· 

Pleine Lune du 2 Janvier dans l'axe Cancer Capricorne : accueillir la tendresse, nous poser dans notre base, prendre de la hauteur, cultiver une saine autorité

 

L’axe Cancer / Capricorne est l’axe des influences familiales et de comment nous nous sommes construits autour.

 

Il parle de l’équilibre entre le côté maternel et paternel en nous, entre les émotions et la partie plus structurée de nous.

 

Dans l’idéal nous avons trouvé notre centre en Cancer, avancé sur l’écoute de notre émotionnel et nous pouvons grandir et participer au monde en Capricorne tout en développant un état méditatif témoin.

 

Le dessin de cette Pleine Lune forme un cerf volant qui est une structure particulièrement porteuse qui fédère plusieurs énergies au service d’un but.

 

 

Vénus, Saturne et la Lune noire y étant fortement représentés, nous pouvons imaginer qu’elle va nous inviter à introduire les nobles qualités de discernement et d’essentiel de la Lune Noire et de Saturne pour servir nos liens et notre créativité.

 

Sans compter Pluton qui mêle son grain de sel nous forçant à la transformation…

 

Cette Pleine Lune pourrait nous montrer où nous en sommes dans notre intégrité personnelle à travers les liens que nous tissons.

 

De la culpabilité à la responsabilité

 

Portons nous encore le fardeau d’une culpabilité que nous tentons de « refiler » aux autres, créant ainsi des échanges houleux ou savons-nous faire la différence entre culpabilité et responsabilité ?

 

Il est beaucoup plus facile de nous excuser auprès des autres si nous n’avons pas cette vision d’une faute que nous avons faite.

 

Nous pouvons tranquillement prendre la responsabilité de notre part dans la relation. Que l’autre prenne la sienne est son problème. Peut-être n’est-il pas prêt ?

 

Prendre notre responsabilité et faire le lien avec nos blessures d’enfance est une expérience initiatique qui nous ouvre à encore plus d’amour, encore plus d’abondance et de beauté dans nos vies…

 

 

Du prosélytisme à la transmission basée sur l’expérience

 

Lâchons le prosélytisme Sagittarien qui voudrait évangéliser les autres par dessus des blessures non rencontrées (dans l’étape Sagittarienne d’Hercule, les oiseaux de Stymphale tuent les individus avec leurs becs en bronze (croyances se prenant pour la vérité) car ils ont fuit la forêt (l’inconscient) et le loup (la lumière).

 

Il y a une grande différence entre laisser une transmission émaner de soi en apportant d’ailleurs plus un questionnement qu’une réponse, et vouloir absolument convaincre les autres que notre point de vue est le bon.

 

Si nous avons intégré ce que nous transmettons, la transmission se fait d’un point de vue vibratoire, de cellules à cellules et les mots ne sont qu’un vecteur supplémentaire.

 

Mettre en place un masculin sain et discernant

 

Saturne en domicile en Capricorne peut nous soutenir dans la mise en place d’un masculin sain et discernant, seul capable de pouvoir nous aider dans notre processus de transformation.

 

Non pas un masculin castrateur du féminin, contrôlant les émotions, mais un masculin dans la maîtrise sachant quand différer, quand écouter, quels liens faire avec le passé, comment se positionner avec assertivité…

 

 

Un masculin protecteur de l’espace tendre et précieux du féminin et de l'enfant en nous…

 

 

Un masculin ne jugeant pas le mental mais capable de s’en servir pour rejoindre l’émotionnel.

 

Je prépare une vidéo de transmission afin de pouvoir entrer plus en détails sur comment écouter nos émotions et faisant des liens (pour ceux qui auraient écouté le vidéo sur « Les 3 strates de la guérison », il s’agit d’un focus sur la première strate qui sortira lors de la première quinzaine de Janvier).

 

Un masculin individuel, déconnecté des ombres des masculins toxiques de nos lignées.

 

Un masculin qui puisse servir la vie est non la survie…Un masculin libéré des masculins abusifs de notre lignée…

 

A chaque publication de mon article sur "La famille incestuelle", je prends conscience de l’aide que cela peut être de reconnaître le système familial comme un grand tout, système qui tient sur  des codes qui peuvent parfois être étouffants et rendre fous. Reconnaître que le système est malade nous évite de nous croire fous nous !

 

Souvent j’entends dire « c’était monnaie courante à cette époque ». Oui, et alors ? Nous pouvons observer chaque jour les ravages sur notre planète de ces systèmes familiaux ayant engendre la culpabilité et la peur plutôt que l’amour.

 

Une invitation donc à être intègre avant tout avec nous-mêmes plutôt que de chercher d’abord à l’être avec les autres…

 

Une invitation également à observer les dimensions de pouvoir résiduelles en nous à travers les images de notre inconscient…

 

Vénus s’apprête à venir faire sa plongée dans les courants Plutoniens de l’Hadès dans le signe « alignant du Capricorne » pouvant nous faire vivre des ruptures affectives soudaines ou des angoisses en lien avec la manipulation, la peur de perdre ou la honte par exemple…

 

Rien de bien léger...

 

Et pourtant, si une transformation en profondeur a eu lieu dans la psyché,  cette période peut correspondre à un sentiment d’alignement profond, accompagné par de chaleureux sentiments et de beaux partages. Le sentiment et la jubilation intérieure d’être à sa place.

 

La période de calme hivernale peut être mise à profit pour préciser encore plus nos élans du cœur, soutenus par de fortes intuitions et oser faire des choix afin de mieux servir ce que nous avons à transmettre.

