• Ariane Clément

Pleine lune du 2 Septembre dans l'axe Vierge/Poissons / s'abandonner avec discernement

Mis à jour : sept. 1


Au moment où j’écris ces lignes je suis en train de découvrir les écrits de Maître Eckart, mystique chrétien du 13 ème siècle qui par bien des égards rejoint des compréhensions profondes qui m’ont été transmises en rêve par le Soi et par les initiations de la vie. Comme tous les grands mystiques, il s'est élevé au dessus d'une vision religieuse pour quitter la dualité humaine (*).


J’ai suivi le fil des synchronicités qui m’ont amenée jusqu’à lui.


Ses écrits me rappellent le parfum de cette Pleine Lune dans l’axe Vierge Poissons avec Neptune rétrograde très valorisé...

Cet axe est en lien avec notre « amélioration » intérieure pour faire en sorte que l’ego devienne plus transparent au Soi, au divin.

La Vierge arrive après le signe du Lion, elle est là pour parfaire l’œuvre rayonnante du Lion afin de pouvoir rencontrer les autres en Balance.


Les Poissons sont un signe poussant vers l’abandon au divin et à la non séparation...

Cette Pleine Lune insiste donc sur le nécessaire abandon confiant à la volonté du Soi.

Cela paraît simple comme ça quand on l’écrit mais si nous observons bien, l’inconscient collectif du monde qui nous entoure est encore plein de règles dictées par l’archétype du masculin en inflation (cf mon article : https://www.lefilretrouve.com/post/comment-mes-r%C3%AAves-les-synchronicit%C3%A9s-et-l-astrologie-m-aident-%C3%A0-aller-vers-plus-de-pl%C3%A9nitude) qui prend toute la place et nous pousse à nous mettre des objectifs et à les atteindre !

J'ai vu passer un article sponsorisé d’un coach sur Facebook qui disait aux gens d’arrêter d’écrire des articles, car ça n’était plus la bonne stratégie marketing !

Mais de quoi parle-t-on ? Écrire est un élan du cœur pour partager notre essentiel et sans doute par la même poser nos idées !

Pourquoi faudrait-il forcément que ça nourrisse des objectifs commerciaux ?

Pourquoi devrait-on toujours avoir des objectifs au niveau du moi?

N’y a-t-il pas ici la folie du monde qui s’introduit dans un monde censé nous ouvrir à la béatitude ? Créant ainsi encore plus de frustrations quand les choses ne se passent pas comme prévu suite aux divers plans plus stratégiques les uns que les autres :-)!!

Je suis volontairement un peu provocante mais je m’adresse ici plus aux archétypes qui prennent pouvoir sur nos mois et influencent toute une communauté qu’aux personnes elles-mêmes...

Maître Eckart, dans "Conseils spirituels" nous parle notamment de la véritable obéissance...

Pour certains d’entre nous, ce mot résonne déjà comme une insulte tant nous avons tendance à porter haut et fort les valeurs de notre liberté (Uranus rétrograde peut nous faire revisiter ce que nous croyons être la liberté) !!

Il me semble que le choix de mon âme de venir m’incarner dans une famille anarchiste était juste car cela m’a permis de voir la limite du « ni Dieu ni maître » sans rentrer dans les limitations dogmatiques d’une religion. Cela m'a aussi donné "le goût de rechercher Dieu"...

J’ai pu voir à quel point nous pouvons projeter sur le monde nos rebellions d’enfance sous couvert de grands discours et j’ai pu aussi voir en moi en opposition une tendance à obéir mais à l’ego des hommes en pensant que cette humilité allait m’aider à être « une bonne personne", ce qui peut être un travers du signe de la Vierge (j'ai la Lune en Vierge) : servir l'ego de l'autre en pensant servir la source.

L’obéissance dont parle Maître Eckart ici n’a rien à voir. Elle consiste à se caler sur la volonté divine même lorsque l’on n’en comprend pas les tenants et les aboutissants, à lâcher les objectifs et les calculs de notre moi qui n’a que des visions limitées...

« Quand, dans l’obéissance, l’homme sort de lui-même et renonce à sa volonté propre, Dieu doit nécessairement entrer en lui ; car si cet homme ne veut rien pour lui même, Dieu doit vouloir pour cet homme de la même manière que pour lui-même »...

Dans les rêves le Soi, la divinité nous amène parfois vers des chemins qui nous surprennent ou même peuvent agacer le moi et au final nous comprenons plus tard à quel point cela était juste pour nous !

Notre moi a ses préférences mais ces préférences peuvent nous empêcher d’aller rencontrer l’ombre, cette ombre qui pourrait pourtant nous rendre plus heureux (l'ombre dans la vision Jungienne n'est pas négative).

