Pleine Lune du 12 Janvier dans l’axe Cancer Capricorne : transformer notre vie en profondeur pour mieux l’habiter

 

Cette Pleine Lune accompagnée par le passage direct de Mercure qui nous apporte le début des fruits de ses réflexions élaborées lors de sa phase de rétrogradation pourrait bien nous amener quelques révélations salutaires sur les structurations profondes autour lesquelles nous nous sommes bâtis.

 

Encore faut-il avoir la chance de pouvoir avoir le décodeur, ce qui, je vous le concède n’est pas toujours simple.

 

Comprendre ce qui nous a structuré. Equilibrer écoute des émotions et vision globale  

 

Ainsi les diagnostiques thérapeutiques n’ont pas pour vocation de mettre les gens dans des cases, comme c’est malheureusement parfois le cas mais de comprendre ce qui, à travers les différentes manifestations prenant place dans la vie de la personne, peut tenter de se redire différemment, pouvant par la même occasion cesser de se répéter.

 

Le signe du Capricorne nous parle de structure, le Cancer de la famille et Pluton de l’ombre (entre autres bien sûr). Vous comprendrez ainsi combien cette Pleine Lune est l’occasion d’aller déraciner en profondeur des schémas sur lesquels nous avons fondé notre vie.

 

En même temps l’intensité des aspects planétaires peut aussi créer du déni et une colère projetée.

 

Parfois également nous cherchons à comprendre mais les informations sont éparses ce qui crée beaucoup de frustration…

 

Mercure n’est pas encore sorti de sa boucle de rétrogradation et les éléments commencent à peine à apparaître clairement !

 

Ainsi certaines structures psychiques sont plus propices à la frustration, d’autres à la méfiance face au monde, d’autres à l’éclatement et au déracinement…

 

Il est important en tant que thérapeute d’accueillir les émotions de l’enfant intérieur, et l’empathie est primordiale mais sans ce « masculin structurant », nous pourrions aussi nous perdre dans des émotions sans fin.

 

C’est ce masculin qui permet aussi de retrouver une autonomie au fur et à mesure et de pouvoir nous positionner face aux autres, discerner, élaborer...

 

Cet équilibre de réceptivité et ce cadre peuvent se vivre à différents niveaux dans notre vie lors de cette Pleine Lune en fonction de ce que nous avons à vivre.

 

Repenser l’équilibre entre notre vie privée et notre vie professionnelle

 

L’équilibre est aussi à trouver entre un investissement dans la vie extérieure et la vie intime.

 

Le signe du Capricorne mal intégré peut nous pousser à la sur adaptation : aux horaires des autres, aux us et coutumes de notre milieu professionnel…

 

Il est également des métiers passion qui risquent, si l’on n’y prend garde de prendre toute l’espace.

 

Il est peut être bon de structurer nos agendas et d’y mettre des rendez-vous personnels, amicaux et/ou familiaux pour les honorer.

 

Le développement professionnel peut sinon devenir une quête dangereuse sans fin, souvent basés sur un grand vide intérieur et une problématique de non reconnaissance qui se fait par dessus un non contact avec soi.

 

Il est des périodes  comme celle-là où nous prenons du recul pour nous demander ce qui est juste pour nous.

 

Les motivations qui sous-tendent nos actes sont–elles justes ?

 

Servent-elles notre être profond ou un besoin de reconnaissance, une obligation à la sur adaptation ?

 

Comment concilier idéal et intégration professionnelle ?

 

Chacun répondra à sa façon…

 

Guérir par l’amour de nos parties blessées

 

La compréhension plus profonde de ce que nous avons subi favorise la possibilité d’une guérison de parts de nous autrefois projetées sur le monde.

 

Il est alors plus facile de nous laisser toucher par les autres…en  nous laissant toucher par nous-même.

 

Tout cela favorise une ouverture du cœur par la libération de la culpabilité que nous portions à la place de nos tuteurs.

 

Une ouverture du cœur pour de nouvelles relations et pour nous-même et parfois, si cela vient naturellement pour le ou les parents concernés.

 

Pas toujours quand c’est trop et que le lien a été trop toxique. J’ai pu remarquer que l’obligation au pardon peut ici devenir nocive et se retourner contre la personne en confirmant sa croyance que c’est elle qui ne sait pas aimer… 

 

L’amour inconditionnel devient alors un diktat…

 

Quitter la loyauté au système

 

Le signe du Capricorne est un signe de fidélité et d’intégrité. Mais est-ce une loyauté aveugle aux croyances inconscientes du système familial ou une fidélité à soi ?

 

Zely

 

Nous positionnons-nous dans une intégrité parfois sacrificielle  face aux autres oubliant l’intégrité avec nous-mêmes ?

 

Etre loyal à certains systèmes c’est s’oublier, faire passer les autres avant soi, travailler plus (pour gagner moins J) avec des croyances qu'il faut trimer pour gagner sa vie…

 

Une invitation donc à retrouver la loyauté et l’intégrité vis à vis de nous-même !

 

Intégrer le nouveau à l’ancien

 

J’entends parfois parler de « nouveau monde » et « d’ancien monde » et de ceux qui seraient déjà tournés vers le nouveau monde alors que d’autres surinvestissent l’ancien.

 

Certes, et nous pouvons effectivement voir que certaines personnes sont très collées au triangle dramatique (victime sauveur persécuteur) et que d’autres s’en détachent !

