top of page

Rétrogradation de Mercure en Capricorne : Quelle responsabilité pour quelle intégrité ?


Au-delà de tout ce que l’on peut lire sur Mercure rétrograde, et qui est aussi vrai (ne pas signer de contrats importants, retards dans les déplacements…), Il faut savoir que la rétrogradation de Mercure forme une boucle destinée à nous faire évoluer !


C’est un processus qui nous amène à aller chercher dans l’inconscient de nouveaux champs d’intérêts, une nouvelle manière de communiquer et de penser.


On peut attendre patiemment la fin de la rétrogradation de Mercure mais nous ne vivrons alors pas la grâce proposée par le Soi pour le renouvellement de la psyché.


Il y a en fait 9 points dans cette boucle.


Avant de vous les détailler, voici quelques éléments sur cette rétrogradation.


Elle se fait dans le signe du Capricorne (du 25° degré au 8° du Capricorne) en lien avec notre responsabilité individuelle (Capricorne) et vient continuer l’interpellation vécue il y a 7 ans sur le même endroit de notre thème.


Il est important de nous questionner sur ce qui s’est vécu il y a 7 ans en Janvier 2016 lorsque Mercure rétrogradait à peu de degrés près sur la même zone de notre thème natal et de voir dans quelle maison cette rétrogradation a lieu dans votre thème.


Le signe du Capricorne en lien avec l’archétype père, nous invite à prendre la responsabilité de nous mettre au monde et cela ne peut se faire qu’en nous différenciant de la matrice familiale.


Cette mise en monde professionnelle devrait servir le « plus d’humanité » et non notre ego qui, marqué par les compensations narcissiques de la matrice familiale chercherait toujours une affirmation unilatérale.


Le signe du Capricorne nous parle aussi de la responsabilité que nous avons face à la terre et aux générations futures.


Un échange récent avec une femme porteuse des valeurs de l’écologie et active dans ce domaine a mis en exergue une vision très Capricorne des choses : il semble que les enjeux écologiques ne pourront être répondus que si nous développons une présence intérieure au Soi qui est la seule à pouvoir nous permettre de moins consommer, moins avoir besoin de distractions permanentes génératrices de pollution.


Sans doute est-ce de ce côté-là que nous avons à chercher plutôt que dans des extrêmes oscillant entre une culpabilité morbide qui nous interdirait tout plaisir et un déni des réalités écologiques actuelles.


Mais revenons à notre rétrogradation de Mercure.


Cette année Pluton est de la partie (Mercure est conjoint à Pluton dans une conjonction décroissante).


Il y a donc tout particulièrement une plongée dans les réservoirs de l’inconscient à vivre (Pluton porte le refoulé, les tabous, rages et autres non-dits mais aussi la volonté du Soi), ce qui pourrait questionner sur la manière dont notre communication, nos amours et nos valeurs (Vénus est de la partie) pourraient être encore plus en lien avec la volonté divine (Pluton), plus authentiques et en même temps sur comment nous pouvons assumer cette volonté personnelle sans tomber dans des dynamiques de pouvoir.


Pluton peut aussi représenter la puissance du supra-mental qui descend dans notre corps pour venir transmuter les mensonges de nos cellules qui ont recouvert leur vrai nature (qui est divine). Les méditations de dialogue avec les cellules depuis cette énergie sont donc également grandement conseillées durant cette période propice (travail initié par Mère et Sri Aurobindo).


Pour ceux qui ont un aspect natal Mercure Pluton ou Vénus Pluton, il est possible que cette rétrogradation aide à résoudre les tensions inhérentes à Pluton, surtout si votre aspect natal est un carré ou une opposition.


Voilà donc les 8 phases (en gras les phases clés) :


1 Conjonction supérieure (8/12/2022) : ça roule !


2 Sensation d’avoir besoin d’autre chose : 12/12/2022 : Mercure arrive au 8° degré du Capricorne où il repassera direct plus tard.


18/12 Mercure est trigone exact à Uranus, un petit coup de pouce qui peut éveiller des centres d’intérêts liés à la rétrogradation future.


3 On commence à se demander quelle partie du moi a besoin d’être transformé 19/12/2022 à 17° du Capricorne. On ressent le besoin de penser et d’apprendre autrement. Certaines pistes peuvent aiguiser nos envies mais cela reste encore à l’état de pistes.


4 Début de rétrogradation (29/12/22 à 25° du Capricorne) : Il nous faut rester vigilants (tes) à ce qui émerge de l’inconscient et chercher intérieurement ! Mercure en sextile décroissant à Jupiter peut nous interroger également sur un nouveau mode de transmission et de communication au service du collectif et favorise une pensée analogique..


3 Janvier : le sextile exact à Neptune peut venir apporter une aide dans cette plongée profonde et encore floue, noter les inspirations.


5 Conjonction inférieure (7/1/2023 à 17° du Capricorne) : nous pouvons trouver ce que nous cherchions et nous avons à rester focus sur le sujet. Il s’agit ici de continuer à flirter avec notre monde intérieur pour estimer ce que nous allons ramener de l’inconscient.


Le 9 Janvier, le trigone à Uranus permet au mental supérieur de donner un coup de main à ces nouvelles prises de conscience.


Le 13 Janvier, le trigone au Nœud Nord favorise l’amorce de la réintégration dans le monde de cette nouvelle pépite.

6 Passage direct : (19/1/2023 à 8° du Capricorne) .Nous essayons de ramener ça au monde : comment apporter ce que j’ai découvert dans mon inconscient vers la vie quotidienne ? La communication est plus fluide, il devient possible de communiquer les nouveaux éléments aux autres.


7 Mercure revient au point où il était dans sa conjonction inférieure et sort de la boucle de rétrogradation (1er février 2023 à 17° du Capricorne). Nous apprenons à vivre avec cette nouvelle donnée, à agir avec ces nouveaux contenus revenus de l’inconscient. Nous avons à les adapter avec aux réalités extérieures.


8 Mercure revient à sa position où il a rétrogradé (8/2 à 25° du Capricorne). Nous partageons amplement notre nouvelle vision !


10/2 rencontre entre Mercure et Pluton pour un nouveau cycle.


9 Nouvelle conjonction supérieure boucle (18/3 à 27° des Poissons)…


De 1 à 5 Mercure est Epiméthée : il part de choses existantes puis s’en déconditionne pendant le début de la rétrogradation.

De 6 à 9, Mercure est Prométhée, il va se tourner vers de nouvelles manières de penser.


Le dégré Sabian de la conjonction inférieure peut nous aider à préciser l’objectif de cette recherche, même si elle est différente pour nous tous et toutes : « « L’Union Jack vole en haut d’un nouveau navire de guerre britannique. » La protection accordée aux individus et aux groupes par de puissantes institutions en charge du maintien de l’ordre. Défi à la vie. Splendide réalisation de soi. »


Quant à moi, je suis bien contente de pouvoir vivre cette retraite agréable à la montagne afin de prendre le temps de contacter la profondeur de cette rétrogradation à travers mes rêves, méditations et autres imaginations actives, qui je l’espère vont venir préciser cette intuition qui a germé il y a quelques jours sur l’orientation de mes recherches et transmissions futures…


Je reste bien mystérieuse, Pluton et Mercure rétrograde obligent !


Je vous souhaite à toutes et à tous, de belles fêtes de fin d’année et de pouvoir contacter cette jouissance de la recherche intérieure alliée au plaisir de célébrer ce passage vers 2023…


Ariane

Comments


bottom of page