• Ariane Clément

Pleine Lune du 1er Octobre 2020 dans l’axe Bélier Balance : quitter la vision unilatérale du moi


Photo de Anna Shvets sur Pexels

L’axe Bélier Balance nous invite à savoir intégrer nos élans personnels dans un tissu relationnel harmonieux.


Le Soi étant l’harmonie des contraires, ici le défi est d’arriver à savoir rester dans l’harmonie dans nos relations tout en cultivant nos élans.

Des élans spontanés freinés nous poussant à intégrer la relation

La lune représentant les élans instinctifs innés et nos besoins, et le Soleil un rayonnement vers lequel nous avons à tendre, il est possible ici qu’il y ait tiraillement entre nos désirs profonds et les limitations que pourrait sembler nous mettre notre entourage ou la situation actuelle mondiale du fait de l’épidémie (Chiron est conjoint à la Lune en Bélier et Mars le maître de la Pleine Lune est rétrograde en Bélier conjoint à la Lune Noire et en aspect de tension au Stellium en Capricorne).


Pourquoi est-ce que je parle de « sembler » ?

Et bien parce que la vie et les rêves m’ont appris que ce qui se présente à nous est souvent beaucoup plus « parfait » que nous pourrions le croire.


Rien de ce que nous vivons ne nous est étranger et nous pouvons tout considérer comme une opportunité de guérir (en tout cas lorsque ça vient toucher notre monde émotionnel).

Trop souvent nous restons dans l’illusion du moi en voyant les autres ou les situations comme potentiellement intrusives, limitantes…

Mais la vie est faite du même tissu que les rêves et dans les rêves nous sommes invités à accueillir des dimensions de notre psyché (qui ne sont pas des parts de nous mais des figures de l’inconscient collectif et transgénérationnel, la nuance est très importante) afin qu’elles puissent se transformer.


Il y a à guérir les colères du « moi » afin que celui-ci puisse s’ouvrir à une lecture plus symbolique de la vie favorisant une plus grande fluidité dans la danse avec l’existence.


L’autre en tant que figure limitante inconsciente

Souvent notre moi ayant été trop contrarié dans ses élans de liberté pourrait plaquer sur les autres des archétypes limitants de son inconscient familial ce qui nous empêcherait de les rencontrer pour les transformer.


Nous ne pouvons transformer que ce que nous accueillons.


Prenons un exemple.


Imaginons que j’ai envie de m’habiller de manière plus sensuelle et que, dans mon enfance tout ce qui avait trait à l’expression de la sensualité était tabou. Imaginons que je sois salariée et que je me décide enfin à mettre une robe plus courte que d’habitude (même si la sensualité n’a rien à voir avec la taille de la robe bien sûr).


En arrivant une collègue me lance « et ben dis donc tu es certaine que n’as pas pris la taille en dessous là ? »


Bon l’exemple est exprès un peu lourdaud mais fort plausible en même temps !


Si cette femme qui juge la féminité sous son aspect sensuel n’est pas transformée dans ma psyché, il est possible que cette vanne me touche profondément et que je me sente soudain mal à l’aise voire que je n’ose plus jamais de nouveau exprimer ma féminité au travail.


Il me faudra pourtant rencontrer cette femme en moi qui juge le féminin car le féminin (issues de ma lignée de femme mais aussi de l’Anima des hommes de ma lignée) va bien évidemment bien au delà de la longueur de ma robe.


Cette femme en moi jugera probablement mon ouverture aux autres, ma capacité à laisser advenir, ma compréhension des phénomènes cycliques de l’existence, mes émotions, la femme sauvage en moi, bref c’est toute une voie féminine que cette femmes Yang en moi pourrait m’empêcher de vivre.

L’autre comme expression de la sagesse du Soi


Imaginons à présent que l’on soit en Décembre 2019 et que je décide d’investir toutes mes économies dans une salle de spectacle avec des amis.


Tout le monde autour de moi est enthousiaste à l’idée de ce projet qui est en plus fédérateur !


Imaginons que mon compagnon voit d’un mauvais oeil ce projet au point que ça finisse par ternir nos relations.


Si je suis attentive à mes rêves je vais essayer de comprendre de quoi parle cette résistance.

Imaginons à présent (je précise que les exemples sont inventés !!), que je fasse un rêve ou mon compagnon se transforme en un homme sage qui avec une main en opposition à moi pleine d’amour me dise « ça n’est pas le moment », ou que j’interroge le Yi-King qui me dise un truc du genre « action immédiate : infortune ».

En dehors de la résistance de mon conjoint (et la lecture astrologique des planètes :-)) rien d’autre ne semblait annoncer la catastrophe sanitaire qui a déboulé au printemps 2020 et mis en difficulté le milieu du spectacle et tant d’autres.


C’est la raison pour laquelle écouter les élans de notre moi n’est pas suffisant, il nous faut aussi écouter le Soi qui s’exprime aussi à travers les autres puisqu’il est union du féminin et du masculin en nous et qu’il est connecté au futur…


Les personnes qui travaillent en analyse de rêves se rendent compte que ce travail est loin d’être juste « psychologique » et prennent conscience de la vision éminemment prophétique et guérisseuse du Soi.