Avec Uranus en Taureau et Vénus en Cancer en aspects harmonieux de cette pleine lune il me semble que des clés d’émerveillement pourraient se trouver dans l’expression de notre sensibilité véritable et une autre manière d’envisager notre rapport aux valeurs du Taureau (l’argent, la terre, la nourriture...).


Toutefois Mars étant en aspect de tension avec Vénus et avec nos 3 chères planètes à présent bien connues (Jupiter Saturne et Pluton en Capricorne), pourrait avoir tendance à nous rendre impatients, en colère justement si les choses n’avancent pas comme nous aimerions qu’elles avancent.

Mars prépare sa rétrogradation (du 9 Septembre au 20 Novembre) qui pourrait nous inviter à aller voir l’origine de notre envie d’agir et à observer les archétypes qui sont en jeu dans cette précipitation possible à agir ...

Il est possible que le carré de Mars à Saturne (qui peut faire ici office de frein) nous fasse trépigner, et pourtant avec cette tension, intégrant également le carré de Mars à Jupiter et Pluton, c’est une véritable chance que nous avons d’observer si nos choix ont été alignés sur l’ego ou sur le Soi par le passé et de rectifier si besoin...L'action doit s'aligner avec la sagesse...

Que sert Mars, qui servons nous par nos actions ? Le masculin en inflation ou le Soi?

Avons nous mis en place des systèmes de défense préjudiciables à nos relations ?


Jugeons-nous le non alignement de l’autre? Car il y a une différence entre observer et juger.

Ne pas juger ne peut pas être une décision de l’ego. Cela provient d’une compréhension profonde de notre nature humaine et des actes causés par l’ignorance des lois spirituelles, d’une compréhension de la puissance des archétypes qui saisissent notre moi et de la divinité qui réside en chacune et chacun..

L’ignorance peut nous faire croire aussi que ce qui est juste pour nous est forcément juste pour l’autre. Les astrologues savent bien que cette conception est erronée.


Maître Eckart nous dit aussi que nous avons tous une créativité et des penchants pour telle ou telle activité et qu’il ne faut pas chercher le renoncement ou à copier d’autres personnes qui agiraient soit disant de manière plus alignée.


Il en est de même pour notre rythme. Certains et certaines ont besoin de temps pour rêver, d’autres se révèlent par des activités aux formes plus ascétique, d’autres encore aiment beaucoup œuvrer...

Au final il devient difficile de donner des conseils en revanche nous pouvons poser les bonnes questions...

Ainsi ce que nous avons chacun et chacune à vivre avec cette pandémie mondiale est forcément à ressentir dans le cœur de chacune et chacun...

Le Noeud Nord en Gémeaux nous invite à mettre de l’air dans les visions dogmatiques du Noeud Sud (mémoires erronées) en Sagittaire. N’oublions pas que les dogmes ne sont pas que spirituels, il peuvent être psychanalytiques, anarchistes, communistes, capitalistes, ésotériques...

Mercure maître du noeud nord passant en Vierge et en opposition à Neptune nous suggère une forme de « discernement » et d’abandon conjointement !

Trouver également l’équilibre en le « psychologique » et le « spirituel » qui n’est là non plus pas le même pour chacune et chacun et selon les périodes.


Le Soi n’est-il pas justement l’harmonie des contraires ?

Cette harmonie des contraires nous avons à la faire donc en cette Pleine Lune entre les valeurs de la Vierge (discernement, analyse, perfectionnement de l’œuvre, humilité véritable, préparer le corps au sacré) et celles des Poissons (ressentir Dieu, s’y abandonner, sentir la non séparation).

Si des somatisations ou des peurs apparaissent en ces temps, il se pourrait bien qu’elles permettent à la personnalité de lâcher encore un peu plus un manque de transparence au Soi, l’univers, la puissance de vie, Dieu, à chacune et chacun de trouver le terme qui ouvre les portes du coeur...

Il me semble que notre intelligence, si elle se relie au coeur, peut nous faire comprendre et accueillir beaucoup plus que s'ils sont séparés.


Nous vivons une époque incroyable, certes exigeante pour nos égos mais qui peut nous faire toucher du doigt la grâce...


Belle Pleine Lune à toutes et tous


Ariane


(*) je précise ici que certains termes du livre sont des termes utilisés par certaines religions, il faut donc y voir un sens autre et lire jusqu'au bout !



  • Google Play Social Icône
  • iTunes sociale Icône
  • Amazon Icône sociale
  • Spotify Icône sociale
  • Deezer sociale Icône
  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Icône sociale YouTube
  • TIC Tac