• Ariane Clément

Comment mes rêves, les synchronicités et l’astrologie m’aident à aller vers plus de plénitude ?


Cet article est né d'un questionnement reçu sur Messenger suite à un commentaire que j'avais laissé sur un groupe Facebook d'astrologues autour du lien que je faisais entre les rêves, les archétypes et l'astrologie.


Je remercie cette personne pour l'idée qu'elle m'a donnée de pouvoir poser ma réponse sous la forme d'un article, que j'ai voulu simple et didactique afin d'essayer au mieux d'expliquer des concepts qui peuvent paraître complexes alors que dans la pratique ils ne le sont pas tant que ça.


Les archétypes de l'inconscient collectif dans la pensée Jungienne et les planètes

Historiquement la première fois que j’ai commencé à étudier Jung, c’était dans ma formation d’astro-psychologie il y a plus de 15 ans.


Jung a beaucoup étudié l'astrologie aussi bien que le Yi King et le Bardo-Thödol, nous sommes donc loin, avec lui, d'une psychologie "mentale" basée sur le moi !


Il déclara à plusieurs reprises qu’il avait pu vérifier que certains états psychologiques ou certains événements étaient corrélés avec le parcours des planètes. « Notamment, les afflictions de Saturne et d’Uranus«  , a-t-il déclaré en 1954, lors d’une interview. A l’époque de ces études en astrologie, je n’avais pas encore vraiment saisi le concept d’archétype mais je pouvais constater à mon grand étonnement à quel point mon thème reflétait l’inconscient de ma famille et ma propre personnalité.

Depuis je n’ai eu de cesse de faire des allers retours entre l’astrologie et la psychologie, que ça soit à travers mes formations ou à travers mes propres recherches et autres thérapies. Il est arrivé que des astrologues me reprochent d’être trop dans la psychologie mais l’étude de Jung et la transformation vécue à travers mes rêves n’a fait que confirmer mon intuition première : la divinité se révèle en nous en plongeant dans nos ombres...

« Ce n’est pas en regardant la lumière qu’on devient lumineux mais en plongeant dans son obscurité, mais ce travail est souvent désagréable donc impopulaire » disait Jung. Certes cette descente doit se vivre avec « une lumière au front » comme dirait Luc Bigé et cette lumière est le Soi, centre guérisseur de la psyché qui vise à nous aider à harmoniser les archétypes dans notre psyché (qu'on pourrait aussi appeler "la puissance de vie" ou "la divinité", ou encore "l'âme" puisqu'il est en même temps le tout et le tout "relié à nous").

Ce centre, dans cette vision pourrait être positionné au centre du thème natal.


Il est un centre supra-conscient qui regroupe le conscient et l'inconscient et porte la sagesse de l'humanité. "Jung l'a rencontré comme lumière, la source de conscience qui, de l'intérieur même de l'inconscient, cherche un dépassement positif au conflit violent qui surgit dans la psyché entre le moi conscient et l'inconscient" (Pierre Trigano). Le thème natal représenterait l’inconscient collectif dans lequel nous nous incarnons et que nous venons transformer et les planètes des forces archétypales qui se relient de manière plus ou moins harmonieuse au moment de notre incarnation. Il n’y a donc rien d’écrit mais une direction favorable à notre âme. Cette direction peut notamment être donnée par le Soleil en signe et en maison, l'ascendant et le Noeud Nord (direction du Dharma). En quoi est-il si important de comprendre cette notion d’archétype et d’inconscient collectif ? Parce que les archétypes ne sont pas « des parts de nous » dont on peut décider de se débarrasser comme ça mais des figures de notre psyché et la différence est de taille ! Ces figures sont issues de l’inconscient transgénerationnel et de l’inconscient collectif !

Jung définit l'archétype comme "la tendance humaine à utiliser une même « forme de représentation donnée a priori » renfermant un thème universel structurant la psyché, commun à toutes les cultures mais figuré sous des formes symboliques diverses".

Les archétypes étant issus de l'inconscient collectif, le moi ne peut donc pas s’en libérer par lui-même! Le centre guérisseur de la psyché, de rêve travaillé en rêve travaillé va agir sur eux et ça n’est que dans un deuxième temps que le moi va pouvoir se transformer à son tour afin de vivre le potentiel du thème...Je précise ici que ne je prétend pas que les rêves soient la seule porte d'accès au Soi et je n'exclus en rien d'autres approches plaçant le Soi au centre du processus.

Un exemple personnel afin de rendre tout cela plus concret !

