégagé !

 

Ainsi un autre aspect de cette période est le contact avec l’énergie vaste de Neptune, planète des Poissons qui peut nous placer en même temps en lien avec une présence vibratoire intense et aussi avec des zones de flou qui demandent à être éclairées.

 

Une des causes des flous que nous vivons est les « barres des générations » qui ne sont pas toujours respectées.

 

Votre patron et aussi un ami par exemple ou vous vous placez en thérapeute de vos amis.

 

Savoir mettre un cadre dans nos relations est vital.

 

Les mélanges des genres sont fatigants pour notre inconscient et sont souvent à la hauteur du manque de séparation « parent/enfant », j’entends par là d’une séparation qui permet à l’enfant de vivre sa vie d’enfant, tout en recevant un enveloppement d’amour.

 

Des parents épanouis envoient le message à l’enfant qu’il a le droit de vivre sa vie.

 

Des parents non alignés créent un mélange du genre « sois gentil pour ta mère car elle est triste » ou encore un père qui se moque de la mère avec sa fille quand elle se met en colère créant ainsi une sorte de démagogie le plaçant au niveau de sa fille plutôt que de respecter la barre de génération parents/enfants.

 

Le flou dans notre vie d’adulte  peut aussi venir des conditions d’embauche mal définies ou de partenariats aux contours évanescents.

 

Oser mettre de la clarté là où l’autre n’en mets pas est une autorisation à nous donner.

 

Il y a comme une obligation à ouvrir les yeux sur certaines situations, obligation qui peut se transformer en colère si la personne concernée refuse de voir.

 

Les motivations du refus peuvent être diverses :

 

  • un ancrage dans le rôle de victime qui continue à crier à l’injustice plutôt que d’accepter de changer son regard sur la situation, 
  • des loyautés parentales (« je ne peux pas quitter ce job car cela ferait du mal à mon ou ma chef », représentative du parent ou encore « je ne peux pas me permettre de prendre mon essor car mes parents eux sont restés dans des situations pauvres en créativité et en évolution",
  • la peur de la remise en cause des choix que nous avons faits
  • la peur de l’inconnu.

 

Ainsi ces blocages pourraient, avec cet axe Bélier Balance compris dans l’histoire, ressortir lors d’échanges ou au sein d’associations.

 

Les questions à se poser seraient alors :

 

  • Qu’est-ce qui m’énerve tant chez l’autre, pourquoi est-ce que ça me met dans cet état ?
  • Pourquoi est-ce que je me retrouve impuissante dans cette situation ?
  • Qu’est-ce qui fait que j’accepte de rester en lien avec cette personne ?

 

J’en profite pour préciser ici la question du « miroir ».

 

J’ai remarqué qu’il est des sujets comme celui là qui mal compris peuvent énormément culpabiliser les personnes.

 

J’avais écrit un article « Quand le développement personnel se retourne contre soi » (sur le site dans la rubrique thématique) et c’est très souvent que je réajuste dans mes séances des formes de diktats émanant du milieu « spirituel développement personnel » du style :

 

  •  « Là c’est la pleine lune où il faut tout lâcher » vous croyez que je dois donner ma démission ?
  • « Si tu as rencontré ça c’est que tu es comme ça » !
  • « Tu n’as qu’à visualiser l’abondance et elle vient à toi »…

 

Cela crée beaucoup de stress chez les personnes et ça n’est souvent pas approprié à leur chemin personnel.

 

Concernant le miroir vous pouvez rencontrer par exemple une personne qui vous humilie et cela ne signifie pas que vous êtes cela.

 

Cela peut vous montrer comment, enfant, un de vos parents ou frères et sœur ou autre même vous a humilié et l’état de panique ou de soumission dans lequel ça vous a placé. Vous pouvez vivre cela de l'intérieur de vous à vous mais nous n'êtes pas forcément une personne qui humilie les autres.

 

Tout cela est à voir au cas par cas et en accueillant l’émotion associée.

 

Un autre aspect planétaire présent depuis quelques semaines (Vénus conjoint Lune Noire en Scorpion) vient toucher des zones très profondes en nous en lien avec la façon dont l’attachement s’est vécu avec notre mère et avec toutes les blessures d’abandon également liées à la mort dans notre transgénérationnel.

