• Ariane Clément

P.L. 30/12 Cancer Capricorne : crise de guérison -changement de structure - renouvellement


Le titre de l’article est déjà tout un programme n’est-ce pas?

Cette Pleine Lune se fait dans l’axe Cancer Capricorne.

On dit que le signe du Cancer est « la porte des hommes » et celui du Capricorne « la porte des dieux ».

Le défi de l’humanité se serait-il pas justement de se situer entre les deux ?

Il me semble que cette Pleine Lune nous parle un peu de cela, nous rappelle cet équilibre permanent à trouver et cette union intérieure à créer entre ces deux aspects de nous-mêmes.

Accueillir notre vulnérabilité tout en nous ouvrant à notre divinité

Dans cette période du vaccin qui pointe le bout de son nez, les débats vont bon train et sèment parfois la zizanie.

Beaucoup d’archétypes en nous peuvent réclamer le droit de parole et cela touche beaucoup de points différents en fait.

Tout cela nous ramène à notre vulnérabilité d’humain.

Même dans les milieux spirituels où nous pourrions nous sentir parfois assez indépendants du système, tout à coup pointe l’ombre de ce vaccin, des peurs circulent quant à son côté obligatoire…

Tout cela nous rappelle que nous sommes humains donc vulnérables et que nous faisons partie d’une communauté.

Par ailleurs, il paraît plus que jamais important d’avoir des pratiques spirituelles et de relliance avec le Soi pour ne pas nous laisser happer par la détresse de l’inconscient collectif.

C’est comme si cela nous invitait à rester plus que jamais dans le présent (le « parleur de malheur » est souvent connecté à des projections dans le futur), à être à l’écoute de nos émotions et des archétypes qui les génèrent et à nous relier à notre divinité.

Chiron en carré à la Pleine Lune ou la guérison de la matrice

L’axe Cancer Capricorne est aussi relié aux parents, à la mère et au père. Il fait donc référence à la matrice dans laquelle nous avons grandit, les parents ayant été eux-mêmes porteurs d’un inconscient familial.

Cette matrice a ses lois et ses croyances, ses loyautés conscientes et inconscientes et ses interdictions.

Elle a ce que Jung appelle « la Persona » à savoir un modèle de perfection obligatoire.

Voici pour vous donner une idée certains diktats pouvant correspondre à des obligations issues de la persona :

  • Il faut réussir financièrement dans la vie

  • Une femme est avant tout une mère

  • La réussite est suspecte tu dois rester en marge de la société

  • Efface toi pour être aimé de Dieu…

  • Une femme doit être sexy…

  • Les hommes sont les protecteurs…

  • Il n’y a que la raison et l’intellect qui prime…

Lorsque nous lisons cela ça peut nous permettre exagéré et pourtant ces modèles sont très insidieux qu’on les épouse ou qu’on épouse l’ombre associée (l’opposé) !

Nous avons donc à nous différencier de l’inconscient familial pour vivre un processus de paix entre la persona et l’ombre.

Lors de cette Pleine Lune nous pourrions voir plus clairement comment certaines dimensions de nous pourraient être prises encore dans des injonctions qui ne nous font pas du bien.

Il est important d’accueillir les émotions qui pourraient refaire surface lors de cette période mais aussi de comprendre les structures profondes archétypales qui créent ces émotions.

Par exemple si je suis en colère parce que ma liberté est niée, il est important d’aller comprendre quel archétype en moi m’empêche de me sentir libre…

Une tension entre nos désirs et les limites qui nous sont imposées


Mars est encore en tension avec Pluton Saturne et Jupiter ce qui crée encore beaucoup de tension intérieure.

Nous venons de comprendre que le Corona ne nous lâchera pas avec l’année 2020 et cela marque encore une étape.

Les limitations sont partout et il est difficile de se projeter sur quoi que ce soit.

Cela peut faire naître de la frustration car nos élans ont été comme stoppés net dans leur course.

Et si nous pouvions voir les choses autrement ? Et si ces élans étaient en train de vivre une sorte « d’épuration » ?

Et si tout cela nous obligeait à revenir à nos élans essentiels, fondamentaux ? A ne plus forcer et aller dans « le sens du vent ».

