Poèmes initiatiques

Poèmes initiatiques  · 26. octobre 2017
Aujourd'hui mon bateau est au port Prêt à suivre le flux sacré Des odeurs d éternité effleurent mon corps De leur intensité Aujourd hui mes pensées s évaporent Avec la rosée Je perçois le parfum de ce trésor Autrefois caché Aujourd hui des pétales roses et or Tombent sur mes cheveux couronnés Je m abandonne encore et encore Au doux plaisir d aimer...
Poèmes initiatiques  · 23. octobre 2017
Toi, Cet inconnu de moi Qui trouble les structures de chacune de mes parois Toi Cette flagrance impalpable Qui me rend si vulnérable Toi Cette eau trouble qui me susurre mon passé Au milieu d’un souffle émerveillé Toi Dont l’absence et la présence se font si intenses Et m’invitent à une danse Toi Qui m’ouvre à des espaces infinis Dans la grâce de l’inaccompli Toi Le miroir de mes complexités Et de ma félicité Toi Qui épouse la matrice De ma lignée et de ses cicatrices Toi...
Poèmes initiatiques  · 23. octobre 2017
Mon ventre est chaud Cette sève qui n’est jamais venue Trace son chemin et libère tous mes fardeaux Tu es là en moi irrésistible et absolu En ta présence je me dissous dans un océan infini Ton absence est douce et amère en même temps Mon corps t’appelle et mon esprit caresse de tendres galaxies Le temps s’étire et je me laisse pénétrer par le vent L’intensité de tes baisers Résonne encore dans une intense volupté Ce miel chaud qui pénètre mon corps Est un délice...
Poèmes initiatiques  · 23. octobre 2017
Je n ai plus le goût du drame Mais celui de l intensité En ce matin émerveillée Je me laisse toucher Par les couleurs de ce ciel à peine réveillé Je n ai plus le goût de la peine Mais celui de la vulnérabilité Si d aventures mon coeur est serré Je le laisse s écouler Pour rejoindre les plaines de l immensité Je n ai plus le goût de juger Mais celui d embrasser nos enfants blessés Je reconnais trop mes yeux dans le monde Pour ne pas voir la grande maya faire sa ronde Je n ai plus...
Poèmes initiatiques  · 12. juin 2017
Si ce monde n’est qu’illusion Impermanence et errance Que nos certitudes nous quittent Avant la fin de la saison Si le bonheur est un passant Qui s’en ira avec le vent Pour laisser place à des moissons D’où naîtront d’autres horizons Alors vivons dans le présent Dans le sourire de nos enfants Le parfum de nos fleurs des champs Les clapotis de l’eau sur l’étang Le goût des fraises sauvages La brise qui vous caresse la joue dans son sillage Vivons vivons chaque moment Comme un...