Guérison des sexualités abusives pour retrouver nos élans profonds


Le signe du Bélier nous parle aussi de nos élans sexuels.


Cette Pleine Lune pourrait nous aider à transformer des mémoires autour de la sexualité mal vécue ou des mémoires d’abus.

Lorsque nous avons été agressé de quelque manière que ça soit, nous avons tendance à nous défendre depuis un moi qui se retranche en lui en mode « défensive ».


C’est au contraire en allant vers l’autre et en se posant la question « que veut la relation » (plutôt que de tourner en boucle uniquement autour de nos besoins) que nous pourrons enfin nous laisser renouveler par le Soi et quitter nos sempiternelles exigences.

Nous pourrions aussi, du fait ce ces abus ou de ces tabous rodant autour de la sexualité, nous vivre comme des êtes désincarnés, coupés de leurs racines et de leurs élans spontanés.


Dans certaines familles, les élans personnels sont vécus comme égoïstes, ce qui peut créer ensuite chez l’adulte une inhibition à oser être lui-même.


L’inconscient judéo-chrétien qui est à la base de l’inconscient de notre société a laissé des traces et certaines personnes se sacrifient pour les autres en pensant « bien faire » alors que nous avons plutôt à honorer la puissance de vie en nous !

La rétrogradation actuelle de Neptune nous pousse à lâcher prise mais peut également, avec le Noeud Sud en Sagittaire, nous aider à transformer des visions étonnées que nous aurions sur la divinité.


Oser aller vers la profondeur sans oublier la légèreté !


Cela peut sembler paradoxal mais le Soi nous invite justement à intégrer les paradoxes.

Mercure en Scorpion est une invitation à descendre d’un cran dans nos échanges, à aller au delà des apparences. D’autant qu’il va bientôt vivre sa rétrogradation en Scorpion et Balance (du 14 Octobre au 2 Novembre).


Le Noeud Nord en Gémeaux, lui, est une invitation à aller vers plus de légèreté.


Mercure étant la planète maîtresse des Gémeaux il semblerait qu’en ce moment la légèreté viennent de la descente dans les profondeurs et que nous ne puissions pas y couper, d’autant que Mars en face de Mercure peut créer des discussions houleuses qui viennent toucher des dynamiques profondes chez chacun des protagonistes !

De nouvelles visions liées à la transformation de la société que nous ne faisons encore que préparer

Saturne et Pluton repassent enfin direct (29/9 et 5/10) mais il leur faudra du temps pour reprendre leur vitesse de croisière et ils jouent encore effet de blocage de part leur carré à Mars (rétrograde).


Si le travail de responsabilité intérieure et de transmutation a été fait, la lenteur avec laquelle émerge le nouveau ne devrait pas poser de problème car nous sommes alors nourris par une vision profonde de cette transformation intérieure en lien avec la transformation de la société. Nous sommes alors portés par la sagesse du Soi et arrivons à prendre de la distance sur ces limitations extérieures qui nous sont imposées.

En revanche si nous nous sommes identifiés à nos actions et à nos résultats, l’archétype de masculin en inflation (cf article https://www.lefilretrouve.com/post/comment-mes-r%C3%AAves-les-synchronicit%C3%A9s-et-l-astrologie-m-aident-%C3%A0-aller-vers-plus-de-pl%C3%A9nitude) pourrait bien gronder en nous, nous saisir et nous pousser dans des colères qui nous submergent.

D’autant que le Soleil en quinconce à Uranus peut nous interroger sur le sens à donner au mot liberté (pour les personnes les plus conscientes) ou nous faire sortir de nos gonds face aux interventions actuelles de l’état sur notre libertés.

Il me semble que la réponse est personnelle à chacune et à chacun et qu’il n’y a pas de réponse toute faite.

Quel que soit ce que vous vivez, ne vous jugez pas car chacun et chacune fait de son mieux en cette période exigence !


Vénus en Lion : l'expression artistique du coeur comme réponse joyeuse


Beaucoup de personnes autour de moi ont commencé à chanter ces derniers temps ou à prendre des cours de chant.


Quant à moi, j'expérimente en ce moment le travail à deux voix autour de mes compositions musicales et c'est magique !


Vénus en Lion étant la planète qui résout l'opposition de Mercure (communication) à Uranus (le besoin de liberté et d'innovation), il se pourrait bien que seule la voie du coeur puisse avoir cette magie d'unifier certaines oppositions liées à l'affirmation des libertés de chacune et chacun !

Je vous souhaite à toutes et à tous une belle intégration de cette Pleine Lune

Ariane

  • Google Play Social Icône
  • iTunes sociale Icône
  • Amazon Icône sociale
  • Spotify Icône sociale
  • Deezer sociale Icône
  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Icône sociale YouTube
  • TIC Tac