 

J’ai eu l’occasion d’accompagner dans mes séances récemment ces tristesses profondes liées à un manque d’enveloppement.

 

Cela peut aussi se manifester par des relations sur lesquelles nous avons bâtis notre sécurité et qui sont inviter à cesser ou à se transformer.

 

Une invitation à accepter ce paradoxe : la solitude de notre chemin d’individuation couplé au fait que nous ne sommes pas séparés des autres…

 

 

Les relations entre sœurs sont également à l’honneur dans le sens d’une invitation à sortir de la fusion, cette fusion pouvant par la suite se recréer dans certaines amitiés qui nous portent et nous étouffent en même temps.

 

La thématique de la jalousie peut également ressortir en lien avec la fratrie ou avec la mère car oui parfois les mères sont jalouses de leur enfant et cela crée énormément d’insécurité chez l’enfant.

 

Savoir donc que la jalousie existe tout en écoutant les parts de nous qui ont pu être insécurisés enfant par cela et ramener ça à la conscience pour pouvoir oser prendre vivre son expansion sans peur.

 

Songer aussi que notre expansion est un cadeau pour le monde !

 

Je parle de ce sujet car il n'est pas toujours conscient et est plus que souvent la cause de limitations chez les personnes.

 

Voilà voilà voilà, tout cela est loin d’être simple alors soyez le plus possible tendres avec vous-même car nous vivons une grande initiation ce mois-ci dont nous ressortirons tous profondément différents et grandis (en tous les cas si nous sommes dans une recherche intérieure).

 

Ecoutons nos intuitions, acceptons de changer nos plans si nécessaire, soyons dans une écoute quotidienne de nos émotions, méditons, aidons nous de l’amour inconditionnel de la nature, acceptons d’être accompagnés si nécessaire car les forces sont puissantes et que nous sommes des humains certes des êtes spirituels mais profondément humains !

 

D’autant que Saturne, planète de notre vérité intérieure et de notre alignement, du discernement est en carré aux nœuds lunaires (axe de progression karmique) et à Neptune (planète du lien avec l’amour divin) et nous demande d’ouvrir grands nos yeux et de développer notre discernement avant que nous ne soyons obligés de la vivre de l’extérieur (blocages provoqués par des responsables, l’administration, problèmes osseux). Elle est aussi en lien avec la manière dont nous avons été confrontées à l’autorité (abusive ? distante ? rejetante ?).

 

Laissons nous donc toucher par les éventuelles répétitions en lien avec l’autorité qui ne sont là que pour nous aider à retrouver la route de notre puissance intérieure.

 

Tout cela pour revenir à l’épure de notre chemin et laisser filtrer ce « qui n’est pas nous ».

 

Delphine Dewachter, l'écume du motif - 2003 peinture sur papier 50x60cm

Une autre raison souvent inconsciente qui peut empêcher une personne d'assumer des responsabilités en lien avec sa mission d'âme est d'avoir eu des parents totalement irresponsables. La personne peut alors avoir des difficultés à grandir car être adulte pour elle c'est être dangereux.

 

Il peut y avoir beaucoup d'impuissance dans cette période nous invitant à écouter profondément les périodes ou nous nous sommes sentis enfermés dans l'enfance et l'impuissance de nos parents que nous avons possiblement captée.

 

Je nomme tout cela comme des pistes possibles afin d'essayer de décrire les différentes manières dont les archétypes planétaires de cette Pleine Lune pourraient se présenter pour les différents lecteurs.

 

Heureusement que nous pouvons nous ressourcer à la douce énergie de Neptune qui nous guide et nous fait vivre de doux moments de « non séparation »…

 

La période nous offre aussi de pouvoir assumer notre véritable puissance, une puissance douce émanant d'une reliance entre le féminin et le masculin en nous, reliée à des intuitions fulgurantes sur la direction que nous avons à prendre et des messages émanant de discussions avec nos amis et autres pairs.

 

Jupiter et Mercure en Balance nous proposent de nous relier à des groupes associatifs pouvant servir notre cause et dans lesquels nous pouvons échanger sur nos élans.

 

Elle permet l’échange avec des personnes sur un chemin proche du nôtre, échange si précieux sur ce chemin dentelé !

