· 

Pleine une du 6 Septembre : Quand le cœur mène la danse de l’union cosmique…

 

Difficile de mettre des mots pour qualifier l’intensité vibratoire qui semble vouloir nous propulser dans des espaces d’amour, des espaces vibratoires dont nous n’aurions même pas osé rêver avant…

 

La vie semble nous initier à nous souvenir de notre véritable nature divine tout en nous offrant l’occasion de rayonner avec intensité l’énergie du cœur…

 

Nous sommes comme poussés à agir en fonction des besoins de notre cœur en osant aller vers ce qui nous fait vraiment vibrer car nous sommes des êtres vibratoires et lorsque nous éteignons cette intensité la vie semble bien fade…

 

Le courage au sens étymologique signifie « avoir du cœur » : « coraticum » en latin.

 

L’amour entre deux êtres, lui, a besoin de liberté et de non possessivité. Il a besoin aussi d’authenticité, de partage, et que chacun ose la vulnérabilité et accueille celle de l'autre

 

Lorsqu’il est débarrassé des prisons dans lesquelles, pour nous rassurer, nous l’enfermons, il devient alchimique et capable d’initier les chanceux amoureux à une danse cosmique les amenant à s’abandonner dans un océan infini…

 

« J’étais en elle et elle était autour de moi…Elle est venue me ramener chez moi et j’ai trouvé ce chez moi »…Wim Wenders, « Les ailes du désir ».

 

 

La manière dont chacun pourra actualiser ces énergies dépendra de sa capacité plus ou moins grande à vivre dans le présent, à avoir quitté des éléments de dépendance affective et à diriger sa vie plus en fonction du cœur qu’en fonction d’une morale sclérosante, afin de retrouver un réel état d’innocence…

 

Cette union peut également se vivre à l’intérieur dans une délicieuse danse cosmique entre le féminin et le masculin sacré, c’est de toute façon à cela que nous sommes poussés.

 

Tout y est, l’invitation à la transe Dionysiaque symbole de l’ivresse mystique (Saturne conjoint Licorne en Sagittaire),  l’invitation à oser rayonner notre amour notre grandeur et notre créativité depuis l’espace du soi (Stellium et Nœud Nord en Lion), depuis un espace de grande liberté (Uranus trigone) en pouvant nous laisser immerger dans l’univers océanique (Neptune valorisé dans la Pleine Lune), poussés à oser incarner nos idéaux tout en intégrant nos instincts (Mercure Mars trigone Uranus trigone Saturne ).

 

 

La Pleine Lune arrive donc dans une atmosphère très porteuse énergétiquement et semble insister sur l’incarnation  de nos idéaux dans la matière.

 

Elle peut soulever chez certains des insécurités : "comment vivre toute cette intensité en gardant ma sécurité extérieure ? " 

 

Et c’est là que parfois nous nous retrouvons coincés car il est difficile de vivre une vie intense sans avoir intégré une forme de sécurité intérieure…

 

C’est là que nous pouvons démasquer nos petits compromis avec nous-mêmes issus de nos peurs et autres angoisses…Dans l'amour et la tendresse pour soi toujours et toujours...

 

La Pleine Lune pourrait bien nous montrer là où nous en sommes face à nos peurs.

 

Nous empêchent-elles d’aller vers notre idéal ?

 

Arrivons-nous petit à petit à les laisser fondre dans la marée vibratoire de notre être prenant conscience que seul l’amour pour nous est une réelle sécurité ?

 

Y-a-t-il somatisations ?

 

De puissants nettoyages énergétiques ou autres unions cosmiques purificatrices peuvent avoir lieu dans cet axe de nettoyage Vierge/Poissons.

 

Le passage direct de Mercure le 5 Septembre pourrait bien nous aider à comprendre ce sur quoi nous avons planché cet été !

 

Rechargée à l’énergie d’amour du Lion, elle permettra d’agir un discernement libéré de nos peurs et de nos fausses croyances sur ce qui est pur ou impur…

 

Nous pourrions être initiés à comprendre que la pureté vient du cœur et non pas de ce qui est considéré comme « bien » ou « pas bien » par une société bien pensante qui étouffe nos élans dans l’œuf et s’enlise souvent dans la dualité née d’un mental sur dominant…

 

Laissons-nous initier par le soi et trouver le chemin qui nous convient en fonction de notre thème de naissance, de ce qui s’offre à nous en ce moment, sans entrer non plus dans de nouveaux dogmes d’existence à l’opposé des anciens mais en nous autorisant chaque jour l’authenticité, la vulnérabilité et à accueillir et donner tout cet amour qui nous inonde, quelle que soit la forme par lequel il nous arrive.

 

Osons vivre nos rêves avec discernement, dans l’écoute des illusions portées par le mental qui pourraient les entourer.

 

Nous vivons une période extraordinaire de retrouvailles avec nous-mêmes et de communion.

 

Profitons en car nous l’avons bien mérité après tous ces soubresauts des dernières années !

 

Belle Pleine Lune !

 

Ariane 

 

Vous pouvez partager ce texte si vous en avez envie, il est fait pour ça, en citant son origine.

 

Il est une interprétation des énergies de cette Pleine Lune parmi d’autres. Il se base sur la carte de ciel de la Pleine Lune, mes rêves, intuitions, échanges  et autres ressentis. Il se nourrit aussi de ma pratique quotidienne en tant que Phénothérapeute.

 

Si vous avez l’élan de faire un don pour soutenir l’écriture de ces bulletins vous pouvez le faire sur la page d’accueil :

 

www.lefilretrouve.com

 

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Sabina (lundi, 04 septembre 2017 14:54)

    Merci pour ce bulletin encore très riche et généreux :)

  • #2

    Antoine (mardi, 05 septembre 2017 09:28)

    Merci Ariane.