 

De la froide et sèche spiritualité vers une sagesse au service de l’être et de ses besoins

 

J’ai pu remarquer chez certaines personnes et chez moi dans le passé qu'une partie de nous peut être poussée vers le spirituel et l’autre rechigne en plaquant sur la dimension spirituelle quelque chose de non jouissif.

 

Nous n’avons pas besoin de rentrer dans un système ascétique aride pour vivre notre spiritualité !

 

Au contraire, elle est, selon moi, reliée à notre capacité à rire, à être joyeux et non sérieux !

 

L’égo est la partie de nous qui pourrait se prendre au sérieux alors que si nous prenons conscience que tout est illusion et qu’en même temps rien ne l’est alors tout va bien :-)...

 

De l’armure surprotectrice à la tendresse assumée

 

Enfant nous avons souvent dû nous protéger face à des attaques physiques ou psychiques.

 

 

Aujourd’hui encore, quand nous ne mettons pas les limites nécessaires, c’est notre corps qui prend le relai et les conséquences à court, moyen ou long terme peuvent être néfastes.

 

C’est en intégrant une autorité intérieure que nous allons pouvoir nous défendre sans que le corps doivent prendre le relai.

 

Cette autorité peut également protéger notre précieux en nous aidant à savoir à qui nous pouvons dire quoi sans nous mettre en danger.

 

Pour cela, il nous est nécessaire d’avoir reconnu en nous la rage face aux autorités non alignées voire abusives de nos parents.

 

Sinon nous pouvons être des rebelles « anti-autorité », ce qui nous empêche d’intégrer une saine autorité en nous.

 

Des calculs stratèges à la foi en les vertus de l’alignement

 

Les calculs et la stratégie ne pourront jamais nous amener à la jubilation à laquelle nous amène le fait d’aller vers notre alignement.

 

J’ai pu remarquer que l’alignement favorise une réussite globale, créative, amicale, amoureuse, spirituelle et professionnelle !

 

Cela peut paraître évident comme ça à dire mais nous portons parfois des croyances contraires…

 

 

De la naïveté au discernement protecteur de notre innocence

 

Alors que la naïveté vient de l’idéalisation que nous avons faite de notre système familial, l’innocence, elle, n’exclut pas le discernement.

 

Discerner n’est pas juger !

 

Discerner permet de voir les blessures des personnes avec qui nous relationnons derrière leurs masques et de pouvoir choisir avec qui nous entrons en lien et jusqu’où.

 

La naïveté elle est une protection qui nous fait avancer dans la vie en aveugle, niant les dynamiques de pouvoir pouvant nous entourer et nous mettant ainsi en danger !

 

L’innocence est une capacité à nous relier à la vie sans croyance limitante.

 

 

Quitter la sur adaptation pour retrouver notre souveraineté

 

Dans leur volonté de respecter la tradition, les personnes marquées par l’énergie du Capricorne peuvent avoir tendance, dans la face ombre à se sur adapter en ne tenant pas compte de leurs besoins fondamentaux (le Signe du Cancer en face).

 

Le Lion est la 8ème signe à partir du Capricorne, et donc celui qui le transforme (vous pouvez faire le calcul pour votre signe à vous c’est toujours intéressant).

 

C’est donc notamment, en osant développer sa souveraineté et sa créativité que notre ami le Capricorne va pouvoir lâcher ses conditionnements et transformer son « hyper sens des responsabilité » en écoute de son intégrité…

 

 

Nous pouvons également voir que chaque signe doit servir la révélation du soi et que c’est autour de cet essentiel que les cornes du Capricorne doivent se concentrer…

 

C’est sur ces doux mots que je vous souhaite une belle fin d'année 2017, une merveilleuse année 2018 (année 11 ta da !!!) et une belle Pleine Lune.

 

Avec présence,

 

Ariane

 

Écrire commentaire

Commentaires : 5
  • #1

    DESCHASSINES Nadine (vendredi, 29 décembre 2017 11:20)

    Merci Ariane pour ces mots justes sur " l'alignement". Qu'elle vérité vécue. Avec Saturne en Capricorne en M4, le sens de la décision et de ses responsabilités jouent un rôle décisif pour mettre fin à des modèles parentaux. Toute ma Gratitude.
    Joyeuses fêtes et très belle année 2018 dans la Paix et la Lumière !

  • #2

    Madameastres (vendredi, 29 décembre 2017 14:25)

    Merci !

  • #3

    Cybelle (vendredi, 29 décembre 2017 22:24)

    Réflexion sur : "Un masculin individuel, déconnecté des ombres des masculins toxiques de nos lignées." déconnecté donc coupé ? si le but est de se retrouver entier en ayant intégré l'ombre à la lumière, où est l'alchimie ici ? en vous remerciant et cordialement :)

  • #4

    CLEMENT ARIANE (samedi, 30 décembre 2017 23:11)

    Bonsoir

    Merci pour vos retours sur le bulletin et la vidéo.

    Cybelle, le mot n'était peut-être pas le mieux choisi effectivement.

    Mon intention était de parler d'un masculin qui s'est transformé et qui de fait peut s'unifier au féminin en nous, c'est là qu'intervient l'alchimie...

    Merci pour votre remarque judicieuse.

    Belle Pleine lune à tous et à toutes

    Ariane

  • #5

    Simone Bèvan (dimanche, 31 décembre 2017 15:51)

    Merci chère Ariane
    Toujours aussi pertinente, claire à travers des propos nourrissants!,
    À un moment j'ai pensé au dessin animé, qu'on peut encore voir, " COCO" de Disney!!+
    Très heureuse nouvelle année chère Ariane❤️