 

Je vous souhaite une belle intégration de ces énergies puissantes avec beaucoup d’amour et de tendresse pour l’enfant en vous…

 

Ariane

 

Artiste ayant collaboré artistiquement au bulletin :

 

Delphine Dewachter, artiste plasticienne : http://delphinedewachter.blogspot.fr

 

N'hésitez pas à me faire signe si vous souhaitez faire partie des artistes qui collaborent à ces bulletins.

 

Si vous avez l’élan de faire un don pour soutenir l’écriture de ces bulletins vous pouvez le faire sur la page d’accueil :

 

www.lefilretrouve.com

  

Vous pouvez partager ce texte si vous en avez envie, il est fait pour ça, en citant son origine.

 

Il est une interprétation des énergies de cette Pleine Lune parmi d’autres. Il se base sur la carte de ciel de la Pleine Lune, mes rêves, intuitions, échanges  et autres ressentis. Il se nourrit aussi de ma pratique quotidienne en tant que Phénothérapeute.

Aspects astrologiques sélectionnés :

 

Soleil Mercure en Balance opposé Lune Uranus en Bélier carré Mars Pluton en Capricorne (axe 1/7 pour la France accentuant le côté relationnel de la Pleine Lune) : réactivation du fameux carré Uranus Pluton

 

Neptune rétrograde conjoint au Nœud Sud carré Saturne en Sagittaire

 

Vénus conjoint Lune Noire en Scorpion

 

Mercure Jupiter en Balance sextile Saturne en Sagittaire

Écrire commentaire

Commentaires : 16
  • #1

    Amel (vendredi, 14 octobre 2016 11:37)

    Bonjour,

    Je tombe sur cette lecture sur la page de Middaywoman.. ouaw c'est incroyable, c'est exactement ce que je vis en ce moment; un tsunami relationnel dans la fratrie et dans la relation parent/enfant et cette culpabilité oui c'est vrai qui touche toutes les relations finalement... je suis dans un pic où on me fait culpabiliser (grand frère..), plus je mets des limites... humm c'est dû aux énergies actuelles cette puissance?
    merci pour ce partage
    merci

  • #2

    CLEMENT Ariane (vendredi, 14 octobre 2016 21:26)

    Merci pour votre retour. Disons que les énergies actuelles sont assez puissantes pour faire ressortir des couches plus profondes à travers de évènements nous permettant cette reconnaissance.

    Bon courage à vous pour traverser cette période intense en projections de la part de votre entourage.

    Ariane

  • #3

    Sabina (vendredi, 14 octobre 2016 22:04)

    Merci Ariane!! c'est toujours un plaisir de lire tes messages inspirés et intuitifs :) J'Adore!! :)

  • #4

    Isabelle (samedi, 15 octobre 2016 10:15)

    Ce bulletin a trouvé une formidable résonance en moi, et m'a fait vivre quelque chose de fort pour mon évolution !
    Merci beaucoup et bravo à toi !

  • #5

    Emilie (samedi, 15 octobre 2016 14:10)

    En effet, ces douces paroles aident à mieux gérer les périodes difficiles.
    De nombreux mots raisonnent et vibrent en moi.
    Merci de partager ces belles informations.
    Je vous souhaite à tous une belle nuit de pleine lune

  • #6

    NITELET Ariane (dimanche, 16 octobre 2016 10:52)

    Bonjour, je viens de recevoir le lien via ma fille et FB. Après une petite méditation ce matin, je lis les mêmes mots qui m'ont été suggérés "d'entendre" pendant cette méditation: tu es puissante, la jalousie de ma sœur; les moqueries de ma mère. Ce texte m'a vraiment fait du bien, je vais continuer mon petit nettoyage interne. Merci beaucoup.

  • #7

    Marilyne (dimanche, 16 octobre 2016 13:36)

    C'est la première fois que je vous lis, et je veux témoigner de mon grand étonnement sur la rareté du fond et de la forme de votre bulletin. Oui ! Très sincèrement, tout est très juste !!!!
    Je vous transmets tous mes encouragements à continuer à "éclairer" les moments et périodes que nous traversons.
    Lumineuses pensées

  • #8

    Malène (dimanche, 16 octobre 2016 17:25)

    Bonjour Ariane,
    Cela reflète tout ait ce que je vis actuellement.
    Bien à toi,

  • #9

    Lorraine (dimanche, 16 octobre 2016)