Je choisis ici de vous donner un exemple personnel afin de rendre cette théorie autour des archétypes de l'inconscient collectif plus concrète à vos yeux, exemple qui peut sans doute résonner chez de nombreuses personnes. J’ai dans mon thème un aspect de carré (tension) entre Mars (action, élan au service du Soleil , mais aussi stress, colère et agressivité en négatif) et le Soleil (rayonnement du Soi ou égo en protection selon). N’importe quel astrologue en me voyant arriver m’interrogera un peu gêné sur la violence que j’aurais pu vivre enfant. Bingo ! Mais que cela signifie-t-il plus profondément ? C’est comme si l'archétype du masculin (appelé Animus dans la psyché de la femme, l'Anima étant la féminité chez l'homme ) m’empêchait de vivre mon essence ou en tout cas l’attaquait rudement. Mais cela ne se vivait pas juste à l’extérieur mais bien à l’intérieur de ma psyché en même temps ! Cet inconscient je l’avais épousé déjà en arrivant sur terre ! Quand on a été battue on peut devenir une battante et j’ai passé une partie de ma vie à chercher à prouver ma valeur à travers une suractivité démesurée et des réalisations tangibles (tout en tant étrangement consciente de la futilité de la chose, le carré se faisant en Sagittaire / Poissons et l'éducation anarchiste que j'avais reçu regardait cela d'un drôle d'oeil). Pourtant je n’arrivais pas à sortir de ce cycle de la recherche de reconnaissance (talon d’Achille du signe du Sagittaire) au fond de moi, même après avoir consciemment décidé de me dégager de tout cela en choisissant une voie plus simple et authentique.


Mon conscient souhaitait être détaché de ce diktat de la réussite mais mon inconscient ne me laissait pas faire ! Mon père en particulier et les hommes de ma lignée portaient des blessures créant une « déflation du masculin » (honte, non reconnaissance, rejet, abandon...). Il faut savoir que l’inflation (recherche de reconnaissance, besoin d’avoir des certitudes, de cumuler les signes extérieurs de richesse, de beauté ou de réussite) cache toujours une déflation, c'est en fait une compensation ! Cet archétype du masculin en inflation vous le connaissez toutes et tous puisqu’il est à la base de notre société capitaliste. Chez certaines personnes il apparaît clairement à l’extérieur, elles s'identifient à cette inflation, chez d’autres il agit comme un terroriste intérieur, créant une pression permanente et jugeant les valeurs qui ne vont pas dans le sens de son besoin d’ascension permanente, notamment les valeurs en lien avec la féminité et l’ouverture à l’autre... Si vous vous trouvez nul et que vous vous jugez (trop mince, trop gros (se), pas assez intelligent (e)...) c’est justement parce que cet archétype vous terrorise intérieurement sinon vous vous accepteriez comme vous êtes ! Heureusement, petit à petit le Soi travaille à guérir l’inflation et la déflation en nous. Suite à cette période de recherche de reconnaissance je suis rentrée dans l’extrême inverse, toujours dans une forme de contrôle inconscient, j’ai arrêté la scène, puis mes bulletins lunaires qui prenaient beaucoup d’ampleur... J’avais peur de mon inflation et je la compensais en m’auto-sabotant ! Le travail des rêves a pu rééquilibrer ces archétypes dans ma psyché et me remettre en lien avec mes dons véritables pour pouvoir à présent les partager en toute simplicité, laisser advenir et profiter de la vie...


Mes relations aussi se sont transformées. L’aspect de tension entre Mars en Poissons et le Soleil en Sagittaire petit à petit s’est vécu comme un aspect harmonieux ouvrant des synchronicités positives dans le sens de la transmission de mes dons. Mars a pu apporter sa dimension pionnière et son élan pour servir la non séparation (en Poissons) et le Soleil en Sagittaire (oeuvrer pour l'ouverture de conscience).

La féminité a alors pu trouver toute sa place (sans être attaquée par cet archétype en inflation).

La Lune (sensibilité) et le Soleil (émanation solaire) étant en tension dans mon thème également et la Lune étant à l’ascendant (donc à exprimer), il semblerait que cette revalorisation du féminin à travers son aspect sensible et poétique, accoucheuse d'âme (la Lune en Vierge) fasse partie du chemin de mon incarnation et de ce que je suis venue transmettre. Mais pour cela il fallait que le masculin se transforme. Un masculin qui va bien est un masculin qui honore la féminité en nous et non un masculin dans la toute puissance ! Pourquoi ? Parce que la féminité est ouverture à l’autre et l’autre est aussi "l’autre point de vue", celui du Soi qui nous libère de l’emprise du moi (qui a tendance à se répéter toujours les mêmes choses !) Cela fait toute la différence entre un développement dit « personnel » qui glorifierait le moi et un développement dit « impersonnel » nous amenant à ce que le moi s’ouvre au Soi et donc également aux autres et aux synchronicités "positives". Je prends cet exemple pour que vous puissiez avoir une image plus concrète de ces notions qui peuvent paraître très abstraites et qui deviennent pourtant très claires de rêves travaillés en rêves travaillés...


Dans son ouvrage "Psychanalyser Jung", Pierre Trigano nous explique comment Jung a pu compenser une déflation venant d'un abus qu'il aurait vécu avec son oncle par une inflation le poussant à commettre des actes "de pouvoir"avant de parvenir à mettre vraiment dans la deuxième partie de sa vie le Soi au centre.


