top of page

P.Lune du 7 janvier Cancer Capricorne : destruction des formes obsolètes pour mieux incarner le réel


« Un germe s’épanouit en une multiple floraison »


Là où nous avons Pluton dans notre thème c’est là où nous nous sentons enchainés (ées) et avons à mourir à nous-même pour laisser s’exprimer la volonté divine à travers nous.


Ce dégré Sabian associé à la Lune reflète parfaitement mon ressenti profond en lien avec cette Pleine Lune dans l’axe Cancer Capricorne.


On dit que le Cancer est la porte des hommes et le Capricorne la porte des Dieux.


Il y a dans cette pleine lune une dimension profondément initiatique qui vient nous aider à détruire les formes anciennes (conjonction à Pluton), pour laisser émerger de nouvelles semences.


Pour cela il nous faut allier sensibilité (Cancer) et lecture symbolique du réel (Capricorne).


Sans les qualités du Cancer notre présence ne serait que froideur qui se prend pour la grâce et sans les énergies Capricorne, nous tournerions autour de notre narcissisme sans pouvoir prendre le recul que permet une vision « architecturale » du monde du sens.


Une Pleine Lune en lien avec la compassion fondamentale


Mais que serait cette présence à Soi si elle ne servait pas l’essentielle compassion ?


Que serait ce cocon Cancer de notre famille s’il ne venait pas préparer un amour plus vaste encore ?


Il y a dans cette Pleine Lune la possibilité de faire entrer dans nos vies ce souffle de l’inspiration divine (Neptune en Poissons en aspect harmonieux à la Pleine Lune).


Le signe du Capricorne étant en lien avec la génuflexion et le pardon, il me semble que Neptune en aspect harmonieux à cette Pleine Lune peut nous aider à connecter la compassion nécessaire pour ce pardon.


Mais ce terme est souvent mal compris. Il me semble que nous ne sommes que des humains et que le pardon est un acte que nous vivons ou pas de l’intérieur, un processus qui se vit avant tout pour nous et pas dans un acte de toute puissance ou nous pourrions ou pas décider de pardonner l’autre tel que le ferait un Dieu.


Se libérer de nos colères est fondamental car toute colère génère des synchronicités négatives dans nos vies, des somatisations dans notre corps et limite l’expression de notre être.


Le pardon se vit naturellement quand nous ne portons plus l’archétype défaillant en nous et les conséquences des prises de pouvoir subies.


Certains rêves nous font revivre une rage oubliée pour mieux pouvoir la lâcher derrière et récupérer notre puissance.


Récupérer notre véritable puissance


Une puissance non égotique est une puissance qui laisse la puissance de vie (le divin) s’exprimer à travers nous.


Telle est Pluton qui descend dans notre corps pour laisser mourir ce qui entrave la vie.


Là où nous avons Pluton dans notre thème natal c’est là où nous nous sentons enchainés et avons à mourir à nous-même pour laisser s’exprimer la volonté divine à travers nous.


Depuis le début de cette rétrogradation j’ai été amenée au cabinet à faire des séances de constellations familiales et astrologiques en lien avec des thématiques plutoniennes (secrets, toute puissance causée par des abus) et mercuriennes (problématiques de frères et sœurs, en lien avec la communication et l’intelligence).


Toute mauvaise utilisation du pouvoir dans notre histoire familiale et transgénérationnelle peut créer chez nous une difficulté à laisser la puissance de vie nous habiter et bloquer de ce fait les planètes reliées à Pluton.


Pluton en conjonction à la fois avec le Soleil, Mercure rétrograde et Vénus dans cette pleine lune vient nous inviter à retrouver notre puissance d’affirmation, la puissance de notre intelligence et de nos valeurs. C'est d'autant plus fort pour celles et ceux qui ont un aspect natal entre Pluton, le Soleil, Mercure ou Vénus.


Le jour de la Pleine Lune, Mercure fera sa conjonction inférieure au Soleil, et je vous invite à bien noter les rêves et synchronicités qui pourraient vous guider vers de nouveaux centres d’intérêts, de nouvelles compréhensions émergeant directement de l’inconscient (voir mon article sur la rétrogradation de Mercure) : https://www.lefilretrouve.com/post/rétrogradation-de-mercure-en-capricorne-quelle-responsabilité-pour-quelle-intégrité).


Au fond la manière la plus fluide de vivre les passages de Pluton c'est d'accompagner la descente de l'énergie supramentale dans le corps par un dialogue avec les cellules (travail initié par Mère et Sri Aurobindo). Il me semble que les rêves, les constellations familiales agissent aussi sur ce plan ainsi que le travail psycho-corporel ou autre travail chamanisme.