    Merci cela confirme que le chemin de libération entrepris depuis 6 ans m'a amenée à bon port.
    Je me sent depuis septembre dans une joie et une légèreté que je n'ai jamais connue. Je me défais de biens matériels,
    J'enlève ce qui est mort du jardin ,sans tristesse, je ne vois plus ce que je perds mais plutôt la nouveauté qui s'installe et me donne de la vitalité. Je libère mes enfants (dans l'invisible) de tous liens néfastes que j'ai pu crée inconsciemment et je me sens une enfant de l'Univers.
    Je me sens en équilibre, en harmonie avec qui je suis. Tout ce fait en douceur...le chaos ce fut l'an dernier. Et ce matin, j'étais totalement Amour...je suis balance et j'ai 66 ans et je comprends qu'il faut transformer les liens en doux rubans chatoyants chantant et dansant au gré du vent...✨

  • #10

    Zeitline monica (lundi, 17 octobre 2016 11:14)

    Bonjour ARIANE
    Merci pour ce très bel article très profond qui fait du bien pour la déculpabilisation ...
    Je suis artiste peintre. Si vous avez besoin de visuels et que ma peinture vous interpelle, je peux vous en prêter....
    Très belle journée à vous.
    Monica

  • #11

    Amel (lundi, 17 octobre 2016 11:38)

    Rebonjour Ariane,

    Merci pour votre retour :)). et merci pour ces encouragements car il en faut en ce moment. J'ai visionné votre vidéo et là encore merciiii. moi aussi je suis sagittaire du 01.12.81 :)) et en pleine transition carrière pro, rupture, lieu de vie... vos mots ont résonné en moi et une tendance à me couper en deux, comme vous dites fuite vers le haut du coup du mal à se mettre en action et toutes ces projections de proches et ces énergies actuelles çà brasse !!!! quand vous parlez d'une des protections qui est "la culpabilité "on culpabilisé car on a l'illusion que je peux changer"; je n'avais jamais vu çà comme çà . çà veut dire que quelqu'un qui culpabilise beaucoup (comme moi) quelque part a toujours cette volonté de contrôle? et si on ne peut pas changer si c'est illusion quelle est la lance de la remise en cause, l'évolution...?
    merci Gratitude et amour
    AMel

  • #12

    CLEMENT Ariane (lundi, 17 octobre 2016 17:19)

    Bonjour à tous,

    Merci pour vos retours qui me touchent, me poussent à continuer et à aller encore plus loin dans mes transmissions.

    Monica, merci pour votre proposition, je suis certaine que je trouverai l'occasion d'insérer une de vos oeuvres si expressives.

    Pour répondre à votre question Amel ce que je voulais dire c'est que la culpabilité a aussi une fonction de "protection" (psychique), permettant à l'enfant de se dire que s'il change, la situation peut changer. Mais cette protection est aussi un poison qui reste comme un mécanisme une fois adulte.

    La voie de la libération (en tous les cas celle que je connais) passe par être accompagnée, dans la douceur et l'enveloppement à reconnaître toutes les émotions que cette culpabilité cache et donc à "déprotéger" ses parents.

    Belle intégration à tous et à toutes

    Ariane

    Belle intégra

  • #13

    Anne (lundi, 17 octobre 2016 22:07)

    Vos réflexions sont d'une clarté remarquable et tombent pile sur ma problématique merci pourv votre éclairage sur cette période où tout semble s'effondrer aussi bien personnellement que socialement. Au moins j'en comprends le sens et y trouve matière à réconfort. Bravo

  • #14

    M. DL (mardi, 18 octobre 2016 01:10)

    Idem pour moi Anne... Limpide !
    La photo de l'oeuvre, prise à "zonha Velha, est de mon ami @joséFernandes, Funchal.
    J'ai ressenti beaucoup d'humanité sur cette île merveilleuse...
    Merci et je partage.

  • #15

    zoé besmond (mardi, 18 octobre 2016 08:56)

    Bravo Ariane pour ces bulletins généreux! je t'embrasse! zoé

  • #16

    CLEMENT Ariane (mardi, 18 octobre 2016 22:00)

    Ca c'est fou M. DL que vous connaissiez cet artiste ! Si vous avez les coordonnées de son site je peux les ajouter !

    Belle soirée à tous

    Ariane