· 

Pleine Lune du 4 Novembre dans l'axe Taureau -Scorpion : de la dépendance au partage

Peinture vibrante de Catherine Marquette

 

Longue est la route parfois lorsque l’empreinte matricielle familiale est faite de combats, de hontes et de tentatives de prises de pouvoir entre les hommes et les femmes…

 

D’autant que cette empreinte fait écho à un inconscient collectif chargé, inconscient refaisant particulièrement surface en ce moment avec Jupiter (l’élargissement, la vision de Zeus) qui met la lumière sur les énergies Scorpion (ombre, sexualité, angoisses, morts…). Il n'y a qu'à observer l'actualité pour s'en rendre compte.

 

Transmuter les traumatismes pour quitter la dépendance affective / Prendre sa responsabilité dans les relations

 

Cet inconscient, qui peut se présenter dans nos rêves ou à travers des signes de jour et autres prises de conscience de  schémas limitants dans nos relations, cherche à nous aider à sortir du flou et de la dépendance affective pour cheminer vers un amour fait de tendresse et de liberté…

 

Cette Pleine Lune est l’occasion particulièrement de mettre en lumière pour les transmuter des traumatismes freinant aujourd’hui notre évolution et de revenir relier ces parts traumatiques au nouvel être que nous sommes devenu.

 

Effectivement, certaines parts de nous se sont dissociées et ne savent pas que nous sommes vivants ou que notre vie a changé en mieux.

 

Ces parts peuvent être réactivées à n’importe quel moment par des situations nous faisant réagir en dehors de notre alignement habituel.

 

Un processus thérapeutique peut nous aider à nous « réassocier » afin de vivre une vie plus entière et incarnée !!

 

Vénus en tant que fille d’Ouranos nous invite, particulièrement en ce moment, à l’amour transpersonnel, un amour que je décrirais comme un amour avec des qualités de l’amitié.

 

Pour cela, nous avons besoin de trouver en nous l’intensité du ciel étoilé, sans quoi nous allons chercher les étoiles à l’extérieur, entretenant ainsi des dépendances stériles et épuisantes…

 

Les traumas peuvent être à la base de ce sentiment de dépendance dans le lien mais aussi toutes les ambiances familiales dans lesquelles nous avons évolué coupés du plus vaste (autant dire la majorité des familles des personnes de plus de 40 ans), les ruptures dans le lien maternel, la non résolution de l’Œdipe et bien sûr les mémoires de l’arbre !

 

D’ailleurs, la période vient particulièrement activer les quarantenaires du fait d’un passage planétaire réactivant possiblement de vieux schémas destructeurs.

 

L’urgence est donc à la tendresse pour soi et au courage d’aller voir nos parts d’ombre et autres mécanismes de défense inconscients, tout en prenant conscience aussi des mécanismes de protection des autres en face.

 

La complexité en cette période réside à mon sens dans le fait qu’elle peut venir exacerber en même temps la quête de liberté et mettre le focus sur nos dépendances !

 

Pour cela il est bon de faire la différence entre "culpabilité" et "responsabilité".

 

Prendre sa responsabilité dans la relation c'est reconnaître là où nous avons pu projeter, utiliser, ne pas écouter ou ne pas tenir compte de l'autre par exemple.

 

En nous laissant par la même occasion toucher par ces schémas, ces peurs, qui viennent souvent de loin...

 

Nous avons ainsi l’occasion de venir dépasser des schémas karmiques en mettant la lumière sur des répétitions qui ont eu lieu dans cette vie.

 

Hermes, notre Dieu psychopompe descend chez Hades suivi par Jupiter qui éclaire un peu tout ces couloirs tous-terrains…

 

Intense donc mais les aides sont là pour qui veut reconnaître la vérité et l'appel de son âme...

 

Peinture vibrante de Catherine Marquette

 

Equilibre Possession/ dépossession

 

Certains pourraient aussi être remués autour de sujets traitant de l’argent, de partages d’héritage, de ventes ou d’acquisitions de bien.

 

Tout ceci venant toucher les mêmes problématiques reliées au territoire et à la possession/dépossession…

 

L’argent est une énergie. Sommes-nous dans une obsession d’accroitre nos revenus ou au contraire dans un refus de cette énergie ?

 

Acceptons-nous vraiment de recevoir ?

 

Avions nous comme "mission familiale" d'être celui ou celle qui donne, qui porte ? 

 

Avons-nous au contraire du mal à offrir ?

 

Pouvons-nous agir gratuitement juste pour le plaisir du partage du cœur et sans chercher à sauver?

 

Notre sentiment de valeur personnelle nous permet-t-il de vivre dans une juste abondance ?

 

Avons-nous conscience de l'étendue de la notion d'abondance qui est en lien avec notre véritable nature ?

 

Pleine Lune des rituels et des dons

 

La Pleine Lune se faisant dans l’axe chamanique Taureau/Scorpion, cela peut être le moment de choisir un rituel afin d’aider la libération énergétique d’une problématique.

