• Ariane Clément

Pleine Lune du 3 Août : oser un lien personnel et créatif avec le plus vaste

Mis à jour : août 3


Photo prise lors de la réalisation d'un mandala collectif organisé par mon amie Lloydie Darnanville, créatrice de bijoux en Lithothérapie

Avant d’aborder la Pleine Lune en elle-même j’aimerais parler de ce que m’évoque le « tissu » planétaire dans laquelle elle a lieu.

Le passage du Noeud Sud en Sagittaire m’interpelle dans le sens d’une invitation à quitter les restes de dogmes spirituels mais également l’ambition de croissance démesurée « Jupitérienne » à la base du système de folie capitaliste.


Quitter les dogmes pour aller vers un lien personnel et vivant avec le Soi


Même si nous ne sommes pas affiliés à une religion, notre relation au divin, au Soi peut être restée dans une forme d’abstraction.


Hors, le Soi prends une forme personnelle pour chacun et chacune. Nous avons tous notre ou nos moyens privilégiés pour le contacter.


J'ai moi même longtemps cherché à imiter des maîtres spirituels alors que j'avais déjà ce lien tellement fort avec la divinité à travers mes chansons...


Mais là encore, notre société est tellement basée sur "l'inflation du masculin", que ça touche même notre vision de ce qu'est la "réalisation spirituelle" !


Mes rêves m'ont aidée et m'aident encore à guérir de cette vision abstraite du Soi et de cette dévalorisation profonde de la féminité en moi ( en miroir à cette dévalorisation du féminin dans l'humanité).


Jung, lui, a reçu des textes mystiques de son guide Philémon en imagination active (technique favorisant un contact autonome et approfondi avec les images des rêves ou avec des affects, utilisée en fin d’analyse et que l’on peut conserver ensuite comme outil d’autonomie).


Alors voilà, nous sommes invités à trouver notre manière à nous de contacter la transcendance, loin de tout dogme "contrôlant"...

Lâcher le « toujours plus » pour aller vers une communication sensible avec le Soi (Noeud Nord en Gémeaux conjoint Vénus, Mercure en Cancer)

Guérir de la lutte que se font les archétypes (forces issues de l’inconscient collectif et familial qui nous saisissent) dans notre psyché favorise un contact de plus en plus approfondi et personnel avec le Soi (ou la divinité) qui nous guide vers la légèreté de la vie loin du tragique (Noeud Nord en Gémeaux).


Cela passe actuellement aussi par une revalorisation de la polarité féminine en souffrance dans notre société qui nous invite à plus de lien, plus d’écoute, plus de connexion, de remise en cause, de douceur, de lenteur, de poésie…Vénus conjointe au Noeud Nord nous y invite grandement...

Le "toujours plus" part toujours de l'inflation en nous qui est toujours une compensation d'une blessure.


L'union du féminin et du masculin est au contraire une danse qui "laisse passer l'amour", une danse qui n'enferme pas et ouvre toujours de nouveaux possibles, même quand la situation pourrait paraître catastrophique.


Une danse qui ouvre aux synchronicités positives, loin du stress à "se réaliser" qui intoxique beaucoup les milieux du développement personnel, et qui nous fait tendre vers le "développement impersonnel" pour reprendre une expression de Luc Bigé.

Pleine Lune dans l'Axe Lion Verseau : l’élan individuel au sein d’un groupe porteur des valeurs du futur


L’axe Lion / Verseau nous invite à rayonner l’amour au sein du collectif, un collectif qui ne soit plus une matrice fusionnelle enfermante mais un regroupement de personnes ayant vécu leur processus d’individuation.


Le Lion perd alors son ombre égotique pour devenir le signe du rayonnement du coeur au delà des tentatives forcées de notre égo pour que nous soyons «vus» (es). Il nous invite à quitter la recherche de reconnaissance pour entrer dans l’émanation du Soi…


Comment utiliser les réseaux sociaux sans qu’ils deviennent un miroir narcissisant pour notre moi? Comment créer des projets réellement novateurs et porteur de valeurs féminines de solidarité tout en vivant notre élan créateur ?

Un élan créateur initial retrouvé (Mars et la Licorne sont en aspect harmonieux à la Pleine Lune)


La Licorne (Lune noire moyenne) étant notre essentiel d’incarnation au cours de tout notre parcours d’âme, je ressens à quel point cet aspect vient réveiller en chacun et chacune d’entre nous l’élan véritable, non pas l’action poussée par les exigences de la persona du milieu dans lequel nous évoluons (modèle de perfection obligatoire) ou celui de notre famille mais notre véritable élan que nous avons parfois tu pour nous suradapter ou parce que nous n’avions pas confiance dans le fait de pouvoir vivre l’abondance grâce à lui.

Uranus en aspect de tension à le Pleine Lune : du rejet à la vision innovante


Uranus pourrait être considérée comme « le mental supérieur du divin ». C’est le « Euréka », les idées nouvelles, révolutionnaires et notre planète en a besoin (notamment pour l’avenir de la terre car Uranus est en Taureau) !