Je sais, car je suis aussi une humaine habitant sur cette planète et en plus à Paris, que c’est difficile mais la seule voie joyeuse que j’entrevois est d’accompagner ce mouvement par une guérison intérieure et de voir ce qu’il nous est possible de faire plutôt que de ne voir que ce qui est interdit.

Une fausse vision de ce qu’est « la spiritualité »

J’ai pu remarquer, dans mon propre cheminement avec les rêves et en tant qu’accompagnante autour des rêves, que le Soi (union du féminin et du masculin que nous pourrions associer au divin), nous ramène à une spiritualité incarnée, sensuelle et nous sacrificielle.

Bien sûr il ya des différences pour chacune et chacun car le Soi n’est pas un dogme de plus, je tiens à le préciser.

Cependant il est très intéressant de voir que notre représentation du divin est parfois encore influencée par l’inconscient familial.

Nous pourrions ainsi par exemple chercher à correspondre au »bon garçon » ou à « la gentille fille » et ainsi nous éloigner de la célébration de la puissance de vie, nous laissant plomber par de lourds fardeaux qui nous replacent dans la dualité.


Neptune en carré aux Noeuds Lunaires est une invitation à sortir des nos illusions, nous rappeler que lâcher prise n’est pas laisser faire et le sacrifice est celui de notre ego, pas celui de nos élans d’âme…



Une invitation à rebondir soutenus par des idées inspirantes

Cette Pleine lune voit une possibilité de renouveau dans nos psychés et dans notre vie.

Comme si cette crise de guérison pouvait déboucher sur de nouvelles perpectives qui pointent le bout de leur nez.

Uranus, planète du génie et des changements est en aspect harmonieux à la Pleine Lune et cela sonne comme une première annonce subtile de son prochain passage direct (voir plus bas).

Il suffit parfois d’une idée, d’un nouveau projet pour nous redonner cet élan de vivre.

La vie est renouvellement. Sans renouvellement nous restons enfermés dans l’inconscient familial et ne naissons pas à nous même.

Les bonnes nouvelles astrologiques !

Et oui il y en a !

La première est qu’Uranus planète des changements et du mental supérieur redevient directe le 14 Janvier 2021 et cessera ainsi sa rétrogradation commencée de 12 Août 2019.


Son passage direct peut faire bouger pas mal de choses dans nos vies personnelles et dans le paysage collectif.

Des idées novatrices ayant tenté d’émerger ces derniers temps pourront voir le jour et apporter un renouvellement salutaire dans nos vies, d’autant qu’Uranus étant en Taureau, cela favorise les changements dans le monde concret et en lien avec la planète terre…

La seconde est en lien avec la nouvelle conjonction Jupiter Saturne qui a eu lieu en Verseau le 21 Décembre dernier (Uranus est aussi la planète du Verseau).

Nous quittons donc petit à petit l’ambiance taciturne du Capricorne pour aller vers un renouveau « Verseau ».


Cette nouvelle conjonction nous invite à trouver l’équilibre entre nos désir d’expansion Jupitériens et la loi de Saturne qui nous rappelle qu’il y a la relation et que nos désirs doivent émaner du Soi et non pas d’un besoin de reconnaissance.

Jupiter (place sociale et désir profonds de l’âme) nous aide donc à vivre de nouveaux élans et a terminé sa phase d’épuration (fin du cycle Saturne Jupiter précédent) …

Comme s’il avait fallu déraciner les anciennes structures pour aller vers un renouveau plus égalitaire, car n’est ce pas cela qui cherche à se vivre derrière tout cela, une humanité plus humaine qui lâche son Dieu Dollar ?

Bien sûr Pluton restera en Capricorne à faire changer les structure en profondeur jusqu’à 2024 mais Saturne (la Loi, l’alignement, la fonction symbolique) s’en éloigne peu à peu ce qui allège petit à petit les choses.

Enfin nous quittons une année 4 universelle, justement reliée à la Planète Saturne (rigueur, lois fondamentales, réalité) pour entrer en année 5 (expansion, liberté, joie).


Gardons donc l’espoir et oeuvrons chacune et chacun pour l’établissement d’un monde plus humain, un monde où l’écoute et le partage priment sur l’imposition de la vérité, un monde de réalisation de nos véritables élans, un monde porteur d’amour et de féminité.


Je vous souhaite à toutes et à tous de belles fêtes de fin d'année.


Ariane

757 vues0 commentaire