 

Faîtes-vous confiance il peut consister simplement à choisir un  objet ou une pierre que vous chargez, représentant tel ou tel blocage et de le jeter à la Seine par exemple ou aller jusqu'à la création d'une oeuvre destinée à la transmutation...

 

L’essentiel est plus dans l’intention et la charge énergétique que vous y placez.

 

Laissez-vous inspirer...

 

Il est possible également que certains dons en rapport avec la guérison se précisent ou que vous soyez amenés à vous former sur un sujet en rapport...Laissez-vous guider...

 

Des idées de projets collectifs au service de la guérison et la transformation pourraient voir le jour. Soyez à l'écoute de vos antennes...

 

 

Mythe d’Ariane et transmutation du bagage trans-générationnel

 

Pour terminer je ressens l’élan de partager avec vous un poème écrit sur la mer Egée…

 

Quel lieu plus propice pour évoquer le mythe d’Ariane qui nous invite, selon mon interprétation (et mes différentes expérimentations de ses ombres et de ses lumières :-)) à chevaucher notre potentiel créateur en entrant dans la transe mystique Dionysiaque tout en quittant les dépendances affectives et une quête de jouissance stérile.

 

C’est également un mythe de guérison de la honte transgénérationnelle qui invite à l’union du féminin et du masculin, préparant le partage Dionysiaque, au sens d’ivresse mystique.

 

Le mythe passe par la trahison paternelle (au sens symbolique de trouver le père en soi).  Bien sûr, selon notre histoire et notre thème nous sommes plus ou moins reliés à tel ou tel mythe. Celui-ci me semble avoir un lien direct avec les énergies de la Pleine Lune.  

 

Pour ceux que ça intéresse je détaillerai cela beaucoup plus dans mon livre (contacts avec des éditeurs en cours...). 

 

Toi, peuple de la mer qui possède peu et offre tant

Laissons-nous inspirer par tes sourires d’enfants

Tes accents enchantés

 

Tes yeux scintillent

Tendres brindilles

L’innocence en moi

Se même à tes joies

 

Intenses déesses

Puisais-je me rappeler ma beauté

Tendres prêtresses

Retrouver en moi l’initiée

 

Chevauchée sacrée d’Europe à Dionysos

Quelle destinée

D’être invitée à aimer

En quittant Minos !

 

Cette couronne absorbée

Par le sacré

Ouvre la voie illuminée

De la transe illimitée

 

Une pause sur le chemin

Enfin

Un souffle m'effleure

C'est l'heure...

 

Je vous souhaite de vivre au mieux ces intenses énergies de transmutation en vous offrant à vous-même beaucoup d'amour et de tendresse.

 

Ariane

 

Les magnifiques tableaux de ce bulletin sont de Catherine Marquette : https://fr-fr.facebook.com/public/Catherine-Marquette

Vous pouvez partager ce texte si vous en avez envie, il est fait pour ça, en citant son origine.

 

Il est une interprétation des énergies de cette Pleine Lune parmi d’autres. Il se base sur la carte de ciel de la Pleine Lune, mes rêves, intuitions, échanges  et autres ressentis. Il se nourrit aussi de ma pratique quotidienne en tant que Phénothérapeute.

 

Si vous avez l’élan de faire un don pour soutenir l’écriture de ces bulletins vous pouvez le faire sur la page d’accueil :

 

www.lefilretrouve.com

Écrire commentaire

Commentaires : 8
  • #1

    Aurélie (mardi, 31 octobre 2017 21:53)

    Merci Ariane. C’est un très beau et riche bulletin que tu partages avec nous ce mois-ci.

  • #2

    barbara (mercredi, 01 novembre 2017 10:34)

    Merci pour ce bulletin toujours aussi inspirant et inspirée :-) et ton poème est très vibrant et lumineux, à ton image . merci . namasté

  • #3

    Margaret (mercredi, 01 novembre 2017 11:43)

    Magnifique transmission qui parle au coeur et à l'âme; MERCIIIIIIIIII

  • #4

    Manificat marjorie (mercredi, 01 novembre 2017 12:26)

    Waouhhh
    Merci merci merci
    J adore l approche et les mots qui viennent parler à mon âme...
    Belle découverte que la vôtre
    �☺️�
    Marjorie

  • #5

    Marie-Aline (jeudi, 02 novembre 2017 08:42)

    Merci pour tes bulletins chère Ariane, je suis à chaque fois touchée par tes paroles.
    Bon voyage!

  • #6

    CLEMENT Ariane (jeudi, 02 novembre 2017 09:38)

    Merci à tous et toutes vos retours dans le coeur me touchent aussi beaucoup !

    Belle Pleine Lune !

  • #7

    joelle (jeudi, 02 novembre 2017 18:02)

    j 'aime à lire ce que je pense et ne sais pas écrire
    c'est comme une petite voix qui parle le même langage
    qui reste un guide est donne ce lien qui nous uni
    un grand manteau de bonté pour t' envelopper '

  • #8

    Antoine (dimanche, 05 novembre 2017 22:49)

    Merci Ariane.