En aspect tendu avec la Pleine Lune elle peut :

  • Créer de la tension nerveuse

  • Nous pousser à vouloir aller trop vite vers une libération des contraintes matérielles sans accepter le changement progressif

  • Nous faire rapter par l’archétype du "rebelle colérique" et en lutte contre un système extérieur représentant un archétype intérieur non transformé

  • Nous faire vivre du rejet ou des réminiscences de traumatismes

  • Nous faire conscientiser comment nous pouvons nous-même nous exclure sans le vouloir

Tout cela ne l’oublions pas est toujours là pour nous faire grandir.


Parfois les répétitions reviennent pour être vécues autrement alors si certaines choses reviennent ne vous laissez pas décourager, cette période est intense !



L’insatisfaction grandissante face aux anciennes structures


Mars arrivant en tension avec le groupement de planètes en Capricorne, le besoin de changement peut pousser en chacun et chacune de manière parfois oppressante, parfois plus dynamisante selon si le moi a intégré ou non les messages de l’inconscient dans les années précédentes.


Si l’inconscient a été refoulé, la colère peut surgir de manière importante créant une sorte de « retour du refoulé » brutal.

Il n’est jamais trop tard pour accueillir cette colère plutôt que de la projeter sur le monde extérieur.


La colère crée un sentiment d’impuissance qui bloque les synchronicités positives dans notre vie.


Mars bien vécu est au service de notre soleil et de son rayonnement plutôt que dans des luttes stériles ou des colères dont les origines n’ont pas été identifiées.


Mars entre la Licorne et Chiron peut aussi nous ramener à l’origine de nos « urgences » et de notre éventuelle tendance à la suractivité pour mieux pouvoir la guérir…

Osons faire une lecture symbolique de nos éventuels conflits pour sortir du tragique qui est le jeu des archétypes et non celui du Soi.

Une sensibilité puissante qui ne doit pas se laisser dominer par « l’homme fort » (*) (Mercure en Cancer en tension avec le Stellium en Capricorne et avec Mars en Bélier)…


« L’homme fort » en chacun et chacune d’entre nous aurait tendance à vouloir dominer les discussions…

Les « mots pointus » remplacent alors l'écoute et les échanges du coeur, les mots deviennent écrasants, pour convaincre, montrer que nous savons…

Et c'est alors la grâce et la beauté de l’échange s’évapore…

Nous pouvons communiquer et prendre notre place autrement que par les seuls mots : par notre présence et notre empathie par exemple, oser garder notre poésie dans un monde qui valorise le faire plutôt que l’être, les résultats et la rentabilité plutôt que le renouvellement créateur.


Oser parler depuis notre sensibilité avec un coeur tendre sans rentrer dans la compétition des « mots pointus ».


Oser l’amour, car au final c’est bien la seule énergie qui ouvre vraiment les portes, ne l’oublions pas chers amis (es) sur le chemin de la vie, la seule source à laquelle se ressourcer, l’amour, la relation, la beauté, la sensibilité, le reste n’est qu’illusion…


Allez mon élan spontané me donne envie de partager avec vous le texte d’une de mes chansons…La poésie nous enseigne bien plus que tous les discours…

Belle intégration, prenons le temps en ce bel été de sentir le parfum de nos fleurs des champs…

Illusion

Si ce monde n’est qu’illusion

Impermanence et errance

Que nos certitudes nous quittent

Avant la fin de la saison

Si le bonheur est un passant

Qui s’en ira avec le vent

Pour laisser place à des moussons

D’où naîtront d’autres horizons

Alors vivons dans le présent

Dans le sourire de nos enfants

Le parfum de nos fleurs des champs

Les clapotis de l’eau sur l’étang

Le goût des fraises sauvages

La brise qui vous caresse la joue dans son sillage

Vivons vivons chaque moment

Comme un flot d’éternel

Qui sait si l’espace d’un instant

Nous pourrons voir le ciel

Si ce monde n’est que passion

Les Hommes dans leur adolescence

Les amoureux quittent la danse

Comme on zappe un mauvais feuilleton

Si nos egos nous font des tours

Au point de laisser se faner

Des fleurs d’amour et d’amitié

Qui ne reverront plus le jour

Alors vivons dans le présent

Sans promesse mais tendrement

La liberté comme seul ciment

Le respect pour seul engagement

La paix pour seule prière

Lâchons donc nos peurs et laissons faire la lumière

Vivons vivons chaque moment

Comme un flot d’éternel

Qui sait si l’espace d’un instant nous pourrons voir le ciel

Si la terre n’est qu’un passage

Alors semons des fleurs

Laissons la pluie et les nuages

Passer, le soleil aura son heure…

(*) expression utilisée par Pierre Trigano pour parler de l'inflation du masculin, notamment chez Jung

  • Google Play Social Icône
  • iTunes sociale Icône
  • Amazon Icône sociale
  • Spotify Icône sociale
  • Deezer sociale Icône
  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Icône sociale YouTube
  • TIC Tac