Lune Pluton dans on thème fait le psychalalyste (la Lune étant liée à la sensibilité et Pluton à la transformation) mais il peut aussi nous parler de ce drâme vécu dans l'enfance (Pluton nous parle aussi des dynamiques de pouvoir et la Lune est liée à l'enfance), compensé par une survalorisation solaire (Soleil en Lion en tant qu'une des dominantes planétaires) et une ambition démesurée (Mars Sagittaire au Milieu du Ciel, qui en positif l'invite à ouvrir sa conscience). D'autant que Mars est maître du "Noeud Nord" (direction de vie) en Bélier et signe le pionnier de la conscience !

Relier les synchronicités aux passages planétaires Une autre manière avec laquelle le Soi entre en contact avec nous est à travers les synchronicités, qu’elles nous apparaissent « positives » ou « négatives » au niveau de notre moi.


"Une synchronicité est comme un symbole vivant dans l’inconscient qui vient « déborder » dans le réel extérieur.

C’est vrai dans la vie d’un individu, mais c’est aussi vrai dans la vie collective des nations et de l’humanité entière" (Pierre Trigano). Ces synchronicités viennent parfois nous encourager, parfois nous inviter à un ré-équilibrage (le COVID est une synchronicité qui s’adresse à nous toutes et tous au niveau mondial, à travers la manifestation de l'archétype de la nature "outragée", vous pouvez lire mon article sur Chiron si le sujet vous intéresse). Imaginons donc qu’une synchronicité vienne me rencontrer. Il est possible que j’ai du mal à en comprendre le sens. Si je regarde les passages planétaires du jour il est possible que je puisse lire quel archétype est activé et mieux comprendre cette synchronicité, toujours dans un but de réunification et d’harmonisation des contraires. Connaître mes passages planétaires et mon thème natal me permet aussi de savoir que, par exemple, la période de fin juillet début août est pour moi une période de grande intériorisation alliant tour à tour des sortes « d’épreuves initiatiques » et de grandes ouvertures (Soleil en maison 12 et noeud Sud en maison 12, le Noeud Sud étant les tendances passées à corriger et la maison 12 une maison d'initiations !) Cela me permet d’accueillir pleinement les invitations du Soi tout en sachant que la renaissance de Septembre n’en sera que meilleure !

Comprendre comment les "défis" collectifs viennent nous percuter précisément dans notre thème


Tous les astrologues savaient que les mois de Mars et Avril 2020 allaient nous demander un alignement particulièrement intense et que, forcément, étant donné les déséquillbres mondiaux, des évènements viendraient nous inviter fortement à cette transformation.


Toutefois, cette invitation nous pousse chacune et chacun à vivre cette transformation exactement là où nous en avons besoin et pour cela nous pouvons voir l'endroit où Saturne Jupiter Mars et Pluton se sont retrouvés ensemble !


Quelles maisons était concernées, dans notre thème, donc quel secteurs d'activité (la maison dans laquelle les planètes transitaient (si vous voulez faire simple !) mais aussi les maisons dont les planètes étaient "maîtresses")?


Bien sûr là également les rêves et autres synchronicités étaient en lien et quand on accompagne des personnes en thérapie on peut voir à quel point cela se vérifie.


C'est en comprenant le ré-équilibrage auquel le Soi nous invite chacune et chacun avec beaucoup d'humilité que nous pourrons faire en sorte que le COVID ne revienne pas sous cette forme ou sous une autre...


Voilà pourquoi la notion d'archétype est plus que jamais importante à comprendre...


Pour ceux que cela intéresse, si vous souhaitez creuser je vous invite à lire "Les archétypes de l'inconscient collectif" de Pierre Trigano qui vient de paraître et "Astrologie archétypale" de Georges Didier, que je remercient tous deux pour la qualité de leur enseignements (ainsi qu'Agnès Vincent , dans le cadre de l'école de rêves et en dehors).


Vous pouvez aussi lire les articles que j'ai écrit sur Saturne https://www.lefilretrouve.com/post/saturne-de-la-castration-%C3%A0-la-jubilation-int%C3%A9rieure ,

Neptune https://www.lefilretrouve.com/post/arch%C3%A9type-de-neptune-du-refus-de-l-incarnation-%C3%A0-une-reliance-subtile-et-inspir%C3%A9e

et Uranus https://www.lefilretrouve.com/post/arch%C3%A9type-d-uranus-le-troublion-inventif-du-futur



Au final c’est un émerveillement permanent de pouvoir voir ce lien subtil au delà de tout déterminisme mais en lien intime avec le chemin de mon âme et de pouvoir faire cette reliance également dans mes séances de thérapie. Et l’émerveillement est une grande clé en Soi !




  • Google Play Social Icône
  • iTunes sociale Icône
  • Amazon Icône sociale
  • Spotify Icône sociale
  • Deezer sociale Icône
  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Icône sociale YouTube
  • TIC Tac