Oser l'amour

 

Oser l’amour est une expérience de chaque instant basée sur le courage du cœur, celui d’aller vers soi en osant aller vers les autres.

 

C’est un acte vibratoire d’une grande puissance qui embrasse tout chez l’autre et chez soi.

 

La tendresse pour l’enfant en soi en est la clé et le courage de nommer le non amour lorsqu’il se présente la serrure. Probablement aussi que le troisième ingrédient serait la sécurité intérieure (pour mettre une clé dans une serrure encore faut-il qu’il y ait un espace intérieur).

 

Oser la vulnérabilité

 

Depuis cet espace dans lequel j’aime toutes les parties de moi, je peux m’autoriser à ne pas toujours être alignée et du coup je peux aussi autoriser l’autre à ne pas l’être.

 

Je peux même comprendre les insécurités qu’il porte encore dans la relation et avoir de la tendresse pour ses blessures.

 

Tout en ayant une tendresse pour ses blessures, je peux nommer mes zones de vulnérabilité, là où j’ai été blessée dans la relation plutôt que de ne rien dire et de me sur adapter ou d’accuser.

 

J’ose le « non amour » pour aller vers l’amour…

 

Quand vous nommez vos vulnérabilités, vous sortez de « la position haute » de celui qui sait ce que l’autre devrait faire, pour entrer dans l’espace tendre.

 

Depuis cet espace, vous donnez l’autorisation à l’autre de se laisser toucher par lui-même et par vous. Vous n’êtes plus « l’ennemi jugeant et froid » mais un être sensible auquel l’autre peut se confier.

 

L’autre peut se rendre compte qu’au fond vous êtes comme lui et cela retire les projections du parent négatif qu’il a pu poser sur vous.

 

Cette tendresse crée également un espace vibratoire dans lequel il est doux pour l’autre de venir se lover, s’abreuver.

 

Vous devenez source de vie, puissance d’écoute, hameau d’accueil, vibration de partage, transparence…

 

Vous pouvez comprendre sur quoi sont basées certaines attitudes mais ne laissez pas tout passer car vous avez aussi le droit au meilleur.

 

Oser l’amour ne veut pas dire ne pas mettre de stop. Vous posez également votre « cadre » et vos limites car vous êtes en amour pour vous.

 

Vous devenez par votre vibration et vos actions autorisation à aimer vraiment pour les autres.

 

 

Oser l’authenticité

 

Vous pouvez être authentique puisque vous avez lâché la peur des conséquences (abandon, rejet), que cette authenticité pourrait avoir, vous avez lâché l’attente que l’autre vous comprenne et la honte liée à ce que vous croyiez être de la faiblesse qui était en fait de l’authenticité et de la vulnérabilité qui ouvre à l’âme.

 

Vous avez aussi lâché les calculs et autres stratégies, celles qui consisteraient à ne pas trop aimer de peur que l’autre prenne pouvoir et se croit en territoire conquis (dans la relation amoureuse par exemple).

 

A travers la relation, vous vous révélez à vous même et l’autre qui vous semble parfois à l’opposé devient soudain si proche.

 

Oser l’amour personnel - la relation alchimique

 

Oser l’amour personnel là où il serait si facile de fuir dans l’amour pour tous… Finalement, vous vous rendrez peut-être compte qu’en osant l’amour personnel, cela ouvre encore plus à l’amour pour tous.

 

C’est un espace de non contrôle ou la relation va vous initier à être vous-même et non l’inverse.

 

Cela demande d’accepter de pénétrer dans ce chaudron magique et transformateur qui ne vous laissera pas indemne et c’est tant mieux.

 

Cela exige de lâcher les calculs du donner et du recevoir, les attentes et les formes que pourront prendre telle ou telle relation afin d’y plonger.

 

Cela invite à aller vers l’inconnu de soi que l’autre nous révèle, à continuer à embrasser l’autre, même dans ses protections, ses masques. Continuer à oser aimer même quand il se ferme ou quand il a peur.

 

Oser l’amour c’est oser la transformation.

 

Oser l’amour pour ne plus se mentir – accueillir la honte

 

Du haut d’une montagne ascétique on peut tout se raconter, se dire qu’on est un maître et qu’on a tout compris à la vie.

 

Face à l’amour, comme face au corps, on ne peut plus se mentir.

 

C’est la voie de Vénus, directe et essentielle.

 

 

Vénus Aphrodite devra passer par l’accueil de sa honte (épisode lors duquel elle est « prise en flag » à tromper son mari avec Ares) afin d’intégrer en elle l’énergie d’Héphaïstos, son mari qui est le forgeron des dieux.  Cette énergie vibratoire de l’amour qui  fait que la beauté émane de l’intérieur représentée par Héphaïstos lui sera alors donnée en retour.

 

Accueillir notre honte c’est pouvoir être enfin nous-mêmes, indépendants du regard des autres et la grâce de la relation nous est offerte.

 

Vénus, fille d'Ouranos, principe de liberté et de créativité nous livrera alors tous ses secrets pour aller vers nos étoiles intérieures...

 

Vénus amène moi à l’essentiel

Porte moi dans tes bras d’amoureuse

Aide moi à me dévêtir de mes funestes et moribonds vêtements

Ceux qui m’empêchent encore de ressentir mon corps exprimer tout mon être

Porte moi jusqu’aux étoiles à travers ta sensualité alchimique

En toi je reçois l’univers

Je m’offre sans retenue à l’inconnu

Depuis ta lascive sensualité je laisse le monde venir à moi

Je chante l’éternel, ma voie devient tambour de nos émotions collectives

Je plonge dans un espace dont je ne reviendrais jamais

Un espace sans barrière dans lequel tout fond

Un habitat sacré et fertile dans lequel tout se subtilise

La lune vulnérable et sensible vient m’aider à faire le grand saut

Fille des flots et du ciel étoilé je nais enfin à moi-même…

 

 

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Caroline (vendredi, 14 juillet 2017 15:01)

    Quelle puissance !! Gratitude infinie pour ce messages d amour qui viiiiiibre dans ton mon corps.
    Quelle magie tu crée par ton ecriture . Merci merci merci �❤
    Waouh ! Que de puissanted vibratoire d amour et de guérison dans tes mots !!
    Merci ❤❤❤

  • #2

    myrrha moon (vendredi, 14 juillet 2017 23:13)

    Merci... Cet article est tellement synchrone avec ce que j'expérimente presentement... <3
    J'aimerais étudier davantage l'histoire de Venus dans cette perspective, quelles sont les références bibliographiques que tu me conseillerais?
    Amitiés