 

Toutefois cette vision pourrait vite devenir sectaire et je trouve ça plus intéressant à titre personnel de me questionner sur « qu’est-ce qui en moi continue à investir l’ancien monde » ?

 

Quelles sont les structures inconscientes qui continuent encore à faire rejouer les mêmes vieux reflexes à mon insu ?

 

Qu’est-ce qui dans ma vie a besoin de changer ?

 

Quelles sont « les cages dorées », les axiomes qui n’en sont pas, les relations à faire évoluer ou dans lesquelles nous ne sommes pas authentiques, les non équilibres dans notre vie ?

 

Qu’avons-nous vraiment expérimenté ? Que transmettons nous sans réfléchir comme une vérité sans appel?

 

Quels sont les dogmes que nous avons peut-être épousés, même si nous nous disons sans dogmes ?

 

Que savons-nous vraiment de l’intérieur ?

 

Quitter l’emprise

 

Pluton étant de la partie, il est possible que nous prenions conscience de certaines emprises que nous avons subies ou que nous subissons encore.

 

A qui avons-nous donné le pouvoir d’être « nos maîtres » dans tous les sens du terme.

 

Qui a exercé une influence toxique sur nous  ou sur un de nos ancêtres ayant des répercussions sur nous dans une forme de difficulté à mettre des limites et à penser par nous-même ?

 

KtyL

 

Cela peut aussi être une fusion « mortifère » et destructrice que nous avons créée avec un de nos parents nous plaçant dans le rôle du ou de la sauveuse.

 

Comment cela se vit-il intérieurement à travers nos rêves ?

 

Y a-t-il une partie de nous qui manipule les autres parties ?

 

Les bases de notre nouvelle vie

 

Une personne à qui je demandais ce qu’il désirait pour cette nouvelle année m’a répondu : c’est tous les jours que je transforme ma vie. Je trouvais cette réponse fort appropriée.

 

Toutefois il est des périodes planétaires ou l’occasion nous est donnée de faire une forme de reset à un certain niveau !

 

Celle-ci pourrait bien en être une et transformer ou préciser la place que nous souhaiterions prendre dans ce monde.

 

Sur quelle famille professionnelle souhaitons-nous nous appuyer ?

 

Où souhaitons-nous vivre ?

 

Quelle est l’ambiance que nous souhaitons donner à notre vie ?

 

Sur quoi souhaitons-nous investir notre énergie ?

 

Comme une sorte d’arrêt sur image permettant de régler ce sur quoi nous souhaitons zoomer…

 

Je vous souhaite une belle intégration de cette Pleine Lune dans le doux berceau des énergies du Cancer et en lien avec la sagesse du Capricorne !

 

Ariane

Artistes ayant participé à ce bulletin : 

 

Zely : http://zelycorner.bigcartel.com

 

KtyL : https://www.facebook.com/KtyL-914187591929678/?fref=ts

Si vous avez l’élan de faire un don pour soutenir l’écriture de ces bulletins vous pouvez le faire sur la page d’accueil :

 

www.lefilretrouve.com

 

Si vous êtes artiste et que vous avez envie que vos créations illustrent de futurs bulletins, n'hésitez pas à me contacter.

 

Vous pouvez partager ce texte si vous en avez envie, il est fait pour ça, en citant son origine.

 

Il est une interprétation des énergies de cette Pleine Lune parmi d’autres. Il se base sur la carte de ciel de la Pleine Lune, mes rêves, intuitions, échanges  et autres ressentis. Il se nourrit aussi de ma pratique quotidienne en tant que Phénothérapeute.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 5
  • #1

    Géraldine (jeudi, 12 janvier 2017 09:14)

    Merci pour cet article, je partage ...

  • #2

    Geny (jeudi, 12 janvier 2017 11:08)

    C'est étonnant de justesse et de résonance! Merci Ariane de continuer à éclairer nos ciels intérieurs de la puissance de ces axes lunaires... après c'est tout un travail d'intégration en conscience et d'adaptation selon notre foi ou notre croyance.
    Bonne lune à toi, à tous!

  • #3

    ktyl (jeudi, 12 janvier 2017 13:46)

    ...étonnant de justesse oui ... ça me parle et me touche beaucoup...merci à vous :-)

  • #4

    Louis Parez (jeudi, 12 janvier 2017 14:09)

    Merci Ariane pour cette belle communication que tu nous offres. Voici ce que j'ai posté sur Facebook j'ai le goût de le partager à tous ceux qui oeuvrent pour l'harmonie planétaire: Ce jeudi 12 janvier, ça fera une semaine que le Capitaine Guy Corneau aura quitté la barre de son navire. Toute l'équipe de "Caravane" devenue Coeur.com se rassemble ce soir pour vivre un rituel de gratitude et d'amour afin d'accompagner Guy dans son ascension. Tous ceux qui le souhaitent peuvent se joindre vibratoirement, en pensées à 19h00 précises. Allumez une bougie à son intention, regroupez-vous si c'est possible, une minute de silence, lire un texte,... tout ce qui fera sens pour vous sera très apprécié par toute l'équipe. Nous vous remercions de tout coeur pour tout le soutien que vous avez déjà manifesté. Je vous serre tout contre mon coeur, Louis Parez.

  • #5

    Brigitte (jeudi, 12 janvier 2017 17:05)

    merci Ariane pour cette interprétation de cette pleine lune;;; ce que j'ajouterai, c'est que ce n'est pas toujours aisé de répondre aux questions posées quand on vit à 2 !!
    nos besoins personnels ne sont pas toujours les mêmes que ceux de l'autre...