Super Lune Bélier/Balance : obligés à la transformation par la relation



Cette Pleine Lune dans l’axe relationnel Bélier/Balance est une super Lune car la Lune est très proche de la terre, ce qui ne fait qu’intensifier son énergie, déjà fort puissante de part ses aspects astrologiques.


Forcés à évolués 


L’énergie Plutonienne fortement présente dans cette Pleine Lune est une énergie qui descend sur terre pour faire son travail de transformation.


Que ce soit dans la vie d’une personne ou dans la vie d’une nation, elle ne nous laisse aucun choix et c’est souvent bien après, lors d’un passage de Saturne par exemple que nous pouvons commencer à symboliser son action, à comprendre son intention.

Si nous accueillons cette énergie d’évolution alors nous pouvons la laisser transmuter ce qu’il y a à transmuter, guérir ce qu’il y a à guérir en nous.

Si nous la refusons au contraire nous pouvons rentrer dans une grande dépression ou une grande colère et chercher à trouver des responsables ou des coupables...

Voir l’énergie d’amour qui se cache derrière les épreuves de l’évolution, qu’elles soient terrestres ou individuelles n’est pas toujours simple.

Et pourtant, tous les méditants savent à quel point nous sommes profondément aimés par la puissance de vie, par la divinité.

C’est bien notre inflation, notre folie consumériste qui est punie ici mais pas nous.

Le Soi ne punit pas alors pourquoi vouloir mettre notre énergie dans une colère préjudiciable à notre évolution qui chercherait à punir des responsables à l’extérieur ?


Rencontrer nos impuissances et colères passées (conjonction Saturne Mars) que cette période nous force à reconnaître est autrement plus sage et peut être que certains d'entre nous aurons besoin d’être accompagnés pour cela...

Rencontrer l’autre en Soi depuis l’énergie de la mère divine


Cet axe Bélier Balance nous invite à un équilibre entre « l’autre et moi », à harmoniser nos relations et notre couple.


Le confinement nous a retiré nos portes de sortie, nous sommes comme dans l’alambic de l’alchimiste : obligés à la transmutation !


On nous explique que l’autre est « une part de moi » et que ce qui m’énerve en l’autre est en moi.

Ceci est un point de départ mais, je trouve, souvent non suffisant pour nous aider concrètement à la transformation.


L’autre dans les rêves, dans une vision Jungienne, représente souvent une figure de notre psyché.


La différence vient du fait qu’il s’agit de figures de l’inconscient familial et